Noël contre la faim

Publié le 24.09.2010 • Mis à jour le 24.01.2013

Le CCFD-Terre Solidaire lance une grande campagne de mobilisation contre les paradis fiscaux et l’opacité financière en vue du G8 et du G20 de 2011 en France

Pétition en ligne et campagne choc dès le 22 septembre pour aider Monsieur Argent à quitter les paradis fiscaux

Paris, le 20 septembre 2010

« AIDONS L’ARGENT »

Le CCFD-Terre Solidaire, 1ère ONG française de développement et de solidarité internationale qui soutient des initiatives locales au travers de partenaires dans les pays du Sud lance une campagne de sensibilisation et de mobilisation sans précédent en France pour dénoncer les paradis fiscaux, véritable cancer du développement des pays du Sud. Pétition en ligne d’un genre nouveau, film choc au cinéma à compter du 22 septembre, messages percutants en presse écrite, l’association, aidée de l’agence Euro RSCG C&O, perçoit que les français sont prêts à se mobiliser.

Chaque année, 800 milliards d’euros environ échappent de façon illicite aux pays pauvres pour être détournés dans les paradis fiscaux, soit près de dix fois l’aide au développement octroyée par l’ensemble des pays riches. Autant d’argent que les États des pays pauvres ne peuvent taxer et qui manque cruellement à leur développement. Le CCFD-Terre Solidaire, pour qui la lutte contre l’opacité financière est une priorité, se mobilise et propose des solutions en vue des prochains G8 et G20 2011 (cf les 10 propositions) avec en ligne de mire, la transparence comptable des entreprises multinationales.

En investissant le territoire de Monsieur Argent, l’association ose dans le fond mais aussi dans la forme.

Le film (50s au cinéma et sur le web) adopte un parti pris radical avec le soutien d’une voix off « chaque année, 800 milliards d’euros sont volés aux pays du Sud. Aidonslargent.org » et de la signature « Aidons l’argent à quitter les paradis fiscaux ». Il sera relayé par des annonces en presse écrite, sur fond de billets de banque détournés et d’interpellations sans équivoque.

Le principe de la campagne repose sur la personnification de l’argent : Monsieur Argent, détourné et prisonnier d’un paradis fiscal, désespéré de l’usage égoïste que quelques uns font de lui, alors qu’il voudrait être utile à tous ; un personnage Monsieur Argent doté de valeurs morales et de sentiments, de culpabilité aussi, qu’il nous faut sauver.

Contacts presse :

Véronique de La Martinière - CCFD-Terre Solidaire : 01 44 82 80 64
Nathalie Perramon - CCFD-Terre Solidaire : 01 44 82 80 67 

Téléchargez le dossier de presse complet

S’informer

21 février 2017

Devoir de vigilance : adoption d’une loi historique

Les député-e-s français-e-s ont adopté définitivement mardi 21 février 2017, la loi relative au devoir de vigilance des sociétés mères et (...)

20 février 2017

Devoir de vigilance : verdict le 21 février

FDM n°297

Le devoir de vigilance des entreprises sera-t-il définitivement adopté à l’Assemblée nationale le 21 février 2017, malgré les blocages du (...)

2 février 2017

Devoir de vigilance : Nouveau rejet du texte par le Sénat avant l’adoption définitive

Sans surprise, le Sénat a rejeté en nouvelle lecture la proposition de loi sur le devoir de vigilance des multinationales. Déposée par le (...)

Nos projets

11 octobre 2011 Decidamos

« Au Paraguay, les pauvres paient plus d’impôts que les riches »

Auteur d’une « Analyse du système fiscal au Paraguay et potentiel de la collecte d’Impôts », en collaboration notamment avec Decidamos, (...)

3 octobre 2011 Latindadd

Actions de plaidoyer contre les paradis fiscaux et l’annulation de la dette

Avec ces actions, Latindadd promeut une participation citoyenne aux prises de décisions concernant l’élaboration des politiques publiques, (...)