Accueil > Vivre la relation partenariale > Un partenariat, qu’est-ce que c’est ?

Fiches pédagogiques

Fiche 2

Un partenariat, qu’est-ce que c’est ?

Objectifs de l’animation

  • Définir la notion de partenariat ;
  • Découvrir les conditions de réussite et de mise en œuvre d’un partenariat.

Ressources nécessaires

  • Un paper-board ;
  • Quelques marqueurs.

Temps nécessaire

30 mn

Notions clés abordées

La réussite d’un partenariat est conditionnée à la mise en œuvre des éléments suivants :

  • la connaissance réciproque : cela implique une prise de conscience des réalités de l’autre et d’expliciter les siennes, une reconnaissance des valeurs de chacun, un partage d’analyses, de visions, d’expériences humaines.

    Cette connaissance débouche sur :
  • la confiance : le choix d’une reconnaissance réciproque implique la construction d’objectifs communs à partir de réalités différentes.

Cette confiance se renforce dans :

  • la durée : le partenariat est un long cheminement qui dépasse le simple temps de la réalisation du projet.

    Cette dimension temporelle implique au moins :
  • un processus évolutif : le partenariat peut évoluer et être marqué par des étapes ;
  • une coresponsabilité : le partenariat implique une convergence stratégique, un partage des réussites, mais aussi des difficultés et échecs ;
  • une relation égalitaire : qui se traduit par la volonté de dépasser la relation donateur/bénéficiaire et par l’acceptation que l’autre aussi m’enrichit ;
  • une participation de l’ensemble des partenaires à toutes les étapes de la vie du projet afin d’éviter toute ambiguïté. L’ensemble du projet doit être parfaitement clair pour tout le monde, tant dans la définition de ses objectifs que dans la fonction de chacun et ce, de la mise en œuvre jusqu’à l’évaluation ;
  • la transparence : le projet est défi ni par l’ensemble des partenaires concernés, les décisions sont prises en commun, les réorientations comme les évaluations et suivi sont faits en commun.

Points d’attention pour l’animateur

  • Il n’y a pas de bonne ni de mauvaise réponse. Les jeunes ne doivent pas s’autocensurer, toute réponse est valable.
  • Cette méthode d’animation assez simple est très utile pour lancer une discussion, faire émerger les représentations d’un groupe sur une question (20 à 25 mn).
  • Cette animation peut être faite en lien avec celle de la fiche 9 « Qui peut être un partenaire ? », ou à la suite de l’animation de la fiche 8 « Lettre à un partenaire ».

Déroulement de l’animation

  • Organiser un brainstorming (ou « tempête de cerveau » !) sur le mot partenariat : l’animateur prend une grande feuille de papier ou un tableau et un marqueur. Il pose la question « Qu’évoque pour vous le mot partenariat ? » et demande aux jeunes d’y répondre en disant tout ce qui leur vient à l’esprit.
    L’animateur note au tableau toutes les idées au fur et à mesure. Chacun peut ainsi rebondir sur les idées des autres (5 à 10 mn).
  • Reprise : une fois le brainstorming terminé, l’animateur reprend les idées notées. Il est alors intéressant de voir quelles sont les idées fortes, de former des familles. Il peut souligner les mots qui correspondent à la définition qu’il veut donner (mettre l’accent sur les mots qui évoquent la réciprocité), revenir sur les mots qui s’en éloignent (ceux qui évoquent le financement ou encore une aide unilatérale).