Accueil > Revenir... s’y préparer pour continuer > Relire son expérience... pour aller vers d’autres horizons

Fiches pédagogiques

Fiche 9

Relire son expérience... pour aller vers d’autres horizons

Objectifs de l’animation

Quelques mois plus tard… proposer une démarche en 3 temps pour permettre la relecture d’une expérience d’ouverture à l’international et élaborer des perspectives de projets futurs.
• Se remémorer l’expérience vécue et identifier les différentes thématiques découvertes et approfondies
• Comprendre et analyser
• Se fixer des objectifs concrets et réalisables pour la suite.

Ressources nécessaires

Cette animation se compose de trois temps décrits ci-après. Chaque temps nécessite des ressources différentes, cf. ci-après

Temps nécessaire

3 modules de 2 à 3 heures

NOTIONS CLÉS ABORDÉES

Ces propositions pédagogiques s’adressent à des jeunes partis en voyage solidaire ou ayant vécu une autre expérience « d’ouverture à l’international » (un rassemblement avec différentes nationalités, la mobilisation sur une campagne
de solidarité…). Nous souhaitons ici, leur permettre de mettre des mots sur cette expérience après quelques mois, de l’analyser, d’approfondir leur questionnement sur
le monde et de définir de nouveaux projets, des actions ou engagements sur lesquels se lancer ici pour continuer à « changer le monde ».

POINTS D’ATTENTION POUR L’ANIMATEUR

La démarche proposée s’organise en 3 modules de 2 à 3 heures, pouvant être proposés successivement lors d’un week-end de retour ou lors de 3 soirées distinctes. La démarche proposée ici s’inspire notamment des démarches de l’éducation au développement « S’informer, Comprendre, Agir ».

MODULE 1 : SE SOUVENIR ET OUVRIR

Objectifs
• Se remémorer une expérience d’ouverture à l’international ;
• Identifier les différentes thématiques découvertes ou approfondies.

Ressources nécessaires
• Films, photos, cahiers de bord, carnets de voyage, compte rendu de préparation, les courriers électroniques envoyés de là-bas…
• Feuilles et stylos
• Revues (Faim Développement Magazine, Courrier International, Alternatives Internationales, les pages monde de quotidiens, Jeune Afrique, etc.), premières pages de sites Internet
Il faut, avant la réunion :
• Recopier les tableaux (Cf. fiche à télécharger ci-contre) sur une grande feuille, en plusieurs exemplaires
• Photocopier le tableau en page 3 (Cf. fiche à télécharger ci-contre) pour chaque participant

Préparation en amont
• Il est conseillé d’inviter une personne extérieure (par exemple un ancien volontaire), une personne qui n’a pas vécu le projet avec les jeunes pour qu’elle écoute ce qui va être dit (qu’elle tende une oreille extérieure…).
• Préparation pour les participants : apporter un objet qui symbolise leur expérience.

Déroulé :
1. SE SOUVENIR… (45 mn)
Faire ressortir les écarts entre les attentes avant le projet et ce qui a été réalisé, faire une liste la plus exhaustive possible de ce qu’ils ont découvert, ce qui les a étonnés, marqués, choqués.
Tous les participants ont vécu une expérience enrichissante. Pas toujours là où ils s’y attendaient. Être attentif et les rendre attentifs à ce qu’ils pouvaient considérer comme annexe et qui a été au cœur de l’expérience.
Les aider à formaliser ce qui les a surpris, à dépasser les frustrations du « non réalisé » pour se concentrer sur les découvertes.

