Accueil > Développement et solidarité internationale > Si le monde était un village...

Fiches pédagogiques

Fiche 1

Si le monde était un village...

Objectifs de l’animation

Faire prendre conscience aux jeunes :

  • De la répartition de la population mondiale et de ses caractéristiques aujourd’hui ;
  • Des inégalités d’accès aux droits fondamentaux, et de la croissance de celles-ci sur la planète ;
  • De l’influence de l’entourage sur notre vision du monde.

Ressources nécessaires

  • Autant de tables que de joueurs/équipes, des stylos pour écrire sur les feuilles de brouillon ;
  • Une Carte Peters peut permettre de faire une introduction ou une conclusion sur les représentations (cf. fiche 4 « Carte pour un monde solidaire »).

Temps nécessaire

30 mn à 1 heure

Notions clés abordées

Aujourd’hui, près de 7 milliards de personnes vivent dans le monde. Si on pouvait réduire la population du monde en un village de 100 personnes, tout en maintenant les proportions de tous les peuples existants sur la terre, comment ce village serait-il composé ?
Les habitants sont différents de par leur origine, leur culture, leur langue, mais également à travers des inégalités qui s’accentuent. Ici comme ailleurs, la misère, la pauvreté, la violence sont le quotidien d’un grand nombre de personnes. Les chiffres sont là : 850 millions d’êtres humains souffrent de la faim, 1,4 milliard vivent avec moins de 1,25 dollar par jour, alors qu’un tiers de la population mondiale utilisent 90 % des ressources naturelles et énergétiques [1]. Car paradoxalement, dans ce même village, d’autres s’enrichissent, dépensent leur argent dans les loisirs ou autre confort personnel.
Notre regard sur le monde est largement formaté par la vision que nous en donnent les médias. Or cette vision est bien souvent fataliste : on nous présente un monde où les riches gagnent, où les violences et l’exclusion s’accroissent… On oublie de montrer qu’il existe des alternatives à cela et qu’une autre mondialisation est possible, une vraie mondialisation, celle de la rencontre des peuples et des cultures, dans le respect et l’échange. C’est à chacun de nous qu’il appartient d’agir dans ce sens.

Points d’attention pour l’animateur

Ce jeu peut être animé à la manière de jeux télévisés, c’est-à-dire ludique et dynamique, afin de contraster avec la gravité des thèmes abordés dans les questions. L’animateur devra veiller à ce qu’en équipe les jeunes puissent tous donner leur avis.
Les réponses du jeu sont une approximation qui permet de donner un ordre de grandeur au public, pour qu’il visualise les inégalités et injustices. Les réactions critiques pourront donner lieu à débat lors de la phase de débriefing. Pensez néanmoins à mettre à jour régulièrement certains chiffres ! Pour actualiser l’animation en fonction des derniers chiffres sur la population mondiale ainsi que l’équivalence « Si le monde était un village de 100 habitants » rendez-vous sur le site : www.populationdata.net/index2.php ?option=mondevillage

Déroulement de l’animation

  1. Si le nombre de joueurs est suffisant, le fait de former des équipes permet de mettre les participants dans une configuration dynamique. Devant chaque équipe, une table avec des ardoises et 1 marqueur. Au tableau, l’animateur fait autant de colonnes qu’il y a de groupes, et y indiquera les scores de chaque équipe.
  2. L’animateur pose les questions comme dans un quiz, avec toujours la même première partie de la question : « Si l’on pouvait réduire la population du monde à un village de 100 personnes, tout en maintenant les proportions de tous les grands peuples existants sur la Terre, combien y aurait-il de… ? ». Les questions peuvent être écrites sur un tableau ou projetées par un diaporama.
  3. À chaque question, l’équipe réfléchit et se concerte afin de noter sa réponse sur l’ardoise/papier. L’animateur interroge alors les équipes qui montrent leur(s) réponse(s) en même temps. S’ensuit un mini-débat avec les participants en leur demandant pourquoi ils avaient une telle représentation du monde sur cette question-là ? Imaginaient-ils de telles répartitions ? Qu’en pensent-ils ? Quelles peuvent être les conséquences de telles répartitions ? Quelles peuvent en être les causes ?
  4. Faire réfléchir les jeunes sur les inégalités existantes dans ce village. Où se situent-ils dans ce village ? Où peuvent se trouver les personnes qu’ils vont rencontrer lors de leur voyage ? Quelle influence peut avoir leur situation sur leur vision du monde ? Quel est leur rapport aux personnes de pays du Sud ?

Télécharger la fiche avec la liste des questions et des réponses ici

[1Source : Site Internet du PNUD (Programme des Nations Unies pour le Développement) en 2012.