Un avenir sans faim

Publié le 07.05.2012 • Mis à jour le 07.09.2012

Commerce des armes : pour un traité qui sauve effectivement des vies !

Pétition à l’attention de François Hollande

Cette pétition est désormais cloturée

Mots-clés :

Monsieur,

Vous venez d’être élu à la présidence de la République française : comme vous le savez, dés le mois de juillet, à New-York, la France aura un rôle majeur à jouer, dans le cadre des négociations finales pour un Traité international sur le commerce des armes, pour obtenir un traité ambitieux, aboutissement de nombreuses années de négociations, et de mobilisation de la société civile dans le monde.

Au cours de la campagne présidentielle, de nombreux citoyens français et organisations de la société civile vous ont interpellé sur ce sujet.

Et vous avez exprimé votre « attachement et engagement personnel à ce que la France joue un rôle moteur pour que soit adopté un traité ambitieux et robuste sur le commerce des armes […] Un traité ambitieux, juridiquement contraignant et [ayant] vocation à être universel. »

Aujourd’hui, c’est sous votre impulsion que la France négociera avec les autres Etats le futur Traité.

C’est pourquoi je vous demande de vous engager pleinement : la France doit veiller avant tout à ce que ce Traité définisse les normes les plus élevées possibles, sans conditionner son contenu et sa force à son éventuelle signature ou ratification par d’autres grands exportateurs.

La France doit défendre un Traité qui :

  • interdise tout transfert d’armes lorsqu’il existe un risque substantiel qu’elles soient utilisées pour commettre ou faciliter des violations graves du droit international relatif aux droits humains, au droit humanitaire, ou que ce transfert compromette le développement économique et social ;
  • s’applique à toutes les armes classiques, les munitions, les équipements de maintien de l’ordre et de police ainsi qu’à tout type de transferts, de transactions et d’activités ;
  • comprenne des indications détaillées sur sa mise en œuvre et son respect, et sur les obligations des Etats notamment en matière de transparence.

Je vous demande par ailleurs d’œuvrer à ce que la France montre l’exemple en renforçant sa législation et en améliorant sa pratique de transparence en matière de contrôle des transferts d’armes.

Nous comptons sur votre soutien pour obtenir un traité qui sauve effectivement des vies !

Je vous prie d’agréer, Monsieur le président de la République, mes salutations respectueuses.

Cette pétition est désormais cloturée

S’informer

2 avril 2013

Adoption du Traité sur le Commerce des Armes aux Nations Unies

Le CCFD-Terre Solidaire se réjouit de l’adoption, aujourd’hui, du Traité international sur le commerce des armes par l’Assemblée générale (...)

29 mars 2013

ONU : Les Etats refusent d’adopter le Traité sur le commerce des armes

Le CCFD-Terre Solidaire regrette que pour la seconde fois en neuf mois, les Etats membres des Nations Unies aient été incapables (...)

26 mars 2013

Le CCFD-Terre Solidaire participe aux négociations à l’ONU

La conférence finale devant aboutir à l’adoption d’un Traité sur le commerce international des armes (TCA) se déroule actuellement aux (...)

Nos projets

24 février 2017 SEMS (Socially Engaged Monastic Schools)

En Birmanie, une école monastique ouverte à tous les enfants

À Hlaing Tha Yar, une banlieue très pauvre de Rangoun, un moine bouddhiste a ouvert une école monastique "engagée socialement". Gratuite et (...)

30 janvier 2017 Assesoar

Le rêve agronomique d’Ayrton au Brésil

Issu d’une famille de petits agriculteurs brésiliens dits "conventionnels", Ayrton Luis Rodrigues Freiré a choisi de se former à (...)

23 janvier 2017 Assesoar

Au Brésil, des agriculteurs familiaux résistent depuis 50 ans à un agro-business destructeur

Alors qu’elle a fêté en 2016 son demi-siècle d’existence, l’association Assesoar, partenaire du CCFD-Terre Solidaire, peut s’enorgueillir (...)