Un avenir sans faim

Numéro 296- Décembre 2016

 

Dossier magazine Elections 2017 : Prenons le parti de la solidarité

Dans le nouveau numéro de Faim et Développement : un dossier Campagne Elections 2017 avec un zoom sur la souveraineté alimentaire et la justice climatique.

À quatre mois du premier tour de la présidentielle et à six mois du second tour des législatives, la société civile se lance elle aussi dans la campagne.

Dans un contexte social, politique et sécuritaire tendu, le CCFD-Terre Solidaire s’est allié à trois autres organisations (Oxfam France, Secours catholique-Caritas France et ActionAid - Peuples Solidaires) afin d’interpeller les acteurs politiques et d’apporter son éclairage au débat public. Cette campagne « Prenons le parti de la solidarité » présente Quinze propositions pour une France solidaire articulées autour de trois axes qui feront l’objet chacun d’un dossier dans votre magazine Faim et Développement.

Ce numéro-ci expose les grandes lignes de la campagne puis aborde le thème de la promotion de la souveraineté alimentaire et de la justice climatique. Partage des richesses et respect des droits humains seront au sommaire des deux prochains numéros.

Au sommaire du dossier Souveraineté alimentaire et justice climatique :

- France : N’oublions pas la solidarité dans l’isoloir !
La société civile part en campagne. Elle compte obtenir des engagements politiques en matière de solidarité mais également mobiliser les citoyens pour peser dans le débat public.

- Les éclairages du CCFD-Terre Solidaire
Dans le cadre de la campagne « Prenons le parti de la solidarité », le CCFD-Terre Solidaire jette un coup de projecteur sur quatre propositions.

- Monsanto accablé par un tribunal citoyen
Une spectaculaire audience symbolique a été conduite à La Haye mi-octobre 2016 pour déterminer si Monsanto a enfreint le droit international. Santé, environnement, biodiversité, pressions, manipulations... Les témoignages sont dévastateurs pour la firme.

- Burkina Faso : Un rapport de la Copagen très coton pour Monsanto
Au Burkina Faso, le coton OGM de Monsanto a tout faux ! C’est la conclusion cinglante du rapport de la Coalition pour la protection du patrimoine génétique africain (Copagen, partenaire du CCFD-Terre Solidaire).

- Souveraineté alimentaire et justice climatique, les comptes n’y sont pas
Seul un changement de modèle agricole pourrait concilier sécurité alimentaire et lutte contre le réchauffement de la planète. Une solution qui peine pourtant à s’imposer...

Ce dossier vous intéresse, abonnez-vous à Faim et Développement.

Article mis en ligne le 12 décembre 2016

S’informer

23 mai 2017

Quand la solidarité monte sur les planches

FDM n°293

L’art peut-il être un vecteur de liens, un moyen d’émancipation et de développement ? Pour les membres du CCFD-Terre Solidaire de la région (...)

22 mai 2017

Le CCFD-Terre Solidaire continuera son travail de plaidoyer auprès du nouveau gouvernement

Dans le cadre de la campagne Prenons le parti de la Solidarité (1), le CCFD-Terre Solidaire a analysé les programmes des candidats et (...)

12 mai 2017

Marchons contre Monsanto aux côtés de ceux qui sont exposés aux OGM

Fort de ses engagements de longue date pour la souveraineté alimentaire, le CCFD-Terre Solidaire appelle à se mobiliser à l’occasion de la (...)

Nos projets

6 janvier 2017 RTI , KPA

En Indonésie, une riziculture écologique et deux fois plus productive pour les paysans

Grâce à une méthode de riziculture intensive mise au point à Madagascar, les cultivateurs de riz parviennent à augmenter considérablement (...)

16 décembre 2016 BEDE , IRPAD

Au Mali, protéger et valoriser les semences paysannes, vitales pour la souveraineté alimentaire

Au Mali la "modernisation" agricole soutenue par des projets internationaux et les politiques nationales (promotion des monocultures, (...)

28 octobre 2016

COP22 : "l’Odyssée des alternatives Ibn Battûta", une flottille pour la justice climatique

Plusieurs associations et mouvements citoyens d’Afrique et d’Europe ont choisi de faire de l’avant-COP22 un temps fort de la mobilisation (...)