Noël contre la faim

Publié le 22.05.2015 • Mis à jour le 14.10.2016

Béatification de Mgr Romero

Le CCFD-Terre solidaire partage la joie des Salvadoriens et de l'Amérique latine

Il y a 35 ans, le 24 mars 1980, l’archevêque de San Salvador, Mgr Romero était assassiné en pleine messe. Après avoir été reconnu martyr, il a été béatifié au Salvador le 23 mai 2015 devant 300 000 personnes. Pour tous ceux qui luttent pour les droits de l’homme et les droits des plus pauvres, sa béatification est un moment de grande joie. Elle alimente l’espérance de tout un peuple qui reconnait déjà depuis longtemps dans Mgr Romero, "un pasteur, un prophète et un saint".

Mgr Oscar Romero devient Archevêque de San Salvador en 1977 pendant une période de répression et de graves violences politiques et sociales. Il choisit de prendre la défense des plus pauvres, parmi lesquels les paysans sans terre.
« Une Eglise qui ne s’unit pas aux pauvres, et à partir d’eux, ne dénonce pas les injustices commises contre eux, n’est pas la véritable Eglise de Jésus Christ  » déclarait-il.

Il est assassiné le 24 mars 1980 pendant la célébration de l’eucharistie. Il recevait depuis des semaines des menaces de mort de plus en plus pressantes. Ses assassins n’ont jamais été traduits en justice depuis.

Aujourd’hui son témoignage d’espérance reste vivant dans l’engagement des communautés ecclésiales de base et des chrétiens de toute l’Amérique latine qui œuvrent pour la justice, explique Walter Prysthon, chargé de mission au Service Amérique Latine – Caraïbes du CCFD-Terre Solidaire : "Au Salvador et en Amérique latine, même si l’époque des dictatures est révolue et si les droits civils et politiques se sont raffermis, la persécution et la mort pour la défense des intérêts des plus pauvres restent malheureusement d’actualité : l’exploitation de la nature au détriment des équilibres des écosystèmes et des droits des populations, notamment par les industries extractives ; la mort avant l’heure de jeunes et de femmes, victimes d’une violence aveugle dans les rues ou au foyer ; les calomnies et les menaces contre des défenseurs des droits humains… Romero aurait su trouver les mots justes pour les défendre et pour les accompagner. Sa voix résonnerait pour affirmer leurs droits.
Ceux qui souffrent des injustices le savent. Ils se sentent accompagnés. Romero reste une présence à leurs côtés et une inspiration. Romero reste pour son peuple, pour les communautés ecclésiales de base, pour les défenseurs des droits humains, un modèle exigeant : ce n’est pas dans la gloire ou le pouvoir, qu’on trouve la rédemption, mais dans le service aux plus démunis et dans la recherche de vérité et justice.
"

Les liens du CCFD-Terre Solidaire avec Mgr Romero

Dès 1979, suite à une demande de l’archevêché, le CCFD soutient le Bureau d’Assistance Juridique du diocèse de San Salvador pour un appui à 73 familles dont des membres étaient injustement en prison à cause de la répression. Ce bureau avait été créé par Mgr Romero au lendemain du massacre du 28 février 1977, où plusieurs personnes avaient été assassinées devant la cathédrale de San Salvador.
Après l’assassinat de Mgr Romero, le CCFD continue de soutenir régulièrement le Service d’Assistance juridique du diocèse. Celui-ci devient en 1982, le bureau Tutela Legal, créé et soutenu par Mgr Rivera y Damas, successeur de Mgr Romero.
"Le soutien à Tutela Legal jusqu’en 2013 a offert au CCFD des nombreuses occasions de nous enrichir par la rencontre et le dialogue avec des agents de pastorale, des jeunes engagés dans les comités contre la violence, des leader sociaux, des communautés ecclésiales de base. Aujourd’hui des leaders communautaires de la localité de Sitio del Niño, dans l’indifférence des autorités environnementales du pays, affrontent les conséquences d’une contamination massive par le plomb de leurs terres et de leurs sources d’eau…" témoigne Walther Prysthon. Ce sont ces processus sociaux, récents au Salvador et qui s’inspirent souvent de Mgr Romero, qu’accompagne aujourd’hui le CCFD-Terre solidaire.

Le message de Mgr Romero dépasse le Salvador et essaime partout en Amérique latine.
Dans cette dynamique, le CCFD a également soutenu pendant plusieurs années le Réseau SICSAL (Secrétariat International Chrétien de Solidarité avec les Peuples de l’Amérique Latine ’’Oscaro Romero’’). Le réseau est constitué par des groupes de chrétiens qui veulent poursuivre les actions de Mgr Romero en faveur des pauvres, d’abord en Amérique centrale (El Salvador, Nicaragua et Guatemala) puis dans toute l’Amérique latine.
Cette initiative de Mgr. Sergio Méndez Arceo, portée par la devise, ’’Accompagner ceux qui souffrent’’, sera considérée comme particulièrement bienvenue à une époque où le chaos social est douloureusement vécu en Amérique Centrale et du Sud.
Mgr. Samuel Ruiz, Archevêque de San Cristobal de Las Casas, au Chiapas, puis Mgr Alvaro Ramazzini au Guatemala, s’inscrivent dans le même souffle.
A ses débuts, SICSAL se donne pour tâches d’accueillir les réfugiés d’Amérique Centrale victimes de l’importante répression menée par les régimes autoritaires de l’époque. Il faut les appuyer juridiquement et psychologiquement, leur fournir une aide matérielle suite à l’abandon de leurs terres, et faire connaître aux pouvoirs publics et à l’opinion internationale la tragédie subie par les personnes déplacées.
Son action s’élargit à l’animation d’un réseau de solidarité internationale chrétien s’inspirant directement du message de Mgr Romero.

