Noël contre la faim

Publié le 23 mai 2015

Conférence « La faim, l’autre visage du changement climatique »

A six mois de la COP21, et quelques jours avant la session de négociations sur l’accord de Paris à Bonn, les représentants des gouvernements, de la recherche, des sociétés civiles se réunissent pour débattre des conséquences du changement climatique sur la faim et la sous nutrition, et sur la place qu’il faut accorder à ces enjeux dans l’accord de Paris.

Acting for life, Action contre la faim, Care, CCFD-Terre Solidaire, Réseau Climat Développement, Secours Catholique-Caritas France, Unicef

Vous pouvez suivre la conférence en live stream en français, anglais et espagnol

Conférence « La faim, l’autre visage du changement climatique »
Mardi 26 mai 2015
au Musée Dapper à Paris
35 bis, rue Paul Valéry, 75116 Paris
Voir le programme

Alors que 805 millions de personnes souffrent aujourd’hui de la faim, les changements climatiques constituent un fardeau supplémentaire pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle des plus pauvres et mettront à mal les efforts actuels déployés dans la lutte contre la faim.

Responsable de trois quarts des catastrophes naturelles, le changement climatique représente une menace pour 250 millions de personnes par an. Paradoxe intolérable, ceux qui contribuent le moins au réchauffement climatique sont ceux qui en souffrent le plus. Les communautés fragiles vivant sur les littoraux et les îles, les petits agriculteurs, les enfants et les femmes sont les plus démunis face à aux conséquences des changements climatiques, du fait de leurs capacités de résilience souvent limitées voire épuisées. Davantage exposés à la faim, la malnutrition, la malaria et la diarrhée, les enfants comptent pour 80% des décès attribués aux changements climatiques.

Si nous maintenons nos émissions mondiales de gaz à effet de serre (GES) au niveau actuel, ce sont 600 millions de personnes supplémentaires qui souffriront de la faim d’ici 2080. Lutter contre les impacts des changements climatiques et lutter contre la faim relèvent du même effort, du même impératif et de la même urgence.

Par ailleurs, les choix de modèles agricoles promus par des groupes d’intérêts privés ne répondent pas aux besoins des sociétés fortement affectées. La promotion d’un modèle agricole industriel est incompatible avec les exigences de transition écologique et sociale, de droits humains et de justice climatique. Il ne faut pas que les changements climatiques deviennent un alibi pour justifier de fausses solutions, qui auraient un impact négatif sur la sécurité alimentaire.

La société civile appelle donc à des engagements clairs pour lutter contre les changements climatiques et pour relever le défi de la faim. Des alternatives existent. La conférence « La Faim : l’autre visage du changement climatique » est un point de rendez-vous et de débat des acteurs, décideurs et porteurs de solutions de la société civile. Il s’agit de la seule rencontre avec les acteurs et négociateurs des pays du Nord et du Sud avant le cycle de négociations de Bonn, dans le cadre de l’agenda qui mènera à l’accord final de Paris, lors de la COP21.

Pascal Canfin du World Ressources Institute, Hilal Elver, rapporteuse spéciale des Nations Unies pour le droit à l’alimentation, Stéphane Le Foll, Ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, et Jacqueline Sultan, Ministre de l’Agriculture de la République de Guinée, seront notamment présents pour alimenter les débats. Des témoins de l’impact des changements climatiques sur la sécurité alimentaire et la faim seront présents pour partager leurs expériences.

Nourrir les négociations sur le climat, le site www.faimetclimat.com

Contact relations presse

Karine Appy : 01 44 82 80 67 - 06 66 12 33 02

Nos projets

10 janvier 2017 ITECA , Concert’Action

Trois mois après l’ouragan, des nouvelles d’Haïti

Les 3 et 4 octobre 2016, l’ouragan Matthew a dévasté Haïti. Vous avez été nombreux à manifester votre solidarité avec les Haïtiens en (...)

6 janvier 2017 RTI , KPA

En Indonésie, une riziculture écologique et deux fois plus productive pour les paysans

Grâce à une méthode de riziculture intensive mise au point à Madagascar, les cultivateurs de riz parviennent à augmenter considérablement (...)

16 décembre 2016 BEDE , IRPAD

Au Mali, protéger et valoriser les semences paysannes, vitales pour la souveraineté alimentaire

Au Mali la "modernisation" agricole soutenue par des projets internationaux et les politiques nationales (promotion des monocultures, (...)

S’informer

12 décembre 2016

Dossier magazine Elections 2017 : Prenons le parti de la solidarité

FDM n°296

Dans le nouveau numéro de Faim et Développement : un dossier Campagne Elections 2017 avec un zoom sur la souveraineté alimentaire et la (...)

18 novembre 2016

COP22 : les populations vulnérables attendront !

Après deux semaines de négociations, la COP22 se clôture ce 18 novembre 2016. Les discours des chefs d’Etat et autres personnalités se sont (...)

15 novembre 2016

COP22 : Quand les négociations sur l’agriculture bloquent, les initiatives galopent

La première semaine de la COP22 s’est achevée par la clôture des négociations sur les sujets ayant trait à l’agriculture et à la sécurité (...)