  • Présentation du groupe (20 mn)
    À travers une animation du type photo langage, avec un objet que chacun a apporté, demander aux participants de se présenter et dire rapidement ce qui les a marqués dans l’expérience vécue. Cette étape permet de démarrer la rencontre de manière concrète et de mettre à l’aise le groupe.
  • Relire les expériences (25 mn)
    Relire les expériences et mesurer l’écart entre ce qui était prévu et ce qui a été réalisé.
    L’animateur aura placé 3 supports dans la salle à partir du tableau ci-dessous. Les participants circulent et remplissent succinctement les 2 premières colonnes de chaque tableau pendant 10 mn.
    Ensuite l’animateur rapproche les 3 tableaux et lance la discussion autour des écarts entre les deux premières colonnes. Il remplit avec eux la 3e colonne. Et conclut en notant sur un nouveau tableau les thématiques principales exprimées (droits de l’homme, accès à l’eau, place de la femme dans la société, accès à l’éducation, etc.) (20 mn).

2. EXPLOITATION DES TÉMOIGNAGES (45 mn)
Interpeller les participants sur leur identité de témoin. Quel témoin suis-je ? À travers ce dont je témoigne qu’est-ce que cela me fait dire de mon expérience ? Qu’est-ce que cela me dit des sujets globaux auxquels je m’intéresse maintenant ?
Ce qui est tu, est parfois très révélateur. Ce que renvoie le public forge petit à petit notre discours : ça peut éclairer et ça peut enfermer. La manière de témoigner évolue dans le temps, au fur et à mesure que les sujets d’intérêt changent.

  • Remplir individuellement le tableau ci-après (15 mn)
    L’animateur pousse les participants à se souvenir de toutes les fois où ils ont parlé de leur expérience, en les reprenant mois par mois dans leur agenda. L’objectif est de leur faire prendre conscience de l’environnement dans lequel ils sont à l’aise pour témoigner.
    Cocher les colonnes grisées et remplir les autres.
    Chacun réagit ensuite, en tour de table, sur ce que lui a révélé le tableau (quand ? à qui ? comment ? où ?)
  • Exploiter les colonnes A et B ensemble (30 mn)
    Lancer la discussion autour de la colonne B : pourquoi taisez-vous ces
    éléments ?
    Et autour de la colonne A : pourquoi ces éléments ?
    À partir de cette discussion, compléter le tableau thématique commencé en fin du temps « Se souvenir… ». L’animateur doit systématiquement les amener vers des thématiques plus globales.

3. COMMENT JE M’INFORME : 15 mn
Prendre conscience que depuis cette expérience internationale, j’ai découvert des nouvelles sources d’informations. À la fin de cette étape, un tableau doit rassembler l’ensemble des thématiques que leur expérience leur a fait découvrir, directement ou pas.

Il s’agit d’un temps rapide pour se décentrer, ouvrir sur autre chose. À partir de leur expérience, qui est individuelle, ils se sont ouverts sur de nombreuses thématiques. Montrer combien cette expérience personnelle leur a fait toucher du doigt des thématiques globales de manière abrupte. À eux maintenant de creuser ces thématiques, d’analyser, de s’informer en variant ses sources.
L’animateur étale des revues, des logos de journaux, des outils de campagne.
L’animateur évalue la connaissance qu’ont les participants de ces outils : « lesquels lisent-ils ? Depuis quand ? Avant ou après l’expérience internationale ? De quels supports médias sont-ils familiers ou au contraire étrangers ?... »

MODULE 2 : COMPRENDRE ET ANALYSER

Objectifs :
• Filtrer les éléments apparus à l’étape précédente afin de définir des pistes pour agir : discerner un « titillement » qui tient plus à cœur au milieu des milliers d’autres
• Donner du sens à ce qu’on a vécu avant de se relancer sur un projet
• Comprendre ce qui a été vécu
• Se donner les moyens d’enrichir ses pistes afin d’être capable de choisir.

Suite à l’étape, « Se souvenir et ouvrir », cette partie vise à permettre aux jeunes (de façon individuelle ou collective) de déterminer les thématiques, sujets qu’ils auraient envie d’approfondir, sur lesquels ils souhaiteraient agir/s’engager dans un futur proche. Pour cela, 2 grandes étapes :
• La phase 1 pour regrouper les sujets découverts suite à leur expérience en quelques grandes thématiques qui peuvent devenir des pistes d’action (tous ne pourront pas l’être, ce n’est pas grave !). Exemples : témoigner de ce que l’on a vécu, passer le relais aux plus jeunes et les sensibiliser, s’engager pour telle thématique, s’engager auprès de telle organisation…
• La phase 2 pour partager leurs informations sur ces thématiques avec leurs ressources propres, envisager des actions et leur faisabilité, avant de se lancer dans un travail de recherche plus approfondi pour le module suivant.

