Publié le 6 décembre 2006

Les organisations de la campagne

La campagne Le soja contre la vie a été lancée à l’initiative de cinq organisations : Le CCFD-Terre Solidaire - Le Réseau Cohérence - La Confédération paysanne - Le Gret - Le Réseau agriculture durable - Le CMR - Le MRJC

Le CCFD-Terre Solidaire

Le CCFD-Terre Solidaire est la première ONG française de développement. Sa mission est double :
• soutenir des initiatives de développement, sans distinction de régime politique ni de religion,
• sensibiliser le public français à la solidarité internationale. Ces deux missions se rejoignent dans les actions de plaidoyer auprès des décideurs politiques et économiques.

Cette campagne s’inscrit dans le travail du CCFD-Terre Solidaire pour la promotion de la souveraineté alimentaire, elle se situe dans le prolongement et en cohérence avec la campagne "L’Europe plume l’Afrique". Interpellé par ses partenaires en Amérique latine qui se trouvent confrontés à l’expansion massive de la culture du soja, le CCFD-Terre Solidaire lance une campagne de sensibilisation de l’opinion française et qui interpelle les responsables de cette expansion.

Un tel niveau de production n’est possible que parce que l’Europe importe largement ce constituant essentiel de l’alimentation des élevages industriels.

Le Réseau Cohérence

Le réseau Cohérence réunit une centaine d’associations du Grand Ouest : consommateurs, protecteurs de la nature, paysans, artisans, acteurs de la santé.
Il est né en 1997 de la nécessité de renforcer la concertation entre les différents acteurs de la vie économique, sociale et culturelle de la région. Ancrés dans un territoire, les acteurs de Cohérence se sont engagés à mettre en œuvre et à favoriser les modes de production, d’échange et de consommation plus équitables, respectueux des hommes, des territoires et des ressources naturelles.

Cette campagne s’inscrit pour la cohérence dans un vaste mouvement visant à mettre en œuvre des modes de production, d’échanges et de consommation plus équitables, respectueux des hommes, des territoires et des ressources naturelles. Consommateurs, paysans, protecteurs de la nature, artisans ou professionnels de la santé, du nord ou du sud, doivent s’allier et œuvrer en synergie pour soutenir des méthodes de production et d’aménagement s’inspirant des principes de développement durable.

La Confédération paysanne

La Confédération paysanne est un syndicat paysan. Depuis sa création, en 1987, la Conf’ remet en cause le modèle de développement agricole productiviste des 40 dernières années.

À travers son projet syndical et ses actions, elle prône la mise en place d’une agriculture paysanne (Produire, Employer, Préserver) comme alternative à l’agriculture industrielle.

Cette campagne s’inscrit dans le projet « Agriculture paysanne » portée avec de nombreuses organisations paysannes internationales au sein de la Via Campesina et qui repose sur la souveraineté alimentaire.

Elle revendique le droit pour chaque pays ou région de pouvoir faire le choix d’une agriculture qui réponde prioritairement à la satisfaction de ses besoins alimentaires dans le respect de ses paysans, de l’environnement et de la biodiversité.

81 avenue de la République 93170 Bagnolet - Tel : 01 43 62 04 04 - www.confederationpaysanne.fr

Le Gret

Association fondée en 1976, le Groupe de recherche et d’échanges technologiques (Gret) est un organisme d’appui au développement. Il agit pour le développement économique et social des pays du Sud, en combinant recherche, action et communication.

Le Gret est basé à Paris. Il intervient en Afrique, en Asie, en Amérique latine et en Europe.

Cette campagne est l’occasion pour le GRET de dénoncer les impacts négatifs de la libéralisation des échanges commerciaux sur l’agriculture paysanne et sur l’environnement, dans les pays du Nord comme du Sud. Elle permet également d’interpeller nos dirigeants sur une nécessaire régulation du commerce agricole mondial, fondé sur le droit pour chaque pays ou région du monde de mettre en place des politiques agricoles favorisant son développement économique, social et environnemental et garantissant la sécurité alimentaire de ses populations.

