Noël contre la faim

Publié le 08.11.2010 • Mis à jour le 11.03.2016

Avec la campagne « Aidons l’argent », le CCFD-Terre Solidaire invite les épargnants à donner du sens à leurs placements

L’argent : un outil au service du développement des pays du Sud

Paris, le 5 novembre 2010

Aujourd’hui, dans un monde guidé par la recherche effrénée du profit au détriment du bien-être, de plus en plus de personnes s’interrogent sur le sens à donner à l’argent. Avec l’épargne solidaire, le CCFD-Terre Solidaire affirme un message essentiel : oui, l’argent peut être un outil au service du développement des pays du Sud. L’épargne solidaire, se met au service d’activités concrètes, portées par des partenaires bien identifiés et en accord avec des principes éthiques affirmés. Tous ensemble - épargnants solidaires, associations, bénéficiaires - nous sommes engagés dans une finance patiente ici et là-bas, une finance qui a du sens, une finance qui permet à des hommes et des femmes de se sortir durablement de la misère.

Le CCFD-Terre Solidaire, en créant l’épargne solidaire en 1983, en est aujourd’hui un acteur essentiel. Première ONG française de développement, présente dans 63 pays à travers le monde par le soutien de projet à long terme de développement, le CCFD-Terre Solidaire est le précurseur et l’un des plus importants mobilisateurs de l’épargne solidaire de partage. Dans le cadre de la 3ème Semaine de la finance solidaire organisée par Finansol du 3 au 10 novembre 2010, le CCFD-Terre Solidaire se mobilise pour sensibiliser les épargnants en faveur d’une finance plus humaine et promouvoir son offre de produits de financiers de partage.

La campagne « Aidons l’argent »

Lancée le 22 septembre dernier, la campagne « Aidons l’argent » appelle le public à se mobiliser contre les paradis fiscaux et l’opacité financière en vue du G8 et G20 de 2011 en France. Le principe de la campagne repose sur la personnification de l’argent : Monsieur Argent, désespéré de l’usage égoïste que quelques font de lui, alors qu’il voudrait être utile à tous.

A l’occasion de la Semaine de la finance solidaire, Monsieur Argent reprend la parole « Je suis l’argent, je ne dors jamais mais j’ai quand même des rêves » rappelant que le sens premier de la finance se trouve dans l’économie réelle et le mieux être de tous. Déclinée sous forme de films sur internet, de parution dans la presse magazine et quotidienne et de cartes postales pour le G20, la campagne permet de mobiliser les Français pour une finance plus juste. www.aidonslargent.org

La mobilisation des centaines de bénévoles pour promouvoir les produits d’épargne solidaire

Outre la mobilisation autour de la campagne « Aidons l’argent » des centaines de bénévoles du CCFD-Terre Solidaire participeront pendant cette semaine à des conférences, débats, interpellations publiques pour informer les épargnants de l’offre de produits d’épargne solidaire, leurs modalités et les progrès qu’ils permettent de réaliser dans le champ de la solidarité. Une offre en matière de finance solidaire renforcée grâce à l’engagement des partenaires bancaires du CCFD-Terre Solidaire

Avec la création en 1983 en partenariat avec le Crédit Coopératif du premier fonds de partage, le FCP Faim & Développement, puis de la Sicav Eurco (AMUNDI pour le Crédit Lyonnais) et du FCP Ethique & Partage (Meeschaert Asset Management), le CCFD-Terre Solidaire est aujourd’hui le plus important mobilisateur en France de l’épargne solidaire de partage. L’encours de ces produits s’élève aujourd’hui à près de 100 millions d’euros et le CCFD-Terre Solidaire a bénéficié en 2009 de 1,3 millions de dons issus du revenu de ces placements.

Fort de ce succès et afin de rendre plus accessible encore l’offre d’épargne solidaire, le CCFD-Terre Solidaire participe aux côtés de la Société Générale à un nouveau service d’épargne solidaire : la transformation de livrets d’épargne classique en livrets de partage. Parallèle au déploiement de cette offre pour le grand public, le CCFD-Terre Solidaire se félicite de la mise en place par son partenaire historique, le Crédit coopératif, des émissions obligataires à quote-part solidaire (quote-part proposée à chaque levée de fonds et permettant de reverser un pourcentage de l’émission au CCFD-Terre Solidaire). Cet outil financier est unique au monde.

Contact presse :
Rémi Saintagne ou Nathalie Perramon
01 44 82 80 68 / 67
r.saintagne@ccfd.asso.fr

Télécharger le communiqué de presse (PDF)

S’informer

7 décembre 2016

Procès Luxleaks : la société civile européenne au Luxembourg en soutien aux lanceurs d’alerte

Le 12 décembre 2016 se tiendra au Luxembourg le procès en appel d’Antoine Deltour et Raphaël Halet, les deux lanceurs d’alerte du scandale (...)

9 novembre 2016

Loi Sapin 2 : ultime occasion manquée pour lutter contre l’évasion fiscale

La Loi Sapin 2 sur la transparence, la lutte contre la corruption et la modernisation de la vie économique, annoncée comme la grande loi (...)

3 novembre 2016

Loi Sapin 2, le dispositif de protection des lanceurs d’alerte remis en question

Les ONG regrettent très vivement que la commission des lois sénatoriale ait mis à bas le dispositif équilibré adopté par l’Assemblée (...)

Nos projets

11 octobre 2011 Decidamos

« Au Paraguay, les pauvres paient plus d’impôts que les riches »

Auteur d’une « Analyse du système fiscal au Paraguay et potentiel de la collecte d’Impôts », en collaboration notamment avec Decidamos, (...)

3 octobre 2011 Latindadd

Actions de plaidoyer contre les paradis fiscaux et l’annulation de la dette

Avec ces actions, Latindadd promeut une participation citoyenne aux prises de décisions concernant l’élaboration des politiques publiques, (...)