Il faudra veiller à distinguer deux niveaux dans le processus de réflexion : individuellement, « chacun peut/pourrait… » – en groupe, « nous pouvons/pourrions… », et ainsi différencier les engagements personnels des engagements plus collectifs.

Ressources nécessaires
• Éléments du temps 1 « Se souvenir et ouvrir » (écrits sur le tableau si les 2 séances se suivent)
• Copies de la fiche « Carte d’action »
• Post-it

Déroulé
1.Comprendre / Mettre en perspective / Trier (1 heure)
L’éventail des points exprimés dans le module 1 est affiché devant le groupe, on vise à opérer un « tri intelligent » parmi :

  • Les surprises.
  • Les thématiques générales qui ressortent de la phase témoignages / témoins.
  • Quelles nouvelles thématiques m’intéressent depuis que je sais mieux m’informer ?

1. Diviser le groupe de jeunes en 2 sous-groupes de même taille. Expliquer que dans un premier temps, un groupe sera amené à s’exprimer pendant que l’autre écoutera et aura pour rôle de recueillir cette expression en prenant des notes. Au bout de 20 mn ce sera l’inverse.
Fixer clairement les règles de la prise de parole : une parole libre, sans jugement, s’écouter, questionner pour enrichir mais ne pas s’interrompre ou contredire car chacun est légitime dans ce qu’il pense.
2. Proposer au 1er groupe une expression de chacun, des réactions par rapport aux points affichés : « Qu’est-ce que j’ai envie d’approfondir ? »
L’animateur peut proposer plusieurs niveaux de questionnement pour inciter à approfondir la réflexion ainsi : Qu’est-ce que j’ai appris sur ici ? Sur moi ? Sur mon mode de vie ? Mon éducation ? Sur le monde ? Sur ma religion ? Sur l’Église ? Sur l’environnement, la souveraineté alimentaire, les hommes, les droits fondamentaux, les modèles politiques et économiques ? Qu’est-ce qui me paraît important ? ». (15 mn)
3. À l’issue de l’expression du 1er groupe, chaque personne du second groupe partage 1 ou 2 idées qui lui semblent faire avancer la réflexion en l’écrivant sur un post-it qu’on garde un moment. (5 mn)
4. Le second groupe s’exprime et le premier groupe note (15 mn + 5 mn)
Alors, l’animateur invite à lire les post-it à voix haute.
5. L’animateur demande à tous les participants « Quel lien possible/corrélations entre ces sujets ? À quels problèmes plus globaux peut-on rattacher cet aspect ? Peut-on regrouper certaines pistes d’action autour de grands thèmes ? ». (20 mn)
L’animateur ou un jeune les rassemble en grandes pistes, déplace/
rapproche les post-it de façon concertée avec le groupe, en fonction
des réactions de chacun. Il s’agit de dégager de grands domainestypes
d’action au tableau (et tenter déjà de distinguer les niveaux
individuel/groupe) ; il peut aussi ajouter des éléments qui lui semblent
importants et n’auraient pas été relevés par le groupe, synthétiser,
reformuler…

2. ENRICHIR : 1 heure 30
1. Demander aux jeunes de se regrouper en sous-groupes par « grande piste » (si un thème rassemble plus de 6 participants, le diviser en plusieurs sous-groupes) pour réaliser une « Carte d’action » (cf. ci-contre). (30 mn)
2. Chaque groupe se prépare à présenter oralement sa « Carte action » de façon attractive pour faire ressortir les pistes jugées possibles à présenter en plénière – question D : un titre parlant et quelques unes des pistes débattues pour mettre en valeur des défi s réalistes et partagés sur leur faisabilité… aux différents niveaux individuel et collectif. (15 mn)
3. Bourse aux idées
A. Chaque groupe présente en quelques minutes sa « Carte action » donc sa réflexion. (10 mn)
B. Chaque participant prend un temps de réflexion personnel. (5 mn)
C. Chacun s’engage auprès des autres jeunes à mener une recherche précise d’ici la réunion suivante de façon à enrichir une piste d’action. (10 mn)