211-213 rue La Fayette 75010 Paris - Tel : 01 40 05 61 61 - www.gret.org

Le Réseau agriculture durable

Créé en 1994, le Réseau agriculture durable (RAD) est une association composée de 30 groupes d’agriculteurs, surtout dans le Grand-Ouest. Le RAD promeut un type d’agriculture basé sur les systèmes économes et autonomes, diffuse les savoirs et connaissances techniques, et propose des formations.

Les collectifs d’associations d’agriculteurs qui travaillent dans le sens d’une agriculture soucieuse de l’environnement, solidaire, équitable et viable sur le plan économique, sont rattachés à la Fédération nationale des centres d’initiatives pour valoriser l’agriculture et le milieu rural.

Le RAD attache une grande importance à l’autonomie en protéines végétales, laquelle procure une cohérence entre productions végétales et animales, en valorisant les ressources présentes sur les fermes. Des substitutions à l’importation du soja (transgénique) sont possibles, et il est important de les faire connaître aux agriculteurs ainsi qu’à un large public. Les agriculteurs du RAD sont solidaires des organisations paysannes d’Amérique latine qui oeuvrent à faire reconnaître une agriculture familiale et durable, par la diversification des productions, l’agro-écologie, et les circuits courts.

17 avenue du Bas Village 35577 Cesson Sevigne cedex - Tel : 02 99 77 39 24 - www.agriculture-durable.org

Le CMR - Chrétiens en monde rural et le MRJC - Mouvement rural de jeunesse chrétienne (deux organisations membres du CCFD) sont partenaires de la campagne.

La campagne bénéficie également du soutien de 19 organisations

• Acteurs dans le Monde Agricole et Rural (AMAR)
• Action Consommation, Adéquations
• Amis de la Terre
• Autres Brésils
• CADTM France
• Comité Français pour la Solidarité Internationale (CFSI)
• Coordination SUD
• Centre de recherche d’information pour le développement (CRID),
• Crisla
• Eaux et Rivières de Bretagne
• L’Ecologiste
• ALLDC Léo Lagrange Consommation
• Fédération Artisans du Monde
• Greenpeace
• Max Havelaar
• Protection mondiale des animaux de ferme (PMAF)
• RITIMO

La campagne est menée en lien avec de nombreux acteurs en Amérique du Sud dont dix associations soutenues par le CCFD-Terre Solidaire  :

• Brésil : AS-PTA, FASE, Mouvement des Sans-terre, Commission pastorale de la terre
• Paraguay : SEPA, FNC, MJCC
• Argentine : Incupo, Mocase
• Bolivie : programme Nina

Nos projets

29 août 2016 CEDAC

Brésil : l’agriculture au service de l’éducation populaire

Acteur historique de l’Éducation Populaire au Brésil, le Centre d’Action Communautaire – partenaire du CCFD-Terre Solidaire – se sert de (...)

18 avril 2016 RHK

Mali : Mariam Sissoko, sainte matrone des maraîchères

Engagée depuis l’adolescence auprès des femmes maliennes de sa région - en lutte incessante pour accroître leur autonomie et leur bien-être (...)

15 avril 2016 Patrick Piro

Guinée : La patate chaude des paysans

FDM n°289

Dans la région du Fouta-Djalon, le dérèglement climatique aggrave les difficultés des paysans, très dépendants de la culture de pomme de (...)

S’informer

22 septembre 2016

Monsanto sur le banc des accusés d’un tribunal international

294- juillet/août 2016

Afin d’ouvrir l’accès à la justice aux victimes de l’agrobusiness et de lutter contre l’impunité des multinationales, des figures de la (...)

21 septembre 2016

FSM 2016 : expérience réussie pour la délégation du CCFD-Terre Solidaire

Dossier : Forum social mondial

Du 9 au 14 août 2016, le CCFD-Terre Solidaire a rassemblé 130 personnes, dont une grande majorité de jeunes, en amont et pendant le Forum (...)

19 septembre 2016

La France doit demander l’arrêt de la NASAN

Le 19 septembre à New York se tiendra le Conseil de Gouvernance de la Nouvelle alliance du G7 pour la sécurité alimentaire et la nutrition (...)