Accueil > Des motivations pour un projet > Rédiger une charte

Fiches pédagogiques

Fiche 7

Rédiger une charte

Objectifs de l’animation

  • Se questionner sur la cohésion du groupe, sur la cohérence entre les motivations individuelles et collectives ;
  • Anticiper les problèmes de fonctionnement au sein du groupe.

Ressources nécessaires

Un paper-board et des marqueurs.

Temps nécessaire

1 h 30

Notions clés abordées

  • Réaliser une charte pour poser les bases du « vivre ensemble » du groupe dans la préparation, pendant et au retour du voyage.
  • La charte est un référentiel de comportements et d’engagements réciproques entre les différents membres du groupe.

Points d’attention pour l’animateur

Cette charte peut reprendre les motivations collectives défi nies par le groupe lors d’une étape précédente.
Se rassembler pour établir une charte lors des premières réunions permet, par la discussion, de constituer véritablement le groupe. Elle peut être revisitée autant que de besoin.
Les différents éléments spécifiques d’une charte peuvent déjà être développés dans la pédagogie des associations ou structures auxquelles appartient le groupe de jeunes. Veiller à une bonne complémentarité.

Déroulement de l’animation

Dans un premier temps introduire ce qu’est le principe d’une charte et décider quel en est l’objectif pour le groupe.

La charte est un référentiel de comportements et d’engagements réciproques entre les différents membres du groupe. Une charte gagnera à être rédigée de manière positive et non sous forme d’interdits. Elle ne doit pas être une liste de règlements stricts et se doit d’être synthétique et claire.

Pour établir une charte, il est nécessaire de poser et répondre collectivement aux questions suivantes (ces axes de réflexion sont proposés pour vous guider mais ne sont pas exhaustifs) :

  • Qui sommes-nous ?
  • Qu’est-ce qui nous rassemble ? Que voulons-nous vivre ensemble ?
  • Pourquoi ce projet ? Pourquoi cette destination ?
  • Quels sont nos engagements maintenant et pour le futur ?
  • Quels modes et rythmes de relecture nous donnons-nous ?
  • Comment allons-nous vivre ? Quels points d’attention pour structurer la vie collective ?
  • Voulons-nous définir des rôles spécifiques dans le groupe ?

Pour réfléchir à ces axes :

  • Si des travaux sur les motivations individuelles ou collectives et sur les attentes et craintes ont été effectués en amont, cela peut servir de base. Se référer aux fiches 1 et 4 de cette étape sur les motivations.
  • Choisir avec le groupe les axes à développer (identité du groupe, objectifs communs, vie collective, modalité de relecture, etc.). Ensuite en fonction du nombre de participants, constituer de petits groupes de travail. Chaque groupe réfléchit sur un axe, puis une remontée en plénière est faite à travers une idée forte pour chaque axe.

Pour rendre dynamique cette phase de réflexion, on peut donner une grande feuille à chaque groupe avec en titre un des axes, sur laquelle ils noteront leurs idées. Par phases de 10 à 15 mn, faire tourner les feuilles d’un groupe à l’autre. Durant la dernière phase, chaque groupe a comme mission de synthétiser les idées et d’en faire ressortir un ou deux points qui leur semblent pertinents pour la charte.

Des exemples venant d’autres groupes :

• Un groupe a décidé de se fixer un objectif de témoignage pendant un an après le retour, auprès d’enfants et de collégiens. Ils avaient eux-mêmes été sensibilisés au départ de cette manière.
• Un autre groupe se donne comme consigne d’avoir à chaque réunion, un gardien du temps qui rythme la rencontre.
• Ailleurs, on préconise au terme de chaque rencontre, d’évaluer les avancées dans un graphique exprimant les tensions entre idéal (axe des ordonnées) et réalités (axe des abscisses). Cet exercice permet la prise de parole de chacun et l’institution d’un rythme planifié pour faire le point. Chaque ressenti est ainsi exprimé.
• Il est aussi quelquefois important de savoir où se situer dans le travail d’équipe, entre trois besoins : celui de s’impliquer, celui d’avoir de l’influence et le besoin d’affection. Proposition pour une visualisation de la place où chacun se situe au sein de l’équipe : réaliser un triangle, où chaque angle représente un des trois besoins. Positionner un point au centre du triangle. De ce point partent trois flèches, chacune vers un angle. Chaque membre de l’équipe représente une flèche plus ou moins longue selon que son besoin est plus ou moins satisfait, aller jusqu’à l’angle signifiant une satisfaction maximale. Cette visualisation peut servir de base à une discussion sur le sujet.