Noël contre la faim

Publié le 16.03.2012 • Mis à jour le 15.03.2013

Le CCFD-Terre Solidaire a interrogé les responsables des questions agricoles

Paris, le 16 mars 2012

Dans le cadre de la campagne Pacte pour une Terre solidaire, Maureen Jorand, chargée de plaidoyer Souveraineté alimentaire du CCFD-Terre Solidaire, a interrogé les responsables des questions agricoles des principaux candidats à l’élection présidentielle. Ils intervenaient le 14 mars au débat co-organisé par le CEVIPOF(1) et la SFER (2) à Paris.

Le débat réunissait Marc Fesneau (MODEM), Antoine Herth (UMP), Laurent Levard (Front de Gauche), Philippe Loiseau (FN), René Louail (EELV), Germinal Peiro (PS).

Sur la question cruciale de la régulation des marchés, les représentants des candidats ont plutôt placé leur discours à l’échelle française et européenne, et peu se sont engagés sur des mécanismes au niveau international. Sur ce sujet, le CCFD-Terre Solidaire a réalisé une analyse exhaustive des programmes des principaux candidats .

Le CCFD-Terre Solidaire a interpellé les représentants des candidats sur les agrocarburants, certains candidats ne s’étant pas encore prononcés à ce jour.

Mr Herth (UMP) s’est placé en droite ligne de la prise de position de Nicolas Sarkozy en amont du Salon international de l’Agriculture. M. Sarkozy considère que les agrocarburants ont trouvé leur place dans le panel national de production, en passant sous silence l’impact social et environnemental des importations d’agrocarburants liées aux objectifs européens d’incorporation. Il n’y a donc à ce jour aucune remise en question de cette politique ni même de la politique de soutien (notamment via des avantages fiscaux dont l’efficacité a été dénoncée en ce début d’année par la Cour des Comptes).

A l’opposé, les représentants d’Europe Ecologie Les Verts et du Front de Gauche ont dénoncé le bilan de ces mesures d’un point de vue environnemental, financier et leurs impacts sur la volatilité des prix et la souveraineté alimentaire des pays du Sud. Eva Joly et Jean-Luc Mélenchon appellent ainsi clairement à l’abandon des objectifs d’incorporation et des mécanismes de soutien. Ce « triple » bilan est partagé par le MODEM qui tout en appelant à un arrêt des politiques incitatives, ne se prononce pas sur les objectifs d’incorporation. Seul François Hollande n’a à ce jour pris aucun engagement sur les agrocarburants de première génération, souhaitant analyser l’expérience pour en tirer des conclusions.

A la question posée par le CCFD-Terre Solidaire sur l’espace de gouvernance internationale de l’agriculture, dans lequel devraient notamment être abordées les questions de régulation, les réponses des représentants des candidats ont très disparates : Eva Joly ou encore Jean Luc Mélenchon priorisent clairement une approche sous l’égide des Nations Unies et basée sur la reconnaissance du principe de souveraineté alimentaire ; François Hollande privilégierait une co-gouvernance entre la FAO, la Banque Mondiale, le FMI et l’OMC ; tandis que le représentant de Nicolas Sarkozy ne s’est pas prononcé, mais sur la base des documents programmatiques, l’UMP annonce vouloir poursuivre un investissement dans deux espaces distincts : le G20 et la FAO.

Lire les propositions du Pacte pour une Terre solidaire sur les questions agricoles

  • (1) CEVIPOF : Centre de Recherche Politiques de Sciences Po
  • (2) SFER : Société Française d’Economie Rurale

S’informer

12 décembre 2016

Dossier magazine Elections 2017 : Prenons le parti de la solidarité

FDM n°296

Dans le nouveau numéro de Faim et Développement : un dossier Campagne Elections 2017 avec un zoom sur la souveraineté alimentaire et la (...)

18 novembre 2016

COP22 : les populations vulnérables attendront !

Après deux semaines de négociations, la COP22 se clôture ce 18 novembre 2016. Les discours des chefs d’Etat et autres personnalités se sont (...)

26 octobre 2016

Ouverture du forum européen Nyéléni pour la souveraineté alimentaire

Quelle sont les alternatives possibles aux systèmes de productions et de distributions des denrées alimentaires existants aujourd’hui en (...)

Nos projets

23 janvier 2017 Assesoar

Au Brésil, des agriculteurs familiaux résistent depuis 50 ans à un agro-business destructeur

Alors qu’elle a fêté en 2016 son demi-siècle d’existence, l’association Assesoar, partenaire du CCFD-Terre Solidaire, peut s’enorgueillir (...)

6 janvier 2017 RTI , KPA

En Indonésie, une riziculture écologique et deux fois plus productive pour les paysans

Grâce à une méthode de riziculture intensive mise au point à Madagascar, les cultivateurs de riz parviennent à augmenter considérablement (...)

16 décembre 2016 BEDE , IRPAD

Au Mali, protéger et valoriser les semences paysannes, vitales pour la souveraineté alimentaire

Au Mali la "modernisation" agricole soutenue par des projets internationaux et les politiques nationales (promotion des monocultures, (...)