Numéro 287- mai-juin 2015

 

Edito de Faim et Développement sur la solidarité

Comme vous, je suis scandalisé par ces milliers de migrants et réfugiés morts en mer Méditerranée, devenue un vrai cimetière. Depuis le début de l’année, près de 2 000 personnes s’y sont noyées. Les tergiversations de l’Union européenne et des pays membres, sous prétexte d’un éventuel appel d’air, sont intolérables et irrecevables. Quand un homme, une femme, un enfant se noie, on se doit d’abord de le sauver, de lui donner des couvertures et de quoi manger. Après seulement, on organise la gestion de ces arrivées.

Il nous faut «  réveiller nos consciences pour que ce qui est arrivé ne se répète pas », suppliait le pape François à Lampedusa le 8 juillet 2013. Avec le collectif Des Ponts pas des murs, auquel participe le CCFD-Terre Solidaire, nous avons demandé au président de la République de faire en sorte qu’une véritable opération de sauvetage en mer et qu’un mécanisme d’accueil sur la base de la solidarité entre États membres de l’UE se mettent en place. Il semble que la Commission européenne veuille avancer dans ce sens [1].

Le CCFD-Terre Solidaire, avec d’autres ONGs, porte des propositions concrètes pour la politique migratoire de la France. Dans nos rencontres avec les pouvoirs publics, nous rappelons que le droit d’asile est un droit fondamental et, qu’à ce titre, l’accueil de réfugiés ne peut pas se discuter. Ces hommes, ces femmes, ces enfants risquent leur vie en Syrie, en Irak, en Érythrée, en Somalie. Ils fuient la guerre et la répression.

L’an dernier, la France n’a accueilli que 14 512 réfugiés [2]. C’est très peu pour la patrie des Droits de l’Homme et bien moins que l’Allemagne ou la Suède. Et la réforme du droit d’asile en cours peut faire craindre de nouvelles restrictions.

Une fois encore, ce sont les pays du Sud qui se montrent les plus solidaires. La Jordanie accueille un million de réfugiés syriens, le Liban aussi, soit un quart de sa population !

Heureusement, en France, des associations comme le Service jésuite des réfugiés ou Revivre, et des familles, accompagnent au quotidien des réfugiés. Ils sont les témoins d’un peuple français qui sait rester solidaire. Nous leur donnons la parole dans ce numéro.

Sans solidarité pas d’humanité ! Hier, aussi, cette solidarité était à l’œuvre dans des combats différents. Mgr Oscar Romero, a été béatifié le 23 mai dernier à San Salvador en présence de 300 000 fi dèles. Alors que la répression et les violences politiques sévissaient au Salvador, il a pris la défense des plus pauvres, en particulier des paysans sans terre. Il n’a pas hésité à interpeller vigoureusement les autorités et l’armée. Il l’a payé de sa vie, assassiné par un « escadron de la mort », alors qu’il célébrait l’Eucharistie dans une chapelle. « Une Église qui ne s’unit pas aux pauvres, et à partir d’eux, ne dénonce pas les injustices commises contre eux, n’est pas la véritable Église de Jésus-Christ », disait-il.

Comme Mgr Romero, sachons garder notre capacité d’indignation devant les injustices et particulièrement devant ce scandale des migrants en Méditerranée. Appuyons les associations qui, comme le CCFD-Terre Solidaire, n’hésitent pas à interpeller les autorités pour leur rappeler leur devoir de solidarité et à leur faire des propositions concrètes. Chacune et chacun peut participer, à sa mesure, à la construction d’un monde plus juste et plus humain.

[1Lors du Conseil européen prévu, le 25 et 26 juin, les États devront se prononcer, après consultation du Parlement européen, sur l’ensemble des propositions de la Commission européenne (voir page 12). Ce vote se fera à la majorité.

[2Selon les chiffres de l’Ofpra : statut de réfugiés et protection subsidiaire.

Article mis en ligne le 11 juin 2015

S’informer

15 septembre 2016

Insertion des Roms, ce combat est aussi le leur

294- juillet/août 2016

Les six millions de Roms constituent la plus grande minorité ethnique de l’Union européenne. Citoyens européens pour la plupart, ils (...)

9 septembre 2016

Contre les destructions prévues d’abris des migrants en France

Avec 38 autres associations, le CCFD-Terre Solidaire dénonce les nouvelles expulsions et destructions de campements qui s’annoncent dans (...)

22 août 2016

Au Mexique, la violence instrument du contrôle de la migration

FDM n°293

Raúl Vera, évêque de Saltillo au Mexique, travaille au quotidien auprès des migrants d’Amérique latine. Il dénonce avec virulence un système (...)

Nos projets

20 juin 2016 ANAFE

Défendre les droits des migrants aux frontières et en zone d’attente

Partenaire du CCFD-Terre Solidaire, l’Anafé – Association nationale d’assistance aux frontières pour les étrangers – est l’une des rares (...)

15 juin 2016 RNSCM

Nicaragua : Sheila Reyes, au plus près des migrantes

Dans un pays étranglé depuis des années par la crise économique, de nombreux Nicaraguayens ne trouvent d’issue à leur situation personnelle (...)

1er octobre 2015 Group 484

En Serbie, Groupe 484 se mobilise pour aider les migrants

Dossier : 2015, les réfugiés en Europe

En Serbie, l’association Groupe 484, partenaire du CCFD-Terre Solidaire, travaille depuis plusieurs années auprès des migrants pour leur (...)