Un avenir sans faim

Publié le 1er octobre 2009

Lutter contre le scandale de la faim

Le passage à l’acte est d’abord politique

La communauté internationale a raté de nombreuses occasions de s’engager dans une voie responsable pour faire face à l’enjeu alimentaire mondial. Elle ne doit pas manquer l’échéance du Sommet mondial sur la sécurité alimentaire du 16 au 18 novembre prochain, à Rome.

Les étapes qui le précèdent, en particulier les négociations sur les contours du « Partenariat mondial pour la sécurité alimentaire » pendant la Semaine Mondiale de l’Alimentation, du 12 au 18 octobre 2009.

Depuis bientôt 50 ans le CCFD-Terre Solidaire est engagé pour combattre le scandale de la faim dans les pays en développement. Dans les pays du Sud, il accompagne des organisations locales qui, avec courage et persévérance, œuvrent au jour le jour sur le terrain afin que le droit de chacun à l’alimentation devienne réalité. Ici, il mobilise l’opinion et les décideurs en faveur de politiques à même de faire face à ce défi… Un demi-siècle ponctué de petites victoires en faveur des producteurs et de l’agriculture familiale, ceux-là mêmes qui (paradoxalement) constituent aujourd’hui plus des deux-tiers des personnes sous-alimentées. Les grands oubliés des politiques publiques

Pour lutter contre le fléau de la faim, les progrès obtenus à l’échelle locale ou nationale ne suffisent pas. Seules des politiques cohérentes et volontaristes menées à l’échelle mondiale permettront aujourd’hui d’assurer le droit à l’alimentation de chaque être humain, et demain de répondre aux besoins alimentaires de 9 milliards d’êtres humains. La France et l’Europe ne peuvent rester spectatrices. Pas plus qu’elles ne peuvent se permettre de donner des leçons, étant donnée leur part de responsabilité dans ces véritables « recettes du scandale » que constituent ces politiques ayant largement contribué à conduire plus d’un milliard d’êtres humains à souffrir de la faim.

Il est urgent de construire une véritable gouvernance mondiale.

Guy Aurenche,
Président du CCFD-Terre Solidaire

Nos projets

19 avril 2017

La famine frappe le Soudan du Sud en pleine guerre civile

Dossier : La faim guette les populations fragilisées par les crises politiques en Afrique

Le 20 février 2017, l’état de famine a été déclaré au Soudan du Sud. Moissons incendiées, champs désertés et routes coupées : la situation ne (...)

30 janvier 2017 Assesoar

Le rêve agronomique d’Ayrton au Brésil

Issu d’une famille de petits agriculteurs brésiliens dits "conventionnels", Ayrton Luis Rodrigues Freiré a choisi de se former à (...)

23 janvier 2017 Assesoar

Au Brésil, des agriculteurs familiaux résistent depuis 50 ans à un agro-business destructeur

Alors qu’elle a fêté en 2016 son demi-siècle d’existence, l’association Assesoar, partenaire du CCFD-Terre Solidaire, peut s’enorgueillir (...)

S’informer

19 avril 2017

Victimes de la sécheresse et de Boko Haram, les éleveurs du lac Tchad appellent à la solidarité

Dossier : La faim guette les populations fragilisées par les crises politiques en Afrique

Dans un environnement déjà fortement fragilisé par la sécheresse, les populations de la région du Lac Tchad sont soumises aux violences et (...)

18 avril 2017

Avis du Tribunal Monsanto : l’agrobusiness jugé responsable de violer des droits humains et l’environnement (CP)

Aujourd’hui, cinq juges de renommée mondiale ont rendu un avis consultatif, six mois après la tenue du premier tribunal citoyen (...)

18 avril 2017

L’après "coton Monsanto" au Burkina

L’échec du coton OGM de Monsanto au Burkina Faso a été démontré. Grâce à une mobilisation de la société civile et une enquête de terrain, la (...)