Un avenir sans faim

Publié le 21.07.2009 • Mis à jour le 29.06.2012

Assassinée le 15 juillet 2009 en Tchétchénie.

Paris le 21 juillet.

Les organisations signataires ont appelé à un rassemblement le 17 juillet, à la mémoire de Natalia Estemirova, défenseure des droits de l’homme en Russie et ancienne journaliste, assassinée le 15 juillet 2009 en Tchétchénie.

Ce rassemblement était un hommage au travail et à la personnalité de Natalia ainsi qu’un signe de soutien à sa famille, ses proches et à tous ceux qui ont lutté pour le respect des droits de l’homme.

Nous devons exiger que justice soit faite pour Natalia Estemirova !

Signataires : Amnesty International - CCFD-Terre solidaire - Comité Tchétchénie - Convoi syndical - FIDH - Human Rights Watch - Médecins du monde - Secours catholique / Caritas France...

S’informer

24 mars 2017

Devoir de vigilance : le Conseil Constitutionnel valide l’essentiel de la loi

Paris, le 24 mars 2017- Le Conseil constitutionnel a rendu hier sa décision suite à la saisine dont il a fait l’objet concernant la loi (...)

17 février 2017

Les droits fondamentaux sont indissociables

FDM n°297

Qu’ils soient civils, politiques ou économiques, sociaux et culturels, les droits fondamentaux sont indissociables. L’amélioration d’un (...)

6 février 2017

Colombie : Les assassinats menacent la construction de la paix

Dans un contexte de démobilisation de la guérilla des FARC - Forces Armées Révolutionnaires de Colombie - et de mise en application de (...)

Nos projets

8 août 2016 AZHAR

Au Mali, l’association Azhar soutient les initiatives Touaregs contribuant au vivre-ensemble

Assinamar Ag Rousmane est coordinateur de programme au sein de l’ONG Azhar, soutenue par le CCFD-Terre Solidaire depuis sa création en (...)

20 juin 2016 ANAFE

Défendre les droits des migrants aux frontières et en zone d’attente

Partenaire du CCFD-Terre Solidaire, l’Anafé – Association nationale d’assistance aux frontières pour les étrangers – est l’une des rares (...)

15 juin 2016 RNSCM

Nicaragua : Sheila Reyes, au plus près des migrantes

Dans un pays étranglé depuis des années par la crise économique, de nombreux Nicaraguayens ne trouvent d’issue à leur situation personnelle (...)