Publié le 14.06.2012 • Mis à jour le 15.03.2013

Législatives 2012, 117 candidat-e-s du 2ème tour soutiennent le Pacte pour une Terre solidaire

Évasion fiscale, régulation des multinationales ou droits des migrants

Paris, le 13 juin 2012

Des 272 candidats engagés sur le Pacte pour une Terre solidaire, 117 sont présents au second tour. Parmi eux des personnalités politiques nationales telles Alain Vidalies, ministre chargé des relations avec le Parlement, Pierre-André Périssol, également président de l’Agence Française de Développement, Christian Paul, président de l’Observatoire des idées du PS, Denis Baupin, Jean-Christophe Cambadélis, Daniel Vaillant, Chantal Brunel ou encore Jacqueline Fraysse.

Le CCFD-Terre Solidaire est l’une des rares ONG françaises qui a obtenu autant d’engagements concrets de candidats présents au second tour des élections législatives sur des propositions aussi importantes que la lutte contre l’évasion fiscale, la régulation des multinationales et des marchés agricoles ou la défense des droits des migrants.

Des engagements obtenus par des bénévoles du CCFD-Terre Solidaire : ils ont rencontré près de 400 candidats dans 70 départements, et des rencontres ont encore eu lieu entres les deux tours. Les candidats engagés sur le Pacte pour une Terre Solidaire sont de tous les bords politiques.

Les réponses des candidats portent sur les 16 propositions contenues dans le Pacte pour une Terre solidaire, dont 4 propositions phares. Les candidats s’engagent sur tout ou partie de ces propositions.

Ainsi, la proposition de transparence pays par pays des multinationales rassemble tous les candidats sauf deux.

En revanche, on remarque que - tous partis confondus - moins de candidats se sont engagés sur la proposition phare en matière de politiques migratoires. Par exemple, seulement 31% des candidat-e-s UMP s’engagent à « Renégocier des accords de gestion concertée, sur une base juste et équitable, fondés sur le respect des droits des migrants et en les dissociant de la politique d’aide au développement. » Cette réticence est moins marquée pour les candidats socialistes qui s’engagent à 84 %.

Contact presse
Véronique de La Martinière : 01 44 82 80 64 - 06 07 77 05 80

Télécharger le communiqué de presse (pdf)

S’informer

27 septembre 2016

Loi Sapin 2 : la dernière chance pour mettre fin à l’opacité

Le projet de loi relatif à la transparence, à la lutte contre la corruption et à la modernisation de la vie économique, ou « Loi Sapin 2 », (...)

22 septembre 2016

Evasion fiscale : l’Assemblée nationale perd-elle une autre occasion d’avancer vers la transparence ?

La publication des « Bahamas leaks » mercredi 21 septembre 2016, l’ouverture d’une enquête de la Commission européenne à l’encontre d’Engie (...)

15 septembre 2016

Insertion des Roms, ce combat est aussi le leur

294- juillet/août 2016

Les six millions de Roms constituent la plus grande minorité ethnique de l’Union européenne. Citoyens européens pour la plupart, ils (...)

Nos projets

11 juillet 2016 Centre Bartolomé de las Casas , CooperAcción

Au Pérou, la résistance à l’industrie minière des communautés indiennes, en images

Un documentaire de vingt minutes nous plonge au cœur des conséquences de l’exploitation minière sur les communautés paysannes et indiennes (...)

20 juin 2016 ANAFE

Défendre les droits des migrants aux frontières et en zone d’attente

Partenaire du CCFD-Terre Solidaire, l’Anafé – Association nationale d’assistance aux frontières pour les étrangers – est l’une des rares (...)

15 juin 2016 RNSCM

Nicaragua : Sheila Reyes, au plus près des migrantes

Dans un pays étranglé depuis des années par la crise économique, de nombreux Nicaraguayens ne trouvent d’issue à leur situation personnelle (...)