Noël contre la faim

Numéro 259 - juin juillet 2011

 
Dans include 455 Dans rub 455 Dans hier 274 Dans dossier 455

Dossier : L’Amazonie submergée par les grands travaux

Convoité pour ses richesses naturelles, le bassin amazonien est l’objet d’une véritable offensive de la part de multinationales, dont des entreprises chinoises, appuyées par des États et des établissements financiers latino-américains. Principale responsable, l’Initiative pour l’intégration de l’infrastructure régionale sud-américaine (Iirsa), un vaste programme comprenant notamment la construction d’infrastructures de transport et de production d’énergie.

8 janvier 2013

Pérou, des multinationales chinoises à l’assaut des Andes

FDM n°259

Alors que le gouvernement péruvien ne jure que par l’exploitation minière, sans tenir compte de l’impact environnemental et social, (...)

15 juin 2011

« Les mesures d’incitation fiscale coûtent cher ! »

FDM n°259

La fiscalité du secteur minier est un thème central pour l’économie péruvienne qui multiplie les incitations fiscales pour attirer les (...)

15 juin 2011

L’Amazonie submergée par les grands travaux

FDM n°259

Deux photos se partagent le panneau de 4 mètres x 3 indiquant « Route interocéanique sud, Pérou-Brésil, tronçon n°3 ». À gauche, une piste de (...)

Nos projets

23 janvier 2017 Assesoar

Au Brésil, des agriculteurs familiaux résistent depuis 50 ans à un agro-business destructeur

Alors qu’elle a fêté en 2016 son demi-siècle d’existence, l’association Assesoar, partenaire du CCFD-Terre Solidaire, peut s’enorgueillir (...)

10 janvier 2017 ITECA , Concert’Action

Trois mois après l’ouragan, des nouvelles d’Haïti

Les 3 et 4 octobre 2016, l’ouragan Matthew a dévasté Haïti. Vous avez été nombreux à manifester votre solidarité avec les Haïtiens en (...)

6 janvier 2017 RTI , KPA

En Indonésie, une riziculture écologique et deux fois plus productive pour les paysans

Grâce à une méthode de riziculture intensive mise au point à Madagascar, les cultivateurs de riz parviennent à augmenter considérablement (...)