Noël contre la faim

Publié le 30.03.2009 • Mis à jour le 06.02.2013

Pour que l’Europe régule ses multinationales.

Lancée à la veille du G20 le 2 avril à Londres pour se terminer après le G8 en juillet prochain, la campagne « Hold-up international » vise une réforme du cadre juridique européen pour limiter l’impact négatif des multinationales et faire que leurs actions profitent aux populations du Sud en contribuant au développement de leur pays.

Fraude et évasion fiscale, main mise sur les terres et les ressources naturelles, pollutions irréversibles, droits sociaux et syndicaux bafoués, ... le manque de régulation des activités des multinationales a des conséquences dévastatrices sur les pays du Sud. A elle seule, la fraude fiscale des multinationales représente 125 milliards d’euros qui s’envolent chaque année vers les paradis fiscaux, au détriment des caisses des pays du Sud.

Pour le CCFD-Terre solidaire et Oxfam France-Agir ici, la réflexion globale engagée sur les solutions à apporter à la crise financière actuelle ne peut laisser à l’écart la question fondamentale de la fuite vers le Nord des capitaux illicites en provenance des pays du Sud.

La campagne « Hold-up international » incite les citoyens à interpeller le président de la République mais aussi les candidats aux élections européennes en leur demandant de s’engager à défendre et à promouvoir une régulation européenne des entreprises.

Campagne soutenue par : le Forum citoyen pour la RSE, European Coalition for Corporate Justice, la Plateforme Publiez ce que vous payez, Tax Justice Network, l’ACI, l’ACMEC, le CMR, le CRID, Ingénieurs sans frontières, la JIC, Les Amis de la Terre, le MCR, le MRJC, Sherpa.

Visitez le site de la campagne
Téléchargez le rapport
Signez la pétition



Jeudi 2 avril, à l’initiative du CCFD-Terre solidaire et d’Oxfam France-Agir ici, des faux dirigeants de multinationales ont célébré le retour de Nicolas Sarkozy du G20 et l’absence de régulation sur leurs activités dans les pays du Sud.

Pour le CCFD-Terre solidaire et Oxfam France-Agir ici, la réflexion globale engagée sur les solutions à apporter à la crise financière actuelle ne peut laisser à l’écart la question fondamentale de la fuite vers le Nord des capitaux illicites en provenance des pays du Sud. Les deux associations viennent de lancer la campagne « Hold up international » qui appelle les citoyens à se mobiliser pour pousser à une réforme du cadre juridique européen, afin de limiter l’impact négatif des multinationales et faire que leurs actions profitent aux populations du Sud en contribuant au développement de leur pays. Depuis plusieurs mois, la principale réponse des dirigeants à la crise porte essentiellement sur une timide régulation des banques, des fonds spéculatifs, des agences de notation... en laissant de côté les entreprises. C’est encore le cas au G20 qui concentre ses efforts sur la seule refonte du système financier, négligeant d’autres aspects tout aussi essentiels.

Pourtant, l’irresponsabilité des multinationales a des conséquences dévastatrices sur l’économie mondiale, et en particulier sur les pays du Sud  : fraude et évasion fiscale, mainmise sur les terres et les ressources naturelles, pollutions irréversibles, droits sociaux et syndicaux bafoués... A elle seule, la fraude fiscale des multinationales représente 125 milliards d’euros qui s’envolent chaque année vers les paradis fiscaux au détriment des caisses des pays du Sud.

Contact presse :
Véronique de La Martinière
chargée des relations médias
Tél : 01 44 82 80 64
06 07 77 05 80

JPEG - 29.4 ko

S’informer

21 février 2017

Devoir de vigilance : adoption d’une loi historique

Les député-e-s français-e-s ont adopté définitivement mardi 21 février 2017, la loi relative au devoir de vigilance des sociétés mères et (...)

21 février 2017

Présidentielle 2017 : L’aide publique au développement en 3 questions

La France doit augmenter le financement de son aide publique au développement (APD). C’est le constat de Coordination Sud, la plateforme (...)

20 février 2017

Devoir de vigilance : verdict le 21 février

FDM n°297

Le devoir de vigilance des entreprises sera-t-il définitivement adopté à l’Assemblée nationale le 21 février 2017, malgré les blocages du (...)

Nos projets

24 février 2017 SEMS (Socially Engaged Monastic Schools)

En Birmanie, une école monastique ouverte à tous les enfants

À Hlaing Tha Yar, une banlieue très pauvre de Rangoun, un moine bouddhiste a ouvert une école monastique "engagée socialement". Gratuite et (...)

30 janvier 2017 Assesoar

Le rêve agronomique d’Ayrton au Brésil

Issu d’une famille de petits agriculteurs brésiliens dits "conventionnels", Ayrton Luis Rodrigues Freiré a choisi de se former à (...)

23 janvier 2017 Assesoar

Au Brésil, des agriculteurs familiaux résistent depuis 50 ans à un agro-business destructeur

Alors qu’elle a fêté en 2016 son demi-siècle d’existence, l’association Assesoar, partenaire du CCFD-Terre Solidaire, peut s’enorgueillir (...)