Un avenir sans faim

Publié le 11.09.2015 • Mis à jour le 24.08.2016

Des ados sensibilisés aux parcours des migrants

Dans le cadre du partenariat Bouge ta Planète, le CCFD-Terre Solidaire s’est allié avec Okapi et Phosphore, deux titres du groupe Bayard, pour proposer aux jeunes une découverte des motivations et du parcours des migrants qui se rendent en Europe.

Les parcours des migrants, souvent très jeunes, sont semés d’embûches. Les reporters d’Okapi et Phosphore sont allés à leur rencontre depuis M’bour au Sénégal, Oujda au Maroc, jusqu’à Lampedusa et puis Paris... Ils ont rapporté quatre reportages à hauteur d’ado, pour permettre aux lecteurs de mettre des noms sur des visages, découvrir des histoires singulières, des émotions, cachées derrière le terme général de "migrant".

Okapi

Découvrir le dossier de huit pages qui présente neuf portraits de pêcheurs, mécaniciens, jeunes diplômés, lycéens, DJ... Tous parlent avec beaucoup d’espoir, de courage et de détermination de l’urgence de partir, au péril de leurs vies.

OKAPI, daté du 15 septembre 2015. En vente dès le 8 septembre (De 10 à 15 ans - 5,20€).

Phosphore

Lire le reportage sur le voyage de trois lycéens de Calais à Lampedusa. Bien qu’ils en aient beaucoup entendu parler, les jeunes Français, lauréats du concours Chante ta planète organisé par le CCFD-Terre Solidaire, sont bouleversés par les conditions d’arrivées des migrants.Leur rencontre avec Adama, Ali et Nasser, trois migrants de leur âge, avec qui ils échangent leurs adresses Facebook, change leur regard sur les migrations.

PHOSPHORE, daté de septembre 2015. En vente dès maintenant (Dès 15 ans - 6,50 €).

Ces reportages ont été réalisés auprès de partenaires du CCFD-Terre Solidaire

Le CCFD-Terre Solidaire développe une approche internationale des migrations en soutenant des associations en France et dans toutes les zones significatives de migrations sur les quatre continents et en appelant à la construction de politiques migratoires alternatives fondées sur la citoyenneté et le respect des droits des personnes.
Dans les régions couvertes par les deux reportages, le CCFD-Terre Solidaire appuie des organisations engagées auprès des migrants tout au long du parcours migratoire. Des foyers de départ comme le Sénégal, où les jeunes cherchent des alternatives au voyage systématique, à l’arrivée dans les foyers parisiens de travailleurs migrants, en passant par les zones frontières marocaines de transit où les jeunes subsahariens se retrouvent dans une grande vulnérabilité, toutes ces organisations s’engagent pour permettre aux migrants de retrouver leur dignité et permettre que leurs droits fondamentaux soient respectés.

En savoir plus :
- Reportages et dossiers sur les migrants à destination des enfants et des jeunes sur le site de Bayard
- Infographies sur le Facebook du CCFD-Terre Solidaire :
Nombre de demandeurs d’asile en fonction de la population des États
Nombre de demandeurs d’asile en 2014
Les pays qui accueillent le plus de réfugiés

S’informer

17 mars 2017

Accord UE-Turquie : une autre politique migratoire est possible

Face à l’échec des politiques migratoires française et européenne - qui se traduit par les milliers de morts en Mer Méditerranée et les (...)

2 mars 2017

Le CCFD-Terre Solidaire part en campagne pour les Elections 2017 : Faisons le pari de la solidarité !

Les questions de solidarité internationale et de développement sont rarement les principaux thèmes sur lesquels se bâtit une campagne (...)

1er février 2017

« Aidons les enfants à échapper à la traite »

FDM n°297

Face au phénomène de la traite d’enfants, qui touche les jeunes Béninois les plus pauvres du pays, Sindo, partenaire du CCFD-Terre (...)

Nos projets

24 février 2017 SEMS (Socially Engaged Monastic Schools)

En Birmanie, une école monastique ouverte à tous les enfants

À Hlaing Tha Yar, une banlieue très pauvre de Rangoun, un moine bouddhiste a ouvert une école monastique "engagée socialement". Gratuite et (...)

30 janvier 2017 Assesoar

Le rêve agronomique d’Ayrton au Brésil

Issu d’une famille de petits agriculteurs brésiliens dits "conventionnels", Ayrton Luis Rodrigues Freiré a choisi de se former à (...)

23 janvier 2017 Assesoar

Au Brésil, des agriculteurs familiaux résistent depuis 50 ans à un agro-business destructeur

Alors qu’elle a fêté en 2016 son demi-siècle d’existence, l’association Assesoar, partenaire du CCFD-Terre Solidaire, peut s’enorgueillir (...)