Un avenir sans faim
Du 29 janvier au 29 janvier 2014

Publié le 28.01.2014

Liberté pour Paolo ! Liberté pour tous les détenus en Syrie !

Le 29 janvier 2014, cela fera 6 mois que Paolo Dall’Oglio, jésuite italien fondateur du monastère de Mar Moussa, a été enlevé et qu’il est détenu quelque part en Syrie sans que nulle revendication ni preuve de vie n’ait été diffusée.

Esplanade des droits de l’Homme au Trocadéro

Paris XVIe

Pour encourager toute initiative qui viserait à le faire libérer et partager l’espoir de le revoir bientôt parmi nous.

À cette occasion, nous réclamerons également la libération de tous les détenus en Syrie. L’esprit de la manifestation n’est pas politique mais solidaire et spirituel.

Le même jour, il y aura aussi des manifestations à Beyrouth, Dubaï et Doha, à Rome, Berlin, Londres, Souleymanie, Montréal, Genève, Grenoble, Le Mans, Marseille, Bruxelles.

Paolo Dall’Oglio, 59 ans, est un jésuite italien installé en Syrie depuis trois décennies et fondateur de la communauté monastique de Deir Mar Moussa, au nord de Damas, dédiée au dialogue entre chrétiens et musulmans. Exilé de force du pays pendant la révolution, Paolo Dall’Oglio y est retourné clandestinement pour aider à la paix et encourager les chrétiens de Syrie à participer, avec les musulmans, à la construction d’un Proche-Orient fraternel et non discriminatoire.

« Moi, je dis, je crois, je pense que la paix, ça se fait avec les ennemis. Si vous cherchez chez l’autre ce qui vous ressemble, vous ne ferez jamais la paix. La paix est possible lorsqu’on fait preuve de curiosité, d’attention, d’ouverture vers la différence ; qu’on imagine pouvoir apprendre quelque chose de l’autre, être corrigé en quelque chose par l’autre (…). La meilleure façon d’assurer la sécurité mondiale occidentale et proche-orientale, c’est de travailler dans la transparence à l’évolution des mentalités, la nôtre et celle des autres ».

S’informer

3 mai 2017

Tchad – Demande de libération immédiate pour les deux activistes torturés pendant leur détention en secret

Les autorités tchadiennes doivent immédiatement libérer deux activistes de la société civile qui ont été torturés pendant leur détention en (...)

14 avril 2017

Témoignage de Mgr Muyengo, évêque d’Uvira au Sud Kivu (RDC)

298 Mars-Avril

Nommé depuis décembre 2013 évêque d’Uvira, âgé de cinquante-huit ans, dans la province du Sud-Kivu en République démocratique du Congo (RDC), (...)

13 avril 2017

En Birmanie, les violences contre les minorités ethniques continuent

298 Mars-Avril

Après plus de 60 années de conflit armé avec ses minorités ethniques, la Birmanie s’est engagée dans un processus de paix. Il y a urgence, (...)

Nos projets

19 avril 2017

Victimes de la sécheresse et de Boko Haram, les éleveurs du lac Tchad appellent à la solidarité

Dossier : La faim guette les populations fragilisées par les crises politiques en Afrique

Dans un environnement déjà fortement fragilisé par la sécheresse, les populations de la région du Lac Tchad sont soumises aux violences et (...)

15 septembre 2016

Un rapport pour comprendre la crise en République centrafricaine

Le Réseau des Organisations de la Société Civile Centrafricaine pour la Gouvernance et le Développement (ROSCA-GD), partenaire du (...)

8 août 2016 AZHAR

Au Mali, l’association Azhar soutient les initiatives Touaregs contribuant au vivre-ensemble

Assinamar Ag Rousmane est coordinateur de programme au sein de l’ONG Azhar, soutenue par le CCFD-Terre Solidaire depuis sa création en (...)