Accueil > Des motivations pour un projet > Être au clair avec ses motivations

Fiches pédagogiques

Fiche 11

Être au clair avec ses motivations

Objectifs de l’animation

  • Mettre des mots sur ses motivations ;
  • Prendre conscience de la diversité des motivations au sein du groupe ;
  • Prendre conscience qu’au cœur de toute motivation, il y a… nous-mêmes !

Ressources nécessaires

  • Un paquet de petites feuilles ou de post-it ;
  • Une cloche pour faire tourner lors du speed-dating (si variante) ;
  • Un tableau ou grand panneau avec marqueurs.

Temps nécessaire

45 mn

NOTIONS CLÉS ABORDÉES

Les motivations au sein d’un groupe sont diverses. Au cœur de toutes ces motivations, un dénominateur commun : « moi » ! En effet, toute motivation est liée à des envies… on part donc d’abord pour soi. Il s’agit d’exprimer la diversité des motivations et de montrer que celles-ci sont toutes légitimes. D’autant que les motivations sont le moteur du projet.

POINTS D’ATTENTION POUR L’ANIMATEUR

Alors que certains participants auront déjà pris conscience d’être eux-mêmes au cœur de leurs motivations, d’autres réaliseront cela lors de cette animation et peuvent réagir assez fortement, d’abord dans une réaction de rejet ou de négation, puis de déception par rapport à leur projet. Il s’agit alors bien de montrer la légitimité de toute motivation et l’importance d’avoir des motivations pour que le projet se fasse.

DÉROULEMENT DE L’ANIMATION

1. Distribuer 3 petites feuilles ou post-it par personne. Demander aux participants de réfléchir à leurs motivations pour le projet, et donner la consigne de noter sur chaque papier une motivation différente.

2. Récolter les papiers et les coller au tableau en les regroupant par grandes catégories de motivations, afin d’arriver au schéma ci-dessous. Noter les titres des familles de motivation et lancer une discussion avec le groupe sur le schéma qui apparaît et sur les grandes catégories qui se dégagent.

3. Si des catégories n’apparaissent pas, questionner le groupe afin de vérifier s’ils n’ont pas oublié d’exprimer des motivations. Si ce n’est pas le cas, ne pas insister : chaque groupe arrive à son propre schéma !

4. Enfin, demander aux membres du groupe ce qui, selon eux, est au cœur du schéma, et qui anime toutes ces motivations. Laisser le temps au groupe de trouver par lui-même le « moi » qui est au centre du schéma. Engager la discussion sur ce point : sont-ils d’accord avec ça ? Sont-ils étonnés ? Pourquoi ? Est-ce décevant pour eux ?

VARIANTE (POSSIBLE À PARTIR DE 10 PARTICIPANTS)
Réaliser un « speed-dating » des motivations. Cette étape peut être une phase préalable à l’animation précédente permettant à chacun de réfléchir à ses motivations.
1. Former deux cercles concentriques afin de former des binômes. Au sein de chaque binôme et pendant une minute, chaque personne doit exprimer une motivation et échanger sur celle-ci. À chaque minute, l’animateur donne un signal (son de cloche) afi n que le cercle extérieur tourne d’un cran sur la droite. À nouveau, les participants ont une minute pour échanger sur une motivation, qui doit être différente de celle(s) déjà exprimée(s).
Les participants peuvent s’inspirer de celles qu’ils ont entendues, mais ne peuvent redire une motivation qu’ils ont déjà exprimée. Faire tourner le cercle extérieur 5 à 8 fois.
2. Réunir le groupe et réaliser un brainstorming ou une « tempête de cerveau », afin de faire ressortir toutes les motivations exprimées ou entendues. Les noter sur un panneau en les classant par grandes catégories afin d’arriver à faire ressortir le schéma ci-joint. Reprendre ensuite le déroulement classique de l’animation.