Publié le 06.12.2010 • Mis à jour le 28.01.2013

« La France, porte drapeau des politiques migratoires répressives en Europe »

Aux côtés du CCFD-Terre Solidaire et du collectif Romeurope, l’association rom de Roumanie, Romani CRISS, dénonce la politique répressive de la France envers la population rom.

De passage en France pour réaliser une enquête de terrain sur la situation des roms dans le pays, l’association roumaine Romani Criss dresse un bilan alarmant. Trois constats retiennent son attention :

  • le difficile accès à l’éducation pour les enfants,
  • les barrières administratives pour obtenir un emploi,
  • et enfin le problème des expulsions illégales.

« Beaucoup d’enfants roms n’ont pas le droit de s’inscrire dans certaines écoles, sous prétexte que leurs parents n’ont pas de domicile fixe ou de papiers en règle. Ces pratiques ne sont pas conformes aux lois internationales sur les droits de l’enfant » s’insurge Marian Mandache de Romani Criss. « La France mène une politique répressive généralisée d’expulsion d’un groupe ethnique, politique dont elle est aujourd’hui le porte drapeau en Europe » poursuit-il.

Fin octobre, la Commissaire européenne à la Justice Viviane Reding avait renoncé à sa procédure d’infraction contre la France estimant avoir reçu des garanties suffisantes. « Nous n’avons jamais eu accès aux propositions de modifications législatives soumises à Bruxelles par la France.

Pour l’instant, les amendements de la loi Besson votés à l’Assemblée nationale en procédure accélérée ne vont pas dans le bon sens : possibilité pour les préfets d’expulser sans intervention de la justice ou encore considérer l’occupation illégale d’un terrain comme une menace à l’ordre public, facilitant de fait les reconduites à la frontière » dénonce Michèle Mézard, membre de Romeurope.

Amendements qui seront débattus au sénat en janvier. A suivre...

Violaine Plagnol

S’informer

15 septembre 2016

Insertion des Roms, ce combat est aussi le leur

294- juillet/août 2016

Les six millions de Roms constituent la plus grande minorité ethnique de l’Union européenne. Citoyens européens pour la plupart, ils (...)

9 septembre 2016

Contre les destructions prévues d’abris des migrants en France

Avec 38 autres associations, le CCFD-Terre Solidaire dénonce les nouvelles expulsions et destructions de campements qui s’annoncent dans (...)

22 août 2016

Au Mexique, la violence instrument du contrôle de la migration

FDM n°293

Raúl Vera, évêque de Saltillo au Mexique, travaille au quotidien auprès des migrants d’Amérique latine. Il dénonce avec virulence un système (...)

Nos projets

20 juin 2016 ANAFE

Défendre les droits des migrants aux frontières et en zone d’attente

Partenaire du CCFD-Terre Solidaire, l’Anafé – Association nationale d’assistance aux frontières pour les étrangers – est l’une des rares (...)

15 juin 2016 RNSCM

Nicaragua : Sheila Reyes, au plus près des migrantes

Dans un pays étranglé depuis des années par la crise économique, de nombreux Nicaraguayens ne trouvent d’issue à leur situation personnelle (...)

22 décembre 2015 GRDR

La parité, un défi pour la démocratie locale au Mali

Dans la région de Kayes au Mali, les femmes sont peu représentées dans les instances politiques locales, que ce soit au niveau régional, (...)