Publié le 21.06.2010 • Mis à jour le 29.06.2012

La plateforme paradis fiscaux et judicaires salue l’initiative du conseil régional d’Ile-de-France

Plus de transparence de la part des banques dans chacun des pays où elles opèrent

Paris, le 17 juin 2010

La région Ile-de-France a adopté aujourd’hui à l’unanimité le projet de délibération visant à obtenir de ses partenaires bancaires et financiers, une réelle transparence sur leurs activités dans chaque pays où ils opèrent, y compris dans les centres financiers non coopératifs. Les organisations membres de la « plateforme paradis fiscaux et judiciaires », à l’origine de la démarche, saluent cette initiative inédite et encouragent les autres collectivités locales françaises et européennes à suivre ce mouvement.

Paris, le 17 juin 2010. Avec cette délibération, la région Ile-de-France demande plus de transparence sur les activités menées par les établissements financiers avec lesquels elle travaille. Chaque établissement souhaitant contracter avec la collectivité devra indiquer sa situation au regard des territoires non coopératifs listés par la loi française. La région souhaite à terme exclure du cadre contractuel les établissements bancaires exerçant dans les territoires non coopératifs, lorsque la législation le permettra. La liste française des territoires non-coopératifs est toutefois limitée, puisqu’elle ne comprend plus à ce jour que 14 pays représentant moins de 0,2% de la finance offshore mondiale.

Plus novateur : à partir de maintenant, la collectivité demandera aux banques de lui fournir des informations précises sur leur présence dans tous les pays dans lesquels elles opèrent (raison sociale, chiffre d’affaire et résultat, effectifs, impôts et taxes versés). La région Ile-de-France montre ainsi le chemin pour obtenir, à terme, une publication pays par pays des comptes non seulement des banques, mais aussi de l’ensemble des entreprises multinationales, comme le demande de longue date la plate-forme paradis fiscaux et judiciaires. Le 14 juin 2010, le Conseil européen des ministres du Développement a pour la première fois demandé d’avantage de travaux au niveau international sur le reporting pays par pays, outil susceptible d’enrayer l’évasion fiscale dont pâtissent aussi les budgets des pays du Sud.

La décision de réaliser une opération avec un établissement bancaire sera également appréciée en tenant compte des procédures et outils mis en place par la banque afin de lutter contre le blanchiment, la corruption et la fraude fiscale.

La Fédération des Banques Françaises s’était engagée en mai 2009 à ce que nos banques fassent la lumière sur leurs implantations dans les centres financiers off shore, à la condition que les autres banques européennes agissent de même. Avec cette initiative de la région Ile de France, l’obligation de transparence vaut tant pour les banques françaises que pour les banques étrangères dès lors qu’elles veulent travailler avec le conseil régional. La région contribue ainsi à fournir au public une information utile sur l’activité des banques à l’international.

Contacts :

Contact CCFD-Terre Solidaire :
Nathalie Perramon
Tel. : 01 44 82 80 67
n.perramon@ccfd.asso.fr

TI France :
Myriam Savy
Tel. : 01 47 58 82 08
transparence@free.fr

Oxfam France :
Magali Rubino
Tel. : 06 30 46 66 04
mrubino@oxfamfrance.org

S’informer

27 septembre 2016

Loi Sapin 2 : la dernière chance pour mettre fin à l’opacité

Le projet de loi relatif à la transparence, à la lutte contre la corruption et à la modernisation de la vie économique, ou « Loi Sapin 2 », (...)

22 septembre 2016

Evasion fiscale : l’Assemblée nationale perd-elle une autre occasion d’avancer vers la transparence ?

La publication des « Bahamas leaks » mercredi 21 septembre 2016, l’ouverture d’une enquête de la Commission européenne à l’encontre d’Engie (...)

25 juillet 2016

Le CCFD-Terre Solidaire contre l’évasion fiscale, s’associe aux Jours.fr

En partenariat avec le nouveau site d’information indépendant Les Jours.fr, le CCFD-Terre Solidaire poursuit sa lutte contre l’évasion (...)

Nos projets

11 octobre 2011 Decidamos

« Au Paraguay, les pauvres paient plus d’impôts que les riches »

Auteur d’une « Analyse du système fiscal au Paraguay et potentiel de la collecte d’Impôts », en collaboration notamment avec Decidamos, (...)

3 octobre 2011 Latindadd

Actions de plaidoyer contre les paradis fiscaux et l’annulation de la dette

Avec ces actions, Latindadd promeut une participation citoyenne aux prises de décisions concernant l’élaboration des politiques publiques, (...)