Accueil > Des motivations pour un projet > Qu’est-ce que je vais chercher ?

Fiches pédagogiques

Fiche 6

Qu’est-ce que je vais chercher ?

Objectifs de l’animation

  • Interroger les attentes de chacun, éventuellement les faire évoluer, voire les remettre en cause ;
  • Prendre conscience que les attentes et motivations sont liées à l’histoire personnelle de chacun.

Ressources nécessaires

Le texte ci-après.

Temps nécessaire

1 heure

Notions clés abordées

La rencontre de l’autre est toujours liée à notre histoire personnelle. Il en est de même pour nos attentes et craintes face à un projet de voyage solidaire. Cette animation permet de prendre conscience de la nécessité de travailler sur les attentes dans cette phase de préparation.

Points d’attention pour l’animateur

Un groupe peut avoir comme motivation la rencontre d’une population locale, sans savoir concrètement comment entrer en relation avec l’autre ou comment se mettre à sa portée. Cela est vrai aussi pour la rencontre au sein du groupe et du partenaire d’accueil. Or la rencontre de l’autre est toujours liée à notre histoire personnelle.

Déroulement de l’animation

  1. Lire le conte ci-après jusqu’aux pointillés (avant la dernière réponse du vieil homme).
  2. Constituer des groupes de 2 à 4 personnes. Laisser 5 mn à chaque groupe pour imaginer la réponse du vieil homme au reproche du marchand.
  3. Demander à chaque groupe de présenter la réponse qu’il a imaginée. Discussion sur les différentes réponses proposées.
  4. Lire la fin du conte. Discussion : Avaient-ils imaginé cette possibilité ? Quel est le sens de ce conte ? Quelle « leçon » en tirer pour le projet ?

IL ÉTAIT UNE FOIS…

Il était une fois un homme assis près d’une oasis à l’entrée d’une ville du Moyen-Orient. Un jeune homme s’approcha et lui demanda :

  • Je ne suis jamais venu ici. Comment sont les gens qui vivent dans cette ville ?
    Le vieil homme lui répondit par une question :
  • Comment étaient les gens dans la ville d’où tu viens ?
  • Égoïstes et méchants. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle j’étais bien content de partir.
  • Tu trouveras les mêmes ici, répondit le vieil homme.
    Un peu plus tard, un autre jeune homme s’approcha et lui posa la même question :
  • Je viens d’arriver dans la région. Comment sont les gens qui vivent dans cette ville ?
    Le vieil homme lui répondit de même :
  • Dis-moi mon garçon, comment étaient les gens dans la ville d’où tu viens ?
  • Ils étaient bons, bienveillants, accueillants, honnêtes. J’y avais de nombreux amis et j’ai eu beaucoup de mal à les quitter.
  • Tu trouveras les mêmes ici, répondit le vieil homme.
    Un marchand, qui faisait boire ses chameaux, avait entendu les deux conversations.
    Il fit ce reproche au vieil homme :
  • Comment peux-tu donner deux réponses complètement différentes à la question posée par deux personnes ?


_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

  • Mon fils, dit le vieil homme, chacun porte l’univers dans son cœur. D’où qu’il vienne, celui qui n’a rien trouvé de bon par le passé ne trouvera rien ici non plus. Par contre, celui qui avait des amis fidèles dans l’autre ville trouvera aussi des amis loyaux et fidèles. Car vois-tu, les gens sont vis-à-vis de nous ce que nous trouvons en eux.

Texte extrait du dossier pédagogique des Scouts et Guides de France pour les camps à l’étranger.