Un avenir sans faim

Publié le 19.11.2010 • Mis à jour le 09.07.2012

Message des responsables catholiques pour les relations avec les musulmans.

Paris, le 19 novembre 2010

Chers amis musulmans,

Très bonne fête de l’Aïd El Adha !

Au moment où vous célébrez la Fête du sacrifice, l’Aïd el kebîr, en commémoration du geste d’Abraham, Ibrahim, père dans la foi des croyants juifs, chrétiens et musulmans, Monseigneur Michel Santier, évêque de Créteil et président du Conseil pour les relations interreligieuses et moi-même, nous tenons à vous adresser nos meilleurs vœux, au nom de l’Eglise catholique en France.

Qu’en ce jour de fête et de prière où vos frères et sœurs sont nombreux réunis à La Mecque pour le pèlerinage, nous puissions les uns et les autres, les uns pour les autres, demander à Dieu qu’Il nous aide à vivre dans la paix, la justice et le respect des convictions de chacun.

Les massacres récents, en Irak, de prêtres et de chrétiens durant la prière dans une église de Bagdad sont un drame horrible qui, hélas, renforce les peurs et semble donner raison à ceux qui pensent que des relations fraternelles sont impossibles entre musulmans et chrétiens. Beaucoup de responsables musulmans français ont condamné vigoureusement ces actes insensés. Comme vous, nous mesurons le mal que font ceux qui instrumentalisent l’islam au service de buts terroristes. Nous ne pouvons pas oublier que ce même terrorisme fait aussi de nombreuses victimes parmi la population musulmane d’Irak. Avec vous, nous en appelons aux gouvernements ici et là-bas qui ont la responsabilité que tous les irakiens puissent vivre enfin en paix.

Nous prions Dieu afin qu’Il convertisse nos cœurs pour qu’ensemble, dans notre pays, nous sachions prendre les initiatives qui font reculer la peur, qu’Il nous donne la force de tisser, malgré tout, là où nous vivons des liens de fraternité, de paix entre croyants de différentes traditions religieuses et avec tous nos concitoyens, que Son Esprit nous aide à espérer contre toute espérance.

Bonne fête, 

Paris le 15 novembre 2010

Mgr Michel Santier, évêque de Créteil, président du Conseil pour les relations interreligieuses

P. Christophe Roucou, directeur du Service national pour les Relations avec l’Islam, S.R.I.

S’informer

15 mars 2017

Nouvelle législation sur les minerais de conflit, une opportunité manquée pour l’Union européenne

Le jeudi 16 mars 2017, le Parlement européen votera la proposition de loi sur les « minerais de conflit », un règlement qui vise à garantir (...)

21 février 2017

Présidentielle 2017 : L’aide publique au développement en 3 questions

La France doit augmenter le financement de son aide publique au développement (APD). C’est le constat de Coordination Sud, la plateforme (...)

6 février 2017

Colombie : Les assassinats menacent la construction de la paix

Dans un contexte de démobilisation de la guérilla des FARC - Forces Armées Révolutionnaires de Colombie - et de mise en application de (...)

Nos projets

15 septembre 2016

Un rapport pour comprendre la crise en République centrafricaine

Le Réseau des Organisations de la Société Civile Centrafricaine pour la Gouvernance et le Développement (ROSCA-GD), partenaire du (...)

8 août 2016 AZHAR

Au Mali, l’association Azhar soutient les initiatives Touaregs contribuant au vivre-ensemble

Assinamar Ag Rousmane est coordinateur de programme au sein de l’ONG Azhar, soutenue par le CCFD-Terre Solidaire depuis sa création en (...)

30 mai 2016

Centrafrique : le CCFD-Terre Solidaire consolide son soutien à la société civile

Au début de la crise politique en 2012, le CCFD-Terre Solidaire n’a pratiquement plus de partenaires dans ce pays, malgré quelques (...)