Noël contre la faim

Publié le 10.04.2012 • Mis à jour le 13.04.2012

Réponse de Nicolas Dupont-Aignan

Le CCFD-Terre Solidaire a envoyé un questionnaire à tous les candidats : outre leurs réponses sur chacune de nos 16 propositions, ils pouvaient s’exprimer plus largement sur les quatre thèmes de notre Pacte.

Le candidat s’engage sur la première de nos quatre propositions concernant les droits des migrants. Il assortit son engagement du commentaire suivant :

Monsieur,

Le courrier de votre association, ’CCFD - Terre solidaire", m’est bien parvenu. Je vous remercie de me l’avoir adressé car il me fournit l’occasion de vous dire combien je suis favorable à la proposition phare de "renégocier des accords de gestion concertée, sur une base juste et équitable, fondés sur le respect de droits des migrants".

Le droit national, puis international, doit évidemment s’appliquer à tous, sans distinction d’origine, de race ou de religion. Les migrants étant dépositaires, comme tout homme, de l’intégralité de la dignité humaine, ils doivent à ce titre être intégralement respectés et protégés, conformément au droit le plus élevé, qui a d’abord pour fonction de protéger les plus faibles.

Il est temps que l’Etat français redevienne l’authentique serviteur de l’intérêt général, et pas seulement d’un intérêt national qui en serait dissociable.

Je vous assure, Monsieur, de ma détermination à servir les idéaux que nous partageons, et vous prie de croire en mes sentiments respectueux.

Nicolas DUPONT-AIGNAN

Candidat à la Présidence de la République

Député-Maire de Yerres

Dans son commentaire, Nicolas Dupont-Aignan pose des principes, sans apporter d’éléments plus précis concernant la renégociation des accords de gestion concertée. Il n’évoque aucun des autres propositions du CCFD-Terre Solidaire sur les droits des migrants.

JPEG - 10.3 ko

S’informer

21 février 2017

Devoir de vigilance : adoption d’une loi historique

Les député-e-s français-e-s ont adopté définitivement mardi 21 février 2017, la loi relative au devoir de vigilance des sociétés mères et (...)

21 février 2017

Présidentielle 2017 : L’aide publique au développement en 3 questions

La France doit augmenter le financement de son aide publique au développement (APD). C’est le constat de Coordination Sud, la plateforme (...)

20 février 2017

Devoir de vigilance : verdict le 21 février

FDM n°297

Le devoir de vigilance des entreprises sera-t-il définitivement adopté à l’Assemblée nationale le 21 février 2017, malgré les blocages du (...)

Nos projets

24 février 2017 SEMS (Socially Engaged Monastic Schools)

En Birmanie, une école monastique ouverte à tous les enfants

À Hlaing Tha Yar, une banlieue très pauvre de Rangoun, un moine bouddhiste a ouvert une école monastique "engagée socialement". Gratuite et (...)

30 janvier 2017 Assesoar

Le rêve agronomique d’Ayrton au Brésil

Issu d’une famille de petits agriculteurs brésiliens dits "conventionnels", Ayrton Luis Rodrigues Freiré a choisi de se former à (...)

23 janvier 2017 Assesoar

Au Brésil, des agriculteurs familiaux résistent depuis 50 ans à un agro-business destructeur

Alors qu’elle a fêté en 2016 son demi-siècle d’existence, l’association Assesoar, partenaire du CCFD-Terre Solidaire, peut s’enorgueillir (...)