Un avenir sans faim

Publié le 13.03.2017 • Mis à jour le 21.03.2017

Réaction à la publication du programme de François Fillon sur les enjeux de solidarité internationale

Mots-clés :

Le candidat à la présidentielle pour Les Républicains, François Fillon, a présenté ce lundi 13 mars son « projet pour la France ». De manière générale, le programme de François Fillon n’est pas à la hauteur des enjeux actuels de solidarité internationale, notamment en matière de lutte contre les inégalités et contre les dérèglements climatiques. Il doit revoir sa copie en faveur d’une France plus solidaire et d’un monde plus juste !

Action Aid Peuples Solidaires, le CCFD-Terre Solidaire, Oxfam France et le Secours Catholique-Caritas France réagissent à cette publication sur la base de leurs 15 propositions pour une France solidaire dans le monde.

Financement du développement

Pour Nicolas Vercken, porte-parole d’Oxfam France : « Non seulement le candidat François Fillon est l’un des seuls à ne pas s’engager à augmenter l’aide publique au développement, mais il propose de conditionner l’aide française à des accords en matière migratoire et sécuritaire. François Fillon doit dès maintenant supprimer ce chantage fait aux pays en développement et s’engager à consacrer 0,7% du RNB à la solidarité internationale d’ici 2022, notamment dans les pays les plus pauvres. Il doit également confirmer et préciser le financement de l’adaptation au changement climatique des pays les plus pauvres, conformément aux engagements de la France sur la scène internationale depuis deux ans ».

Justice fiscale

« Suppression de l’impôt de solidarité sur la fortune, baisse de l’impôt sur les sociétés, sanctuarisation des crédits d’impôts et quasi aucune mesure visant à lutter contre l’évasion fiscale des multinationales ou la fraude fiscale des particuliers : le programme de François Fillon rime avec injustice fiscale et accroissement des inégalités  », s’indigne Katia Roux, porte-parole d’Action Aid France-Peuples Solidaires.

Enjeux climatiques

« Réduire l’empreinte carbone des produits consommés via les circuits courts et les petits producteurs tout en développant l’agriculture "3.0" pour produire plus et mieux pour un marché mondial : quelle cohérence de M. Fillon pour répondre aux enjeux climatiques et agricoles d’aujourd’hui ? Il faut sortir de la logique productiviste et enclencher une réelle transition de nos modèles de production et de consommation.

Si M. Fillon évoque bien l’idée de solutions alternatives au diesel ou encore de développement des technologies de stockage du carbone, il oublie de préciser en quoi consisteront exactement ces solutions. Sans ces précisions, il devient impossible d’exclure les risques inhérents à de telles propositions, à savoir : accaparement de terres, marchandisation des ressources naturelles, volatilité accrue des prix voire émissions de gaz à effet de serre décuplées dans le cas des agrocarburants », explique Anne Laure Sablé, chargée de plaidoyer souveraineté alimentaire et climat au CCFD-Terre Solidaire.

Régulation financière

« François Fillon a apparemment oublié qu’il était Premier ministre lors de la grande crise financière de 2008 : il ne présente aucune mesure pour réguler la finance folle. Nous appelons le candidat à proposer une réelle régulation de la finance en se prononçant en faveur d’un accord sur la taxe européenne sur les transactions financières et de nouveaux gardes fous pour prévenir les risques des banques sur les marchés financiers, comme la séparation des activités bancaires. Il devra aussi s’engager à mettre en œuvre les mesures d’élargissement et de renforcement de la TTF française adoptées par la législature sortante », déclare Emilie Johan, Responsable du plaidoyer international au Secours Catholique - Caritas France.

Contacts presse :

  • ActionAid France-Peuples Solidaires : Katia Roux, responsable des Campagnes, 06 72 32 18 24 - k.roux@peuples-solidaires.org
  • CCFD-Terre solidaire : Emilie Perraudin, chargée des relations médias, 06 66 12 33 02 - e.perraudin@ccfd-terresolidaire.org
  • Oxfam France : Eleonora Trementozzi, chargée des relations médias, 07 69 17 49 63 - etrementozzi@oxfamfrance.org

S’informer

26 juin 2017

Elections 2017 : Plus de 30 000 citoyen-ne-s mobilisé-e-s pour la solidarité internationale

Alors que les députés s’apprêtent à prendre leurs fonctions le 27 juin, plusieurs milliers de citoyen-ne-s, bénévoles et militant-e-s (...)

6 juin 2017

Législatives : plus de 250 candidats ont déjà répondu aux propositions pour une "France solidaire dans le monde"

Partout en France, les bénévoles du CCFD-Terre Solidaire, d’Oxfam France, du Secours catholique-Caritas France et d’ActionAid (...)

22 mai 2017

Le CCFD-Terre Solidaire continuera son travail de plaidoyer auprès du nouveau gouvernement

Dans le cadre de la campagne Prenons le parti de la Solidarité (1), le CCFD-Terre Solidaire a analysé les programmes des candidats et (...)

Nos projets

21 juin 2017 Gwénaëlle Lenoir , Adel

En Cisjordanie, l’agroécologie porteuse d’alternatives

299 Juin

En Cisjordanie l’agriculture paysanne palestinienne est entravée par le poids de l’occupation, l’accaparement des terres les plus fertiles (...)

2 juin 2017

En Palestine, soigner une société traumatisée

Cinquante ans après la conquête par Israël de la Cisjordanie, de Jérusalem Est et de la Bande de Gaza, et près d’un quart de siècle après (...)

26 avril 2017

Crise alimentaire au Burundi, les partenaires se mobilisent

Dossier : La faim guette les populations fragilisées par les crises politiques en Afrique

Les partenaires du CCFD-Terre Solidaire attirent notre attention sur la situation d’un nombre croissant de Burundais confrontés à une (...)