FSM 2002 (Porto Alegre, Brésil)

Le deuxième Forum Social Mondial a été une réussite à plusieurs niveaux. Quantitativement, 50 000 personnes ont participé dont 15 000 délégués de 5000 organisations différentes et de 120 pays. Dans l’ensemble, l’ampleur a été trois fois plus importante que lors du premier Forum. Ce deuxième Forum a marqué le passage de la critique altermondialiste, alors appelée antimondialiste, à la proposition d’alternatives concrètes au modèle néolibéral.

Lire la suite

15 février 2002

2002, Porto Alegre, Brésil

Dossier : Forum social mondial

Le deuxième Forum Social Mondial a été une réussite à plusieurs niveaux. Quantitativement, 50 000 personnes ont participé dont 15 000 (...)

Nos projets

27 septembre 2016

En France, les jeunes habitants des bidonvilles privés d’école

Le Collectif pour le droit des enfants roms à l’éducation a réalisé une étude, soutenue par le CCFD-Terre Solidaire, permettant de mieux (...)

15 septembre 2016

Un rapport pour comprendre la crise en République centrafricaine

Le Réseau des Organisations de la Société Civile Centrafricaine pour la Gouvernance et le Développement (ROSCA-GD), partenaire du (...)

29 août 2016 CEDAC

Brésil : l’agriculture au service de l’éducation populaire

Acteur historique de l’Éducation Populaire au Brésil, le Centre d’Action Communautaire – partenaire du CCFD-Terre Solidaire – se sert de (...)

S’informer

29 septembre 2016

Evasion fiscale : les députés renoncent à une transparence efficace

Aujourd’hui en deuxième lecture à l’Assemblée nationale, dans le cadre de l’examen de la loi Sapin 2, les députés ont confirmé leur vote en (...)

29 septembre 2016

Bernard Pinaud au Timor Leste, "soutenir les paysans et la société civile"

Le Délégué général du CCFD-Terre Solidaire, Bernard Pinaud, était en mission au Timor Leste du 12 au 22 juillet 2016 pour aller à la (...)

28 septembre 2016

La Colombie vers une paix durable

C’est avec une grande joie que le Groupe de Travail de Caritas Internationalis sur la Colombie (GTC) et l’alliance internationale (...)