Un avenir sans faim

Publié le 22 janvier 2013

Manger équilibré au Nord et au Sud

Fiche 1 - Dossier enseignants au primaire

Faire découvrir aux élèves, sur le mode de la comparaison, les habitudes alimentaires (contenu du repas) d’un pays du « Nord » et d’un pays du « Sud »
- Montrer qu’il existe différents types de repas équilibrés en fonction des ressources agricoles.
- Faire découvrir que les risques de la malnutrition (carences ou obésité) existent au Nord et au Sud.

Cette activité invite les élèves à composer un repas équilibré en France et un repas équilibré au Sénégal à partir de la liste d’aliments proposés.

Étape 1 : Découvrir les aliments (15 mn)
L’enseignant présente les 20 aliments de l’annexe 1, un par un. Pour se faire, il peut faire une photocopie A3 de celle-ci ou faire une recherche de photos de ces aliments sur Internet. Il présente chaque dessin/photo d’aliment à la classe entière et demande aux élèves d’en donner le nom. Pour rendre l’activité plus vivante, on peut aussi apporter les produits d’origine sénégalaise pour les faire découvrir aux élèves à partir des différents sens : vue, goût, toucher, odorat.

Étape 2 : Équilibrer un menu (20 mn)
L’enseignant demande à chaque élève de choisir 5 éléments dans chaque menu pour former des repas équilibrés. Cocher les cases correspondantes.
Reprise avec toute la classe : l’enseignant propose à quelques élèves de présenter les menus composés.
Puis il lance une discussion sur le sujet suivant : qu’est-ce qu’une alimentation équilibrée ?

Étape 3 : Classer les aliments (15 mn)
L’enseignant demande aux élèves de classer les 20 aliments des menus d’Alice et Aminata au sein des 6 groupes d’aliments (annexe 2).
Reprendre ensuite les menus composés pendant l’étape 2 : quel regard portent les élèves sur les choix réalisés ?

Étape 4 : Les inégalités des choix alimentaires (10 mn)
L’enseignant propose un débat avec la classe à partir des questions suivantes :
- > Quels sont les risques d’une alimentation déséquilibrée ?
- > Pourquoi n’a-t-on pas toujours une alimentation équilibrée ?
Dans le débat, il peut introduire les notions de sous-alimentation et de malnutrition ; le fait que les besoins alimentaires varient suivant l’âge et l’activité. Il pourra aussi aborder la question des causes : manque d’éducation sur les questions alimentaires, mauvaises habitudes alimentaires liées à des questions culturelles, pas d’accès à certains produits pour des raisons financières ou de disponibilité de ces produits selon le lieu où l’on habite…
Enfin, l’enseignant pourra mettre aussi en valeur certains points positifs : dans les pays en développement, beaucoup de gens produisent encore leur propre nourriture (l’autoconsommation par les paysans et jardins potagers des familles).

Fiche 1 : Manger équilibré au Nord et au Sud

Nos projets

21 juin 2017 Gwénaëlle Lenoir , Adel

En Cisjordanie, l’agroécologie porteuse d’alternatives

299 Juin

En Cisjordanie l’agriculture paysanne palestinienne est entravée par le poids de l’occupation, l’accaparement des terres les plus fertiles (...)

2 juin 2017

En Palestine, soigner une société traumatisée

Cinquante ans après la conquête par Israël de la Cisjordanie, de Jérusalem Est et de la Bande de Gaza, et près d’un quart de siècle après (...)

26 avril 2017

Crise alimentaire au Burundi, les partenaires se mobilisent

Dossier : La faim guette les populations fragilisées par les crises politiques en Afrique

Les partenaires du CCFD-Terre Solidaire attirent notre attention sur la situation d’un nombre croissant de Burundais confrontés à une (...)

S’informer

22 juin 2017

Remaniement ministériel : la confusion persiste sur la place accordée à la solidarité internationale

Après l’annonce de la composition du nouveau gouvernement français, mercredi 21 juin, le CCFD-Terre Solidaire, première ONG française de (...)

20 juin 2017

Climat : la feuille de route du gouvernement sera-t-elle à la hauteur des ambitions affichées ?

Le Réseau Action Climat et ses associations membres appellent le Président de la République à concrétiser sa volonté d’aller plus loin et (...)

19 juin 2017

Procès Obiang : Retour sur l’affaire des "Biens mal acquis"

Le fils du président guinéen, l’Equato-Guinéen Teodorin Obiang, doit être jugé à Paris du 19 juin au 6 juillet 2017 dans le premier procès des (...)