Noël contre la faim

Publié le 05.07.2006 • Mis à jour le 26.08.2013

Agriculture

Il y a 50 ans, le CCFD-Terre Solidaire a été créé pour lutter contre la faim dans le monde. L’agriculture occupe donc une place particulière dans le travail que nous menons avec nos partenaires du Sud, et avec les pouvoirs publics français et européens. Pour assurer le droit universel à l’alimentation, des choix économiques et politiques doivent être faits.

Mots-clés :

A une agriculture hyper mécanisée, basée sur des monocultures dévoreuses de ressources naturelles, et concentrée entre les mains de quelques-uns, nous préférons des agricultures familiales et vivrières, et respectueuses de l’environnement. Ces agricultures familiales concernent aujourd’hui 45% de la population mondiale, pourtant elles représentent les trois quarts des personnes souffrant de la faim dans le monde. Bien souvent méprisées par leurs gouvernements, écartées des politiques publiques, elles subissent de plus des règles de commerce mondial faites sur mesure pour un modèle d’agro bizness où la compétitivité est le maître-mot. Le CCFD-Terre Solidaire plaide à l’inverse pour des échanges mondiaux fondés sur la souveraineté alimentaire, c’est-à-dire le droit des peuples et des Etats à définir eux-mêmes leurs politiques agricoles, donc à pouvoir protéger leurs marchés et soutenir leurs producteurs.

En parallèle d’un soutien sur le terrain à nos partenaires en faveur des agricultures familiales, le CCFD-Terre Solidaire s’est plus particulièrement engagé ces dernières années dans un travail de plaidoyer au Nord autour de la Politique agricole commune, et des agrocarburants. Nous participons également au Groupe interministériel sur la sécurité alimentaire, créé en avril 2008 pour esquisser des réponses à la « crise alimentaire » suite aux émeutes de la faim dans une quarantaine de pays.

Pour le CCFD-Terre Solidaire, et d’autres organisations de développement, comme les réseaux d’organisations paysannes qui s’opposent à la généralisation des OGM, le point d’attention ne porte pas tant sur les risques sanitaires, que sur le modèle de production agricole associé aux OGM.

S’informer

18 novembre 2016

COP22 : les populations vulnérables attendront !

Après deux semaines de négociations, la COP22 se clôture ce 18 novembre 2016. Les discours des chefs d’Etat et autres personnalités se sont (...)

29 septembre 2016

Bernard Pinaud au Timor Leste, "soutenir les paysans et la société civile"

Le Délégué général du CCFD-Terre Solidaire, Bernard Pinaud, était en mission au Timor Leste du 12 au 22 juillet 2016 pour aller à la (...)

22 septembre 2016

Monsanto sur le banc des accusés d’un tribunal international

294- juillet/août 2016

Afin d’ouvrir l’accès à la justice aux victimes de l’agrobusiness et de lutter contre l’impunité des multinationales, des figures de la (...)

Nos projets

30 septembre 2016 AS-PTA

A Rio, des potagers bios améliorent la vie des plus modestes

Depuis 1999, l’Assistance et services à des projets d’agriculture alternative (AS-PTA), partenaire du CCFD-Terre Solidaire, développe un (...)

18 avril 2016 RHK

Mali : Mariam Sissoko, sainte matrone des maraîchères

Engagée depuis l’adolescence auprès des femmes maliennes de sa région - en lutte incessante pour accroître leur autonomie et leur bien-être (...)

15 avril 2016 Patrick Piro

Guinée : La patate chaude des paysans

FDM n°289

Dans la région du Fouta-Djalon, le dérèglement climatique aggrave les difficultés des paysans, très dépendants de la culture de pomme de (...)