Un avenir sans faim

Des alternatives au tourisme de masse

La volonté d’améliorer l’industrie du tourisme n’est pas nouvelle. Dés les années 1970, des initiatives alternatives fleurissent, conjointement à l’essor du tourisme de masse. Depuis ces dernières années, cependant, les offres dites solidaires, responsables, durables ou équitables se multiplient et le concept d’un tourisme plus respectueux des hommes et de leur environnement commence à sortir du cercle des initiés.

On le doit sans doute à la pugnacité des milieux associatifs. Ainsi qu’aux différentes campagnes sensibilisant à la dimension éthique du pouvoir d’achat des consommateurs. Voir les campagnes pour le commerce équitable, celles de l’éthique sur l’étiquette dans le domaine de l’industrie du jouet et des vêtements de sport etc.

Les alternatives au tourisme de masse restent toutefois un marché de niches. Parce qu’elles rencontrent de nombreux obstacles à leur mise en œuvre. Et parce qu’elles ne sont pas à l’abri de certaines dérives.

1er mai 2006

Attention aux dérives

Dossier : Un autre tourisme est possible

Décalage. Nombreuses sont les offres touristiques dites alternatives, qui faute d’avoir été élaborées en concertation avec la communauté (...)

1er mai 2006

Les obstacles à la mise en place d’un tourisme différent

Dossier : Un autre tourisme est possible

Hostilité : la résistance des Tours Opérateurs n’est pas négligeable d’autant qu’ils entretiennent souvent des liens privilégiés avec les (...)

1er mai 2006

Le rôle des associations

Dossier : Un autre tourisme est possible

Associations et ONG sont le fer de lance d’un autre tourisme Lobbying auprès des instances internationales ou nationales (...)

Nos projets

24 février 2017 SEMS (Socially Engaged Monastic Schools)

En Birmanie, une école monastique ouverte à tous les enfants

À Hlaing Tha Yar, une banlieue très pauvre de Rangoun, un moine bouddhiste a ouvert une école monastique "engagée socialement". Gratuite et (...)

30 janvier 2017 Assesoar

Le rêve agronomique d’Ayrton au Brésil

Issu d’une famille de petits agriculteurs brésiliens dits "conventionnels", Ayrton Luis Rodrigues Freiré a choisi de se former à (...)

23 janvier 2017 Assesoar

Au Brésil, des agriculteurs familiaux résistent depuis 50 ans à un agro-business destructeur

Alors qu’elle a fêté en 2016 son demi-siècle d’existence, l’association Assesoar, partenaire du CCFD-Terre Solidaire, peut s’enorgueillir (...)

S’informer

24 mars 2017

Devoir de vigilance : le Conseil Constitutionnel valide l’essentiel de la loi

Paris, le 24 mars 2017- Le Conseil constitutionnel a rendu hier sa décision suite à la saisine dont il a fait l’objet concernant la loi (...)

20 mars 2017

La solidarité internationale absente des débats : interpellons les candidat-e-s sur Twitter

Le débat qui réunira ce soir, sur TF1, les cinq candidat-e-s pour lesquels les intentions de votes dépassent les 10 % sera un moment (...)

17 mars 2017

Accord UE-Turquie : une autre politique migratoire est possible

Face à l’échec des politiques migratoires française et européenne - qui se traduit par les milliers de morts en Mer Méditerranée et les (...)