CCFD-Terre Solidaire CCFD-Terre Solidaire

Dans quels pays d’Afrique la fraude et l’évasion fiscale coûtent la moitié du budget annuel ?

Réponse > le Ghana estime que l’évasion et la fraude fiscales lui coûtent 50 % de son budget annuel.

Chaque année, la fuite illicite des capitaux des pays du Sud
(600 à 800 milliards d’euros) représente près de 10 fois le montant
de l’aide publique au développement
versée par les pays industrialisés.

Et le sud alimente le nord

Les puissances du G8 – moins de 15 % de la population mondiale – disposent de la moitié des richesses économiques de la Terre, mais chaque année, les flux financiers les plus importants circulent du Sud vers le Nord ! Les pays du Sud disposent de la majorité des ressources naturelles de la planète mais se retrouvent endettés auprès des gouvernements et entreprises du Nord.

JPEG - 230.4 ko

© CCFD-Terre Solidaire / Illus. Claire Robert

Le hold-up des pays du sud

Nuisibles aux pays industrialisés, les paradis fiscaux tuent dans les pays pauvres ! Les administrations fiscales y sont particulièrement faibles face aux moyens des grandes multinationales. Ils ne peuvent lutter contre la fraude et l’évasion fiscales qui représentent pourtant un manque à gagner insoutenable : jusqu’à la moitié du budget national ! Ce sont là des hôpitaux et des écoles qui ne fonctionnent pas, ou ne seront jamais construits.

Les politiques publiques des pays pauvres pouvant être sérieusement compromises, leurs gouvernements affaiblis se voient contraints de recourir au cercle vicieux de l’endettement, de s’en remettre aux ambigüités de l’aide des pays riches : bref, d’abandonner une part de leur souveraineté.

JPEG - 342.9 ko

© CCFD-Terre Solidaire / Illus. Claire Robert

Quand les chiffres ont du sens

5 : on peut éradiquer 5 fois la faim dans le monde avec l’argent qui s’échappe des caisses des pays du Sud.

10 : quand 1 euro d’aide publique au développement arrive du Nord, 10 euros s’échappent des pays du sud vers les paradis fiscaux.

50 % : le Ghana estime que l’évasion et la fraude fiscales lui coûtent 50 % de son budget annuel.

1 000 : l’ONG Christian Aid a calculé que l’évasion fiscale est responsable de la mort de près de 1 000 enfants par jour dans les
pays en développement.

Pour en savoir plus, consultez nos rapports complets.