Fiche Carte Action
Vous avez regroupé plusieurs post-it autour d’un thème d’action (d’un aspect particulier du thème, ou d’un aspect transversal à plusieurs thèmes…).
Maintenant, déterminez les éléments suivants :
A. Quel titre ? Résumer le problème/Défi nir le thème abordé !
B. Quelles questions vous posez-vous sur ce sujet ?
C. Pensez-vous à des lieux ou personnes ressources pour enrichir cette recherche ? (Pensez à votre entourage/aux associations ou collectifs locaux traitant de ces questions) Comment les joindre ? Comment s’associer au travail d’autrui ?
D. Qu’est-ce que je peux faire ? À quoi puis-je contribuer concrètement ? Qui toucher ?
Imaginer des pistes d’action concrètes pour agir individuellement… ou collectivement.

MODULE 3 : AGIR, REPARTIR VERS D’AUTRES HORIZONS

Objectifs :
• Faire un court bilan à l’issue des deux étapes précédentes de la relecture : faire le point sur l’évolution de sa réflexion et ses interrogations ;
• Faire un point sur les perspectives d’avenir : quels projets futurs ? comment les mener ?
• Se fixer des objectifs concrets et réalisables pour la suite.

Ressources nécessaires
• Grands panneaux d’affichages
• Grandes feuilles de papier de sept couleurs différentes (ou post-it)
• Feutres, colle en bombe ou patafix
• Annuaire des organismes internationaux et autre documentation du même type.

Déroulé :

  1. Accueil (10 mn)
  2. Bilan (30 mn)
    Proposer à chaque jeune de répondre à la question suivante : « En quoi la recherche d’informations menée éclaire de manière différente l’expérience que tu as vécue ? Quelles questions cela soulève ? »
    Chacun parle et les autres écoutent, il n’y a pas de réactions directes.
    Ensuite, proposer un deuxième tour où les gens peuvent dire ce qui les a touchés dans ce qu’ils ont entendu précédemment.
  3. Préparation des panneaux (20 mn)
    « Si je me lance demain, c’est pourquoi faire ? » Chaque participant reçoit des feuilles (ou post-it) de couleurs différentes avec pour chacune un sujet spécifique :
    Demain, je me lance dans : (J’ai envie de me lancer dans…)
    À quelle échelle ? ici ? là-bas ?
    Comment mon action est un témoignage ?
    J’agis… concrètement quels actes est-ce que je pose pourmon action ?
    Sur combien de temps ?
    Avec qui ?

    Chaque jeune inscrit son nom sur chaque feuille et remplit les parties auxquelles il pense avoir des réponses, avoir déjà réfléchi.
  4. Présentation des panneaux individuels (15 mn)
    Afficher ces feuilles et inviter les participants à circuler dans la salle pour prendre connaissance des différents projets.
  5. Présentation des panneaux par couleur et échange (45 mn)
    Prendre toutes les feuilles d’une même couleur et les regrouper sur un tableau (exemple : tableau des « Je témoigne », tableau des « j’agis »…), puis inviter les jeunes à faire le tour de chaque tableau présenté. Objectif : voir dans quelle mesure les réflexions et recherches des autres peuvent leur permettre de remplir certains vides de leur projet.
  6. Envoi : 20 mn
    Faire une fiche à remplir pour mettre 2 ou 3 objectifs. Les objectifs peuvent partir des éléments qui ont manqué dans la construction du projet. Ces objectifs seront rappelés par mail par l’animateur entre 2 et 6 mois après ce troisième temps.
    La fiche qui sera écrite sera donc copiée, une pour le jeune et une pour l’animateur.