Publié le 29.07.2016 • Mis à jour le 08.08.2016

A lire pendant les vacances, un reportage BD sur le "Bonheur national brut"

Benjamin Flao, scénariste et dessinateur de bande dessinée (BD) a participé au voyage d’étude au Bhoutan organisé par le CCFD-Terre Solidaire Rhône-Alpes au mois de novembre 2015. De cette expérience, il a réalisé une BD de 26 pages publiée dans le magazine la Revue Dessinée, qui interroge la notion de "Bonheur national brut".

"Bonheur national brut : voyage au Bouthan" est un reportage à retrouver dans La revue dessinée, en librairie jusqu’à fin août 2016 (été 2016, 15 euros, Numéro 12).
La revue dessinée est un magazine trimestriel proposant des reportages et documentaires sous forme de bande dessinées.

Le format de reportage BD emporte facilement le lecteur au royaume du Bhoutan, petit pays mystérieux coincé entre la Chine, l’Inde et le Népal.

Invité par le royaume, avec une délégation du CCFD-Terre Solidaire, à participer à une conférence internationale sur le Bonheur national brut, le journaliste dessinateur Benjamin Flao cherche à comprendre ce que signifie cette notion promue par les autorités : "Tout au long de l’histoire moderne, le progrès social a été mesuré en terme de PIB. Plus le PIB est haut, plus le pays est développé. Ainsi va la croyance générale. Il y a donc une course folle pour l’augmentation du PIB. Au fil du temps le PIB en est venu à être considéré comme un substitut pour mesurer le bien être sociétal, ce pour quoi il n’a jamais été conçu," explique le Premier ministre dans la BD.
Pour se référer à autre chose qu’au PIB, centré sur la mesure de la croissance économique, le royaume a créé depuis 2006 un nouvel indicateur, le "Bonheur national brut".

Dans son reportage écrit avec une grande liberté, Benjamin Flao propose une vision nuancée, pointant tout autant les contradictions que l’intérêt de la démarche.
Que signifie ce nouvel indicateur "Bonheur national brut", quand une grande partie de la population est d’abord occupée à survivre ? Quels sont les indicateurs retenus pour servir à mesurer le bonheur : éducation, niveau de vie, santé, bien être psychologique, culture, utilisation du temps... Des questionnements qui ont déjà un impact sur l’école, l’agriculture ou l’accueil des touristes par exemple.

Ceux qui veulent profiter de leurs vacances pour se ressourcer et réfléchir à ce dont nous avons réellement besoin pour être heureux y trouveront une agréable matière à réflexion...

Anne-Isabelle Barthélémy

Pour en savoir plus :
Lire l’article Des bénévoles du CCFD-Terre Solidaire au Bhoutan

S’informer

22 septembre 2016

La responsabilité des chefs d’Etat engagée après l’attaque du convoi humanitaire près d’Alep

L’attaque délibérée de lundi 19 septembre 2016 sur un convoi humanitaire apportant de l’aide essentielle pour venir en aide aux habitants (...)

22 septembre 2016

Monsanto sur le banc des accusés d’un tribunal international

294- juillet/août 2016

Afin d’ouvrir l’accès à la justice aux victimes de l’agrobusiness et de lutter contre l’impunité des multinationales, des figures de la (...)

22 septembre 2016

Evasion fiscale : l’Assemblée nationale perd-elle une autre occasion d’avancer vers la transparence ?

La publication des « Bahamas leaks » mercredi 21 septembre 2016, l’ouverture d’une enquête de la Commission européenne à l’encontre d’Engie (...)

Nos projets

15 septembre 2016

Un rapport pour comprendre la crise en République centrafricaine

Le Réseau des Organisations de la Société Civile Centrafricaine pour la Gouvernance et le Développement (ROSCA-GD), partenaire du (...)

29 août 2016 CEDAC

Brésil : l’agriculture au service de l’éducation populaire

Acteur historique de l’Éducation Populaire au Brésil, le Centre d’Action Communautaire – partenaire du CCFD-Terre Solidaire – se sert de (...)

8 août 2016 AZHAR

Au Mali, l’association Azhar soutient les initiatives Touaregs contribuant au vivre-ensemble

Assinamar Ag Rousmane est coordinateur de programme au sein de l’ONG Azhar, soutenue par le CCFD-Terre Solidaire depuis sa création en (...)