Publié le 06.08.2009 • Mis à jour le 13.08.2012

Ultimatum climatique pour le Sommet de l’ONU à Copenhague

Le CCFD-Terre Solidaire soutient un appel lancé par 11 organisations.

Mots-clés :

Paris le 6 août 2009.

Au mois de décembre de cette année se tiendra à Copenhague le Sommet de l’ONU sur le climat. Confrontés au péril climatique, les dirigeants du monde entier devront parvenir à surmonter leurs divergences d’intérêts de court terme pour se rassembler autour d’un projet politique mondial fondé sur un constat scientifique objectif et ainsi donner une suite au protocole de Kyoto qui soit à la hauteur des enjeux que nous allons devoir tous ensemble affronter dans les décennies à venir. Le résultat de cette conférence dessinera l’avenir climatique de l’humanité. Or comme le rappelait il y a un an le secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-Moon, « nous sommes au bord d’une catastrophe si nous n’agissons pas ».

www.copenhague-2009.com

S’informer

20 mai 2016

Nations unies : les communautés religieuses unies face au changement climatique

A New York, le 18 avril 2016, responsables religieux et spirituels du monde entier ont adressé à la communauté internationale, une (...)

27 octobre 2015

Faim et climat, une même urgence

FDM n°289

Alors que le dérèglement climatique perturbe fortement l’agriculture des pays pauvres, les organisations de solidarité internationale (...)

27 octobre 2015

Droit à l’alimentation et justice climatique, des défis indissociables

FDM n°289

La COP 21, qui se tiendra à Paris du 30 novembre au 11 décembre, a pour ambition affichée la signature d’un accord mondial de lutte contre (...)

Nos projets

15 avril 2016 Patrick Piro

Guinée : La patate chaude des paysans

FDM n°289

Dans la région du Fouta-Djalon, le dérèglement climatique aggrave les difficultés des paysans, très dépendants de la culture de pomme de (...)

23 septembre 2008

Haïti après le passage de quatre ouragans et tempêtes

La situation qui s’abat en ce moment sur Haïti nous préoccupe et nous mobilise. Dans un contexte de désolation, le CCFD tient toutefois à (...)