De nombreux autres partenaires du CCFD-Terre Solidaire en Amérique Latine se réclameront de son message.
Au-delà du soutien aux projets, c’est aussi toute la spiritualité et l’engagement de Mgr Romero qui ont été des sources d’inspiration pour le CCFD.
En 1994, la délégation locale du CCFD à Gap met en scène la pièce de théâtre écrite par Jean-Pierre Nortel sur Mgr Romero.

Le CCFD s’implique en 2005 dans les cérémonies marquant le 25ème anniversaire de la mort de Mgr Romero. En 2010, un membre de Tutela Legal vient témoigner en France de l’actualité du message de Mgr Romero. En 2013, le CCFD-Terre Solidaire soutient la réédition de ses œuvres par la Fondation Romero.

Pour Walter Prysthon, "En reconnaissant le martyre de Romero, l’Eglise universelle offre à la société salvadorienne une occasion de regarder avec des nouveaux yeux son passé, de réconcilier la mémoire et les récits d’une nation fracturée. La sainteté de Romero, reconnue depuis longtemps par les plus humbles, consiste fondamentalement dans cette invitation à se rendre proche des plus pauvres, à lire la réalité par leurs yeux, à fraterniser avec ceux et celles qui ont faim et soif de justice."

Comme l’écrit Guy Aurenche, président du CCFD-Terre Solidaire, dans le livre de Chantal Joly dédié à Mgr Romero (voir ci dessous) « L’Eglise est invitée à célébrer les efforts de tous les hommes et de toutes les femmes qui donnent leur vie pour que d’autres vivent. Elle enracine tous les combats des peuples pour davantage de justice dans la promesse de relèvement définitivement réalisée en Jésus. Les partenaires des pays du sud qui œuvrent pour plus de dignité, attendent ce geste de reconnaissance et de célébration. »

Les homélies de Mgr Romero disponibles en Français sur Internet

La pensée et sa spiritualité de Mgr Romero sont désormais davantage accessibles aux francophones, grâce au travail accompli par le théologien Yves Carrier, qui a traduit l’ensemble des homélies de Mgr Romero.

A travers ses homélies, on peut accéder à une vision très riche de l’histoire du Salvador et de l’Eglise salvadorienne, ainsi qu’à une lecture vivante des évangiles au regard de la réalité d’un peuple, vraie source d’inspiration et d’engagement, héritage spirituel de l’option pour les pauvres.
Vous pouvez trouver les homélies sur le site des Oblats

Un nouveau livre consacré à Mgr Romero

Chantal Joly vient de sortir une biographie de Mgr Romero (2015), avec les témoignages de Guy Aurenche, président du CCFD-Terre solidaire, et Walter Prysthon, chargé de mission Amérique latine

Plusieurs livres sur Mgr Romero sont disponibles au Centre de documentation du CCFD :

- Romero ou l’offrande écarlate, pièce de théâtre écrite par Jean-Pierre Nortel, retraçant les 3 dernières années de la vie de Mgr Romero.
- L’amour vainqueur, sélection de textes de Mgr Romero, publiée en 1990
- Mgr Oscar A. Romero : Histoire d’un peuple Destinée d’un homme (écrit par Yves Carrier, paru en 2010, avec préface de François Houtard).

Anne-Isabelle Barthélémy

S’informer

21 novembre 2016

Un calendrier de l’Avent solidaire : "Noël contre la faim"

En ce temps où chacun se prépare à la fête, le CCFD-Terre Solidaire appelle à ne pas oublier les femmes et les hommes qui luttent (...)

21 juillet 2016

Au Salvador, espoir de justice après l’inconstitutionnalité de la loi d’amnistie

La loi d’amnistie approuvée en 1993, suite aux accords de paix, et qui servait de paravent pour protéger des responsables de massacres et (...)

20 mai 2016

Nations unies : les communautés religieuses unies face au changement climatique

A New York, le 18 avril 2016, responsables religieux et spirituels du monde entier ont adressé à la communauté internationale, une (...)

Nos projets

4 mars 2015

Mgr Blaquart, accompagnateur du CCFD-Terre solidaire, en visite au Nicaragua

Il y a un an Mgr Blaquart était élu par les évêques de France président du Conseil national de la solidarité, et à ce titre évêque (...)

2 février 2015 Conférence épiscopale de Madagascar

Un projet de gouvernance minière pour Madagascar

Améliorer la gouvernance dans l’exploitation des mines, gérer les recettes de manière plus transparente et veiller à ce qu’elles servent au (...)

22 janvier 2015 Cemirde

Mozambique : programme d’aide aux migrants et réfugiés

La Commission épiscopale pour les migrants, les réfugiés et les personnes déplacées du Mozamique (Cemirde), partenaire du CCFD-Terre (...)