Un avenir sans faim

Numéro 281- mai-juin 2014

 

Ce n’est qu’ensemble que nous nous en sortirons !

Auteur(s) : Bernard Pinaud

Face aux résultats des élections européennes, je suis en colère. Un votant sur quatre a voté Front national ! C’est consternant et inquiétant ! Jamais le Parlement européen n’aura connu autant de députés d’extrême droite ! Bien sûr, cela reflète un rejet du fonctionnement actuel de l’Union européenne. Mais cela traduit aussi, hélas, un repli nationaliste : « Sauvons nos meubles, peu importe les autres. »

Tout le contraire des valeurs portées par le CCFD-Terre Solidaire : ce n’est qu’ensemble que nous nous en sortirons, les réponses sont dans la solidarité internationale, le partenariat, le vivre ensemble. Une colère qui doit nous porter à promouvoir toujours plus la solidarité entre les peuples et la rencontre interculturelle.

Une autre réponse est celle du dialogue : j’ai participé le 22 mai, à Paris, à la première réunion du tout nouveau Conseil national du développement et de la solidarité internationale (CNDSI). Une instance consultative composée d’une cinquantaine de personnes émanant du Parlement, des collectivités locales, des syndicats, d’entreprises, d’ONGs, chargée de faire des propositions au gouvernement sur la politique de développement internationale de la France. Sa création est une avancée tout comme la première loi d’orientation et de programmation de la politique de développement (malgré ses limites). Cela fait vingt-cinq ans que les organisations de solidarité internationale, dont le CCFD-Terre Solidaire, la réclament.

Mais nous avons quelques craintes sur l’évolution de cette politique. En effet, le ministère des Affaires étrangères et du développement international promeut de plus en plus la « diplomatie économique », c’est-à-dire la promotion des entreprises françaises à l’international. Est-ce que notre politique de développement, de coopération va se décider principalement en fonction des intérêts de nos multinationales en Afrique et ailleurs ? Qu’en est-il de la diplomatie des droits humains, de la diplomatie de la démocratie qui font l’honneur de la France ? J’ai pu exprimer cette crainte, lors de la rencontre de quelques responsables d’ONGs, avec la nouvelle secrétaire d’État chargée du développement, Annick Girardin.

Pour le CCFD-Terre Solidaire, la lutte contre la pauvreté et les inégalités passe d’abord par la paix et le développement. Mais il ne peut y avoir de paix sans justice, et celle-ci n’est possible que si la vérité sur les violations des droits humains peut s’exprimer au grand jour. C’est ce que m’ont dit, lors de ma mission au Guatemala en juillet 2013, les organisations de défense des droits humains, en particulier des femmes mayas violées par les militaires pendant la guerre civile (elles se dénomment « les survivantes » !).

Le développement, c’est aussi la lutte contre l’insécurité alimentaire et le renforcement des agricultures familiales. Dans ce pays où un million d’enfants souffrent de malnutrition, j’ai rencontré dans l’Ixcan un groupe de femmes qui cultivent un fruit oublié le ramon, extrêmement nutritif. Elles font sa promotion dans les écoles... délicieux ! Une expérience parmi des centaines d’autres.

Dans le souffle de l’Esprit de Pentecôte, nourri par le courage de nos partenaires du Guatemala et de tant d’autres pays du Sud, et face au repli sur soi de bon nombre de nos compatriotes, je renouvelle mon engagement pour la Solidarité internationale et vous invite à faire de même.

Article mis en ligne le 17 juillet 2014

S’informer

12 juillet 2017

Coupe budgétaire sur l’aide publique au développement

Le ministre de l’Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, a annoncé le 11 juillet, dans le cadre d’un plan destiné à dégager 4,5 (...)

22 juin 2017

Remaniement ministériel : la confusion persiste sur la place accordée à la solidarité internationale

Après l’annonce de la composition du nouveau gouvernement français, mercredi 21 juin, le CCFD-Terre Solidaire, première ONG française de (...)

21 février 2017

Présidentielle 2017 : L’aide publique au développement en 3 questions

La France doit augmenter le financement de son aide publique au développement (APD). C’est le constat de Coordination Sud, la plateforme (...)

Nos projets

12 septembre 2017

En vacances avec des demandeurs d’asile au pays basque (diaporama)

Inviter des familles de demandeurs d’asile à passer des vacances ensemble ? C’est le pari relevé au mois d’août par des bénévoles du (...)

21 août 2017 Kuchub’al

Au Guatemala, les petits producteurs s’émancipent (témoignage)

La communauté La Florida au Guatemala produit du chocolat, du café et de nombreux produits agricoles. Après avoir conquis leurs terres, (...)

16 août 2017 FEDINA (Foundation For Educational Innovations in Asia)

Karnataka : Les peuples de la forêt défendent leurs droits

300 - Juillet-Août

En Inde, les populations tribales du Karnataka sont expulsées des forêts où elles vivent depuis plusieurs décennies. Des milliers de (...)