CCFD-Terre Solidaire CCFD-Terre Solidaire

Quel est le point commun entre Omar Bongo au Gabon, la CDU allemande d’Helmut Kolh et la compagnie pétrolière Elf ?

Réponse > Dans les paradis fiscaux, l’argent volé aux pays du Sud qui ne provient pas des multinationales (2/3), provient des criminels et des individus corrompus ! Soit 1/3…

Un poison pour les pays pauvres

Les paradis fiscaux ne servent pas qu’aux multinationales, ils sont
un refuge idéal pour les malfrats de toutes espèces. Les réseaux
de la criminalité y trouvent des moyens inespérés pour blanchir l’argent sale de la drogue, des armes ou de la traite humaine. Les individus corrompus y entreposent à l’abri leurs pots-de-vin et
autres Biens Mal Acquis (BMA)… Mais le vice est plus profond
encore : en pillant les pays en développement de leurs recettes budgétaires, les paradis fiscaux empêchent toute politique sérieuse d’établissement d’un État de droit. Alors, ils entretiennent chez les populations vulnérables le tourment de la corruption, véritable plaie de l’économie et de la politique. En fait, ils génèrent toujours plus
de prétendants pour entreposer chez eux leurs profits indécents.

JPEG - 160.7 ko

© CCFD-Terre Solidaire / Illus. Claire Robert

Au coeur de l’Europe !

Les dictateurs Abacha au Nigeria, Mobutu au Zaïre et Bongo au Gabon, l’entourage du président angolais Dos Santos et l’ex-président russe Eltsine, la CDU allemande d’Helmut Kohl, la compagnie pétrolière Elf ou le chef de la police du Pérou, Montesinos, chacun a blanchi au Liechtenstein, minuscule pays alpin, son discret pactole tiré, pour les uns des pots-de-vin, pour les autres des trafics d’armes, caisses noires ou fonds détournés.

« Un bordel financier dans lequel tout criminel au monde peut trouver un lit. »
C’est ainsi que fut décrit le Liechtenstein lors d’un colloque très sérieux
à l’Université de Cambridge

Les BMA du Congo-Brazza

Assis sur les quatrièmes réserves d’or noir en Afrique, les 4 millions d’habitants du Congo-Brazzaville devraient être richissimes… Pourtant, 70 % vit dans la misère. L’espérance de vie n’atteint pas 50 ans. Pourquoi ? Simplement, l’argent du pétrole « s’évapore » vers les paradis fiscaux, trop souvent au profit de la famille Sassou Nguesso, au pouvoir… Entre 2003 et 2005, il manquait un milliard de
dollars dans le budget de l’État
 ! Direction : « Sphynx Bermuda », société écran des Bermudes, « Likouala SA », aux Îles Vierges britanniques, ou encore Anguilla…

JPEG - 290.2 ko

© CCFD-Terre Solidaire / Illus. Claire Robert

À l’autre bout de la chaîne, on ne se refuse rien. Denis Chrystel, le fils, dépensait en 2006 des centaines de milliers d’euros chez Dior, Louis Vuitton, le tout prélevé sur son compte à Hong Kong, lui-même alimenté par une société écran des Antilles… La famille, elle, est en cause dans une affaire judiciaire en cours à Paris : comment expliquer avec leurs seuls salaires, qu’ils aient pu financer les 18 biens immobiliers répertoriés en France par la police, sans parler des 112 comptes en banque ?

+ Le CCFD-Terre Solidaire a été la première organisation a dénoncer ces détournements en publiant le rapport Biens Mal Acquis en 2007. De nombreuses procédures judiciaires en sont suivies.

Pour en savoir plus, consultez nos rapports complets.