Un avenir sans faim

Publié le 2 avril 2005

Un recul du déficit démocratique ?

La notion de démocratie participative est pour la première fois inscrite dans un traité européen (I-47).

Une véritable innovation pourrait faciliter l’émergence d’une opinion publique européenne : l’initiative citoyenne (I-47) permet en effet à un million de citoyens d’inviter la Commission à présenter une proposition (celle-ci peut donc refuser).

Autre élément qui consacre un recul du déficit démocratique, le renforcement du rôle du Parlement dans la procédure législative : il devient un véritable co-législateur.

Par ailleurs, « les institutions devront entretenir un dialogue ouvert, transparent et régulier avec les associations représentatives et la société civile ».

Observations
Selon la commission Justice et Paix-France, la démocratie participative sortirait renforcée de l’adoption de la nouvelle Constitution.

La Comece souligne que, grâce à l’article I-47, le citoyen est désormais au centre de la démarche européenne. Alors qu’auparavant, le traité de la Communauté européenne évoquait « les peuples de l’Europe », la Constitution ci place « le bien être de ses habitants » au centre de ses préoccupations.

D’autre part, la reconnaissance des Eglises (au même titre que les organisations non confessionnelles et philosophiques, I-52) faciliterait le rôle actif de la société civile : seules des entités organisées pourraient en effet récolter le million de signatures nécessaires pour influencer une politique.

Nos projets

6 janvier 2017 RTI , KPA

En Indonésie, une riziculture écologique et deux fois plus productive pour les paysans

Grâce à une méthode de riziculture intensive mise au point à Madagascar, les cultivateurs de riz parviennent à augmenter considérablement (...)

16 décembre 2016 BEDE , IRPAD

Au Mali, protéger et valoriser les semences paysannes, vitales pour la souveraineté alimentaire

Au Mali la "modernisation" agricole soutenue par des projets internationaux et les politiques nationales (promotion des monocultures, (...)

28 octobre 2016

COP22 : "l’Odyssée des alternatives Ibn Battûta", une flottille pour la justice climatique

Plusieurs associations et mouvements citoyens d’Afrique et d’Europe ont choisi de faire de l’avant-COP22 un temps fort de la mobilisation (...)

S’informer

22 mai 2017

Le CCFD-Terre Solidaire continuera son travail de plaidoyer auprès du nouveau gouvernement

Dans le cadre de la campagne Prenons le parti de la Solidarité (1), le CCFD-Terre Solidaire a analysé les programmes des candidats et (...)

12 mai 2017

Marchons contre Monsanto aux côtés de ceux qui sont exposés aux OGM

Fort de ses engagements de longue date pour la souveraineté alimentaire, le CCFD-Terre Solidaire appelle à se mobiliser à l’occasion de la (...)

9 mai 2017

Climat : premier test international pour Emmanuel Macron

Paris, mardi 9 mai 2017 - Alors que la France vient d’élire son nouveau président de la République, les négociations sur la mise en œuvre de (...)