Publié le 17.11.2009 • Mis à jour le 29.06.2012

Sommet mondial sur la sécurité alimentaire, le CCFD-Terre Solidaire dénonce une coquille vide

Partenariat mondial pour la sécurité alimentaire.

Paris, le 16 novembre 2009

A un moment où tous les Etats et les institutions internationales semblaient d’accord pour replacer l’agriculture au cœur du développement et des politiques, la communauté internationale a raté le virage de la responsabilité alimentaire. L’absence consternante des chefs d’Etat des pays riches au Sommet de Rome donne un signal négatif pour la construction du Partenariat mondial pour l’agriculture et la sécurité alimentaire.

Les préparatifs du sommet de Copenhague ne doivent pas occulter les enjeux de l’alimentation, alors que la mise en place d’autres modèles agricoles et d’alimentation doivent être au cœur de la construction des réponses au changement climatique.

Il semble que seul le Pape Benoît XVI, dans son discours d’ouverture du Sommet, ait soulevé les vraies questions aux racines de la faim : la spéculation, les logiques de profit, les modes de consommation personnels et collectifs. Il a rappelé qu’ « il manque en effet une organisation des institutions économiques qui soit en mesure de bien garantir un accès régulier et adapté à la nourriture... ». 

Certes, les bases sont posées, et le Partenariat est né. Mais, regrette Ambroise Mazal, "ce projet, dont les bases étaient novatrices et prometteuses, se retrouve aujourd’hui n’être qu’une coquille vide, faute d’engagements financiers et politiques, et en l’absence d’objectifs clairs et de calendrier". Une véritable mobilisation contre la faim doit passer aujourd’hui par un partenariat mondial renforcé, où tous les choix sont posés de manière transparente, en associant tous les acteurs concernés, en y consacrant les moyens financiers nécessaires et en mettant en place un suivi des engagements pris.

Le CCFD-Terre Solidaire, et les 500 organisations qu’il soutient à travers le monde, vont poursuivre la mobilisation, et exiger des Etats qu’ils donnent chair à ce nouveau projet de gouvernance alimentaire. Pour construire un monde sans faim, ce partenariat mondial doit vivre.

Téléchargez le communiqué de presse (pdf)

S’informer

22 septembre 2016

Monsanto sur le banc des accusés d’un tribunal international

294- juillet/août 2016

Afin d’ouvrir l’accès à la justice aux victimes de l’agrobusiness et de lutter contre l’impunité des multinationales, des figures de la (...)

21 septembre 2016

FSM 2016 : expérience réussie pour la délégation du CCFD-Terre Solidaire

Dossier : Forum social mondial

Du 9 au 14 août 2016, le CCFD-Terre Solidaire a rassemblé 130 personnes, dont une grande majorité de jeunes, en amont et pendant le Forum (...)

19 septembre 2016

La France doit demander l’arrêt de la NASAN

Le 19 septembre à New York se tiendra le Conseil de Gouvernance de la Nouvelle alliance du G7 pour la sécurité alimentaire et la nutrition (...)

Nos projets

29 août 2016 CEDAC

Brésil : l’agriculture au service de l’éducation populaire

Acteur historique de l’Éducation Populaire au Brésil, le Centre d’Action Communautaire – partenaire du CCFD-Terre Solidaire – se sert de (...)

18 avril 2016 RHK

Mali : Mariam Sissoko, sainte matrone des maraîchères

Engagée depuis l’adolescence auprès des femmes maliennes de sa région - en lutte incessante pour accroître leur autonomie et leur bien-être (...)

15 avril 2016 Patrick Piro

Guinée : La patate chaude des paysans

FDM n°289

Dans la région du Fouta-Djalon, le dérèglement climatique aggrave les difficultés des paysans, très dépendants de la culture de pomme de (...)