Un avenir sans faim

Publié le 22 janvier 2013

Pas de sécurité alimentaire sans égalité hommes-femmes !

Fiche 6 : Dossier enseignants au lycée

Comprendre que l’égalité hommes-femmes est un facteur de développement durable permettant, notamment, d’assurer la sécurité alimentaire
- Découvrir l’importance de la place des femmes en agriculture.
- Découvrir les instances FAO et ONU Femmes et leurs rôles.
- Découvrir une région géographique.

Étape 1 : Introduction (15 mn)
L’enseignant distribue à chaque élève les citations de Jean Ziegler et Michelle Bachelet (annexe 1). Après avoir laissé le temps à chacun de lire, il pose les questions suivantes à la classe :
- > Qui est Jean Ziegler ?
- > Que signifie le sigle « FAO » ? Quel est le rôle de la FAO ?
- > Qui est Michelle Bachelet ?
- > Que signifie ONU Femme ? Quel est le rôle de l’ONU Femme ?
L’enseignant trouvera les éléments de réponses à ces questions dans l’annexe 2.

Étape 2 : Les exemples du Paraguay et du Rwanda (15 mn)
L’enseignant divise la classe en 2 groupes.
Il distribue le document n° 1 de l’annexe 1 aux élèves du premier groupe et le document 2 de l’annexe 1 aux élèves du second groupe.
Laisser le temps aux élèves de lire le texte.
Après avoir laissé le temps de lire, il demande à chaque élève de répondre par écrit aux questions qui correspondent à son texte.

Document n° 1 :
- > Où se situe le Rwanda ?
- > Qu’est-ce que le plaidoyer ?
- > Quelle est l’idée forte de ce témoignage en matière d’égalité hommes-femmes en agriculture ?

Document n° 2 :
- > Où se situe le Paraguay ?
- > Qu’est-ce que le Mouvement des Sans Terre ?
- > Quelle est l’idée forte de ce témoignage en matière d’égalité hommes-femmes en agriculture ?

Étape 3 : Reprise en classe (10 mn)
L’enseignant propose à un élève de chaque groupe d’exposer à toute la classe son travail sur les deux questions suivantes :
- > Placer le pays (auquel le document faisait référence) sur une carte du Monde
- > Quelle est l’idée forte de ce témoignage en matière d’égalité hommes-femmes en agriculture ?
Faire réagir les autres élèves sur ce qui vient d’être dit. Compléter si nécessaire.

Étape 4 : Femmes, agriculture et développement (20 mn)
L’enseignant distribue le texte « Quand la femme est propriétaire, la productivité de la terre augmente » (annexe 4).
Après avoir laissé le temps à chacun de lire, il propose à la classe un débat à partir de la question suivante : À la lecture de ces différents textes, de quelle manière pouvons-nous défendre les propos de Michelle Bachelet découverts en début de séance ?

PDF - 2.1 Mo
Fiche 6 : Pas de sécurité alimentaire sans égalité hommes-femmes !

Nos projets

24 février 2017 SEMS (Socially Engaged Monastic Schools)

En Birmanie, une école monastique ouverte à tous les enfants

À Hlaing Tha Yar, une banlieue très pauvre de Rangoun, un moine bouddhiste a ouvert une école monastique "engagée socialement". Gratuite et (...)

30 janvier 2017 Assesoar

Le rêve agronomique d’Ayrton au Brésil

Issu d’une famille de petits agriculteurs brésiliens dits "conventionnels", Ayrton Luis Rodrigues Freiré a choisi de se former à (...)

23 janvier 2017 Assesoar

Au Brésil, des agriculteurs familiaux résistent depuis 50 ans à un agro-business destructeur

Alors qu’elle a fêté en 2016 son demi-siècle d’existence, l’association Assesoar, partenaire du CCFD-Terre Solidaire, peut s’enorgueillir (...)

S’informer

27 mars 2017

Le 3 avril 2017, la société civile célèbre l’anniversaire des Panama Papers

Lundi 27 mars 2017 - A l’occasion de l’anniversaire des Panama papers, la société civile organise à Paris une journée de mobilisation avec (...)

24 mars 2017

Devoir de vigilance : le Conseil Constitutionnel valide l’essentiel de la loi

Paris, le 24 mars 2017- Le Conseil constitutionnel a rendu hier sa décision suite à la saisine dont il a fait l’objet concernant la loi (...)

20 mars 2017

La solidarité internationale absente des débats : interpellons les candidat-e-s sur Twitter

Le débat qui réunira ce soir, sur TF1, les cinq candidat-e-s pour lesquels les intentions de votes dépassent les 10 % sera un moment (...)