Noël contre la faim

Publié le 9 octobre 2007

Les communautés ecclésiales de base

Cette innovation latino-américaine répond à trois enjeux : mettre en œuvre « l’Eglise, peuple de Dieu » voulue par Vatican II, donner à tous l’accès à la Parole de Dieu, relever le défi de la pauvreté et celui du développement.

• En 1966, le plan pastoral des évêques brésiliens décide qu’il est « urgent de décentraliser la paroisse (…) pour susciter et vivifier, sur le territoire de la paroisse, des communautés de base » où les chrétiens se sentent « partie intégrante » de l’Eglise.

• Après l’assemblée épiscopale de Medellin (1968), les communautés ecclésiales de base se répandent dans toute l’Amérique Latine.

• La lecture de la Bible y joue un rôle central, notamment le livre de l’Exode et la libération vécue par le peuple hébreu. Elle s’appuie sur la pédagogie du « voir, juger, agir » développée par l’Action catholique.

• « Foyers d’évangélisation », les communautés de base sont aussi des lieux de promotion et de formation des laïcs. Elles permettent leur implication dans l’action pastorale de l’Eglise.

L’impact social des communautés de base

• Dans le contexte des dictatures, elles sont des lieux de résistance à l’oppression politique et de solidarité contre la pauvreté.

• Durant les transitions démocratiques, les communautés de base et les militants catholiques sont le principal vivier des mouvements sociaux et politiques qui consolident la société civile et la démocratie.

• Aujourd’hui, les communautés de base restent actives, y compris dans le champ social, en milieu rural ou urbain : soutien des paysans sans terre, création de coopératives agricoles ou alimentaires, de centres de soin, de centres d’accueil et de formation pour les enfants des rues et les femmes victimes de violences, entraide communautaire pour construire des logements, favoriser l’accès à l’eau et à l’électricité…

• Les catholiques formés dans les communautés de base et engagés dans les mouvements populaires sont très actifs dans la lutte pour une autre mondialisation, à l’image du brésilien Chico Whitaker, l’un des fondateurs du Forum social mondial (FSM).

Nos projets

29 août 2016 CEDAC

Brésil : l’agriculture au service de l’éducation populaire

Acteur historique de l’Éducation Populaire au Brésil, le Centre d’Action Communautaire – partenaire du CCFD-Terre Solidaire – se sert de (...)

11 juillet 2016 Centre Bartolomé de las Casas , CooperAcción

Au Pérou, la résistance à l’industrie minière des communautés indiennes, en images

Un documentaire de vingt minutes nous plonge au cœur des conséquences de l’exploitation minière sur les communautés paysannes et indiennes (...)

10 février 2016

La FAO distingue le travail de Cantera au Nicaragua

Deux acteurs du centre de Communication et d’éducation populaire Cantera, partenaire du CCFD-Terre Solidaire au Nicaragua, ont été (...)

S’informer

21 novembre 2016

Un calendrier de l’Avent solidaire : "Noël contre la faim"

En ce temps où chacun se prépare à la fête, le CCFD-Terre Solidaire appelle à ne pas oublier les femmes et les hommes qui luttent (...)

24 octobre 2016

Rejet des accords de paix en Colombie : résilience et détermination

La victoire surprise du « non » au référendum du 2 octobre 2016 sur les Accords de paix plonge la Colombie dans l’incertitude. Ce résultat (...)

21 octobre 2016

Au Pérou, la répression policière fait une nouvelle victime dans une zone minière

Le 14 octobre 2016, un quatrième paysan a perdu la vie dans le cadre du conflit social qui oppose la population locale au plus grand (...)