Un avenir sans faim

Publié le 06.12.2010 • Mis à jour le 28.01.2013

« La France, porte drapeau des politiques migratoires répressives en Europe »

Aux côtés du CCFD-Terre Solidaire et du collectif Romeurope, l’association rom de Roumanie, Romani CRISS, dénonce la politique répressive de la France envers la population rom.

De passage en France pour réaliser une enquête de terrain sur la situation des roms dans le pays, l’association roumaine Romani Criss dresse un bilan alarmant. Trois constats retiennent son attention :

  • le difficile accès à l’éducation pour les enfants,
  • les barrières administratives pour obtenir un emploi,
  • et enfin le problème des expulsions illégales.

« Beaucoup d’enfants roms n’ont pas le droit de s’inscrire dans certaines écoles, sous prétexte que leurs parents n’ont pas de domicile fixe ou de papiers en règle. Ces pratiques ne sont pas conformes aux lois internationales sur les droits de l’enfant » s’insurge Marian Mandache de Romani Criss. « La France mène une politique répressive généralisée d’expulsion d’un groupe ethnique, politique dont elle est aujourd’hui le porte drapeau en Europe » poursuit-il.

Fin octobre, la Commissaire européenne à la Justice Viviane Reding avait renoncé à sa procédure d’infraction contre la France estimant avoir reçu des garanties suffisantes. « Nous n’avons jamais eu accès aux propositions de modifications législatives soumises à Bruxelles par la France.

Pour l’instant, les amendements de la loi Besson votés à l’Assemblée nationale en procédure accélérée ne vont pas dans le bon sens : possibilité pour les préfets d’expulser sans intervention de la justice ou encore considérer l’occupation illégale d’un terrain comme une menace à l’ordre public, facilitant de fait les reconduites à la frontière » dénonce Michèle Mézard, membre de Romeurope.

Amendements qui seront débattus au sénat en janvier. A suivre...

Violaine Plagnol

S’informer

26 juin 2017

« Député.e.s Bienvenu.e.s ! » : les initiatives d’aide aux migrants accueillent les nouveaux élus au Palais Bourbon le 27 juin 2017

Les associations de solidarité avec les migrant.e.s, regroupées au sein du collectif « Le Sursaut Citoyen », organisent une manifestation (...)

30 mai 2017

Lettre ouverte d’associations et institutions à Monsieur le Président Emmanuel Macron

À l’occasion de la refonte de la Directive européenne Accueil qui sera votée en juin prochain, nous demandons à ce que, conformément à la (...)

23 mai 2017

Quand la solidarité monte sur les planches

FDM n°293

L’art peut-il être un vecteur de liens, un moyen d’émancipation et de développement ? Pour les membres du CCFD-Terre Solidaire de la région (...)

Nos projets

28 octobre 2016

COP22 : "l’Odyssée des alternatives Ibn Battûta", une flottille pour la justice climatique

Plusieurs associations et mouvements citoyens d’Afrique et d’Europe ont choisi de faire de l’avant-COP22 un temps fort de la mobilisation (...)

27 septembre 2016

En France, les jeunes habitants des bidonvilles privés d’école

Le Collectif pour le droit des enfants roms à l’éducation a réalisé une étude, soutenue par le CCFD-Terre Solidaire, permettant de mieux (...)

20 juin 2016 ANAFE

Défendre les droits des migrants aux frontières et en zone d’attente

Partenaire du CCFD-Terre Solidaire, l’Anafé – Association nationale d’assistance aux frontières pour les étrangers – est l’une des rares (...)