Noël contre la faim

Publié le 02.04.2012 • Mis à jour le 12.03.2013

« Libérons les élections », les associations ont attiré près de 3000 personnes, le 31 mars à la Bastille

Paris, le 3 avril 2012

Il est quatre heures de l’après-midi et le rassemblement des associations signataires de l’appel « Libérons les élections », dont fait partie le CCFD-Terre Solidaire, bat son plein, ce samedi 31 mars, sur la place de la Bastille à Paris. La foule se réunit pour le concert de Tryo, groupe connu pour ses positions citoyennes et écologistes, très populaire auprès des jeunes. Le chanteur interpelle le public, pendant que les militants distribuent des éoliennes en carton vert qui détournent le symbole jaune de la radioactivité. « Six mois que l’on entend les candidats à la présidentielle… et tant de bruit pour rien ! » lance le chanteur en rappelant les dernières catastrophes industrielles et environnementales. « Alors l’espoir c’est nous, citoyens mobilisés ! Un public jeune et enthousiaste l’approuve et une vague verte de mini éoliennes se met à onduler au rythme de la musique.

Sur scène, Patrick Viveret, ancien conseiller à la Cour des comptes et essayiste altermondialiste se réjouit de ce rassemblement. Il est pour lui la preuve que les acteurs de la société civile sont forces de proposition sur des thèmes comme l’énergie, la solidarité, la finance.

« Ces rassemblements donnent de l’élan »
Derrière la scène, les photos de centaines de visages réalisées avec le photographe JR et la plateforme Inside OUT, à l’appel du mouvement Colibris, incarnent la volonté de chacun de participer au changement en se déclarant « candidat ». « On ne peut pas toujours attendre que le changement vienne des politiques explique Anne de Béthencourt, qui a participé à cette opération « Tous candidats ». Cela signifie que nous sommes candidats au changement et que chacun doit y prendre sa part. » Elle apprécie ce genre de rassemblements et vient ici trouver une certaine énergie : « L’intérêt d’un tel évènement est de faire se rencontrer les gens pour qu’ils rentrent en action. Ces rassemblements donnent de l’élan et nous mettent en mouvement. Il faut faire monter le niveau de conscience dans la population et les politiques suivront, c’est la règle de la démocratie » explique-t-elle. « Il est temps d’aller au-delà du tous pourris, on ne peut rien faire ! » s’exclame une jeune femme à côté d’elle.

Autour du concert, pas de village associatif, mais des animations proposées par les associations sur les grands thèmes qui les préoccupent. La compagnie de théâtre La Tribouille fait rire la foule avec sa « Finale du championnat du monde de stratégie d’évitement des questions fondamentales ». Un peu plus loin le Secours catholique propose un jeu de société qui met les passants dans la peau d’un migrant sur la route de l’exil : retour à la case départ annonce l’animatrice à une jeune fille qui se croyait déjà arrivée. Artisans du Monde et Alter Eco offrent un stand dégustation. Le CCFD-Terre Solidaire, lui, a installé son transat au pied d’un palmier gonflable et propose aux passants de se faire photographier dans un paradis fiscal. Une animation qui a déjà fait ses preuves lors du G20 à Cannes. Et ça marche ! Les passants s’amusent à se faire prendre en photos avant de se lancer dans un échange plus technique sur les paradis fiscaux. A la fin de l’après-midi, plus de quatre cents pactes pour une Terre solidaire ont été distribués à un public particulièrement réceptif.

En province, plusieurs villes se sont aussi mobilisées. Le même jour, à Valence, les associations se sont rassemblées pour une journée festive axée sur la lutte contre les préjugés. A Nantes, le Collectif Pacte Civique a lancé une caravane de la laïcité pour « endiguer la dégradation de la qualité de vie démocratique et réduire les fractures dues à la crise. ». Et d’autres manifestations se sont déroulées à Caen ou Besançon.

Au final, malgré les difficultés logistiques, cette journée aura été une belle mise en pratique, et en perspective, d’alternatives pour réinventer la démocratie !

Anne-Isabelle Barthélémy

A la veille des élections, les organisations, réseaux et plateformes de l'initiative « Libérons les élections » s'invitent dans la campagne en organisant une journée d'expression et d'actions citoyennes dédiée aux alternatives portées par la société civile Dans un coin de la Place, près du Port de l'Arsenal, retrouvailles entre amies du CCFD-Terre Solidaire Aidons l'argent à quitter les paradis fiscaux. Une campagne du CCFD-Terre Solidaire pour faire avancer la lutte contre l'évasion fiscale, qui prive les pays du Sud des ressources qui sont les leurs Gros succès du stand imaginé par CCFD Terre Solidaire : « Faites-vous photographier dans un paradis fiscal ». Avec palmiers, bleu et mallette de dollars L'équipe de CCFD-Terre Solidaire répète, avec le public et dans l'hilarité générale, le haka géant pour dire non aux paradis fiscaux Le Secours Catholique a planté sa tente « sur la route des migrants », proposant un jeu pour changer le regard sur l'immigration « Libérons l'énergie ! » Face à la scène, la foule agite les petites éoliennes vertes distribuées par Greenpeace En finir avec les énergies sales, pourquoi et comment ? Le groupe TRYO s'est associé avec succès à Greenpeace. Titre de son dernier album : « Ladilafé » « Tous candidats en 2012 ! ». Pour dire haut et fort que le changement passe par chacun d'entre nous et réinventer la démocratie 31 mars 2012, Place de la Bastille. Par centaines, des portraits de citoyens de la campagne « Tous candidats en 2012 » (projet porté par le mouvement Colibris en partenariat avec l'artiste JR) s'affichent sur les grilles et dans le ciel

S’informer

10 novembre 2016

La société civile centrafricaine sous pression

Les ONG signataires ont été informées de l’arrestation lundi 7 novembre à Bangui d’un leader de la société civile centrafricaine, M. Gervais (...)

17 octobre 2016

Edito : Le pouvoir des citoyens pour changer le monde

295- Septembre/Octobre 2016

Au moment où Guy Aurenche me transmet le service de la présidence du CCFD-Terre Solidaire, je tiens à lui dire notre gratitude et notre (...)

1er octobre 2016

Israël : Les ONG dans la tourmente

295- Septembre/Octobre 2016

Faim et Développement - Découvrez notre dossier : Les ONG dans le collimateur des gouvernements. Les pressions et menaces s’accentuent (...)

Nos projets

24 février 2016 CSAPR

Protestation et indignation populaire au Tchad

Bruno Angsthelm, chargé de mission Afrique, revient d’une mission au Tchad. Avec Abderamane Ali Gossoumian, Coordinateur national du (...)

16 septembre 2015 In Media , Justice pour tous

Chine continentale et Hong Kong : les liaisons dangereuses de deux sociétés civiles

Dans le contexte de fragilité économique de la Chine, les ONG chinoises sont plus que jamais dans le collimateur du régime de Pékin et la (...)

8 avril 2015

Un rapport togolais décrit une démocratie « à double vitesse »

Six organisations de la société civile du Togo publient, avec l’appui du CCFD-Terre Solidaire, un rapport sur le Togo intitulé « (...)