Un avenir sans faim

Publié le 20.01.2017 • Mis à jour le 20.01.2017

ESC : Relais d’animation sur la solidarité internationale (H/F)

Le service civique, créé par la loi du 10 mars 2010, offre aux jeunes l’opportunité d’assurer une mission d’intérêt général auprès d’une association ou d’une collectivité locale agréée pour une durée de 6 à 12 mois.

Né il y a plus de 50 ans, le CCFD-Terre Solidaire est la première ONG française de développement. Partout dans le monde, nous sommes aux côtés de ceux qui combattent la pauvreté et l’injustice. Nous finançons tous les ans plus de 450 projets pensés et mis en œuvre par nos partenaires locaux. En France, notre réseau de 15 000 bénévoles s’investit dans l’éducation à la citoyenneté et la solidarité internationale pour encourager les Français à être plus solidaires. Le CCFD-Terre Solidaire mène également une action d’influence auprès des décideurs pour plus de justice.

Nous vous proposons aujourd’hui de vivre un temps fort d’engagement personnel, de découvrir la solidarité internationale à travers une expérience auprès d’un réseau de militants en France, et de développer des compétences, en mettant votre dynamisme, votre motivation et une partie de votre temps au service d’un projet d’intérêt général.

THÈMES

  • Education pour tous
  • Développement International et action humanitaire.

DESCRIPTION DE LA MISSION

L’Espace rencontre est la vitrine du CCFD-Terre Solidaire à Lourdes où se rendent chaque année de nombreux pèlerins et visiteurs. C’est un lieu privilégié pour permettre, à la faveur des rencontres et des animations qu’il propose, une éducation à la citoyenneté et à la solidarité internationale, à travers la réflexion et l’action que mène le CCFD Terre solidaire avec ses bénévoles et ses partenaires dans le monde entier, pour le respect des droits fondamentaux, la liberté et la dignité de chacun.

L’Espace Rencontre du CCFD-Terre Solidaire à Lourdes recherche deux personnes motivées pour s’engager sur les missions suivantes :

  • Participer au fonctionnement de l’Espace Rencontre dans ses différents aspects (animations, conférences, expositions, manifestations diverses, accueil des bénévoles,),
  • Participer à l’organisation à Lourdes, des différents événements par le biais desquels le CCFD-Terre solidaire marque sa présence et ses engagements (conférences, expositions, manifestations diverses),
  • Contribuer à leur bon déroulement et à leur animation,
  • Participer à l’organisation de marches à thèmes dans les environs de Lourdes, à leur animation et, si nécessaire, en assurer la conduite et le déroulement.

Les missions de chaque volontaire seront définies et précisées par la Responsable de l’Espace Rencontre, en concertation avec l’engagé(e) en fonction de ses motivations et de ses compétences.

Activité(s) principale(s)

  • Participer aux réflexions et à l’organisation logistique des évènements
  • Contribuer à la communication (radio, presse) relative aux événements organisés
  • Rechercher et préparer les lieux à utiliser
  • Recueillir les autorisations nécessaires pour leur utilisation
  • Coordonner l’action des différents acteurs, (intervenants, bénévoles, personnels de la Mairie, etc.)

Activité(s) secondaire(s)

  • Se former et enrichir ses compétences et expériences en lien avec la solidarité internationale
  • Participer aux formations organisées par le CCFD-Terre Solidaire
  • Participer aux temps forts régionaux et départementaux de l’association

CONDITIONS DE LA MISSION

Lieu : Cette mission sera basée à Lourdes

Durée : L’engagement est pour une durée de 8 mois, à raison de 24 heures par semaine. En cas d’impératif personnel, cette durée peut être réduite.

Date de début : 1er mars 2017

CAPACITES REQUISES POUR LA MISSION

  • Aisance relationnelle
  • Notions en techniques d’animation ou volonté d’en faire l’apprentissage
  • Capacité d’écoute et d’adaptation à des interlocuteurs multiples.
  • Capacité à mener des recherches à partir d’internet.
  • Aisance dans la communication orale.
  • Capacité à travailler en équipe.
  • Capacité à utiliser les réseaux sociaux
  • capacité d’évaluer en équipe l’action menée
  • Capacité à travailler avec des jeunes, des jeunes adultes et dans un contexte intergénérationnel

Pré-requis :

  • Avoir entre 18 et 25 ans.
  • Posséder la nationalité d’un état membre de l’Union Européenne ou justifier d’un séjour régulier en France depuis plus d’un an (hors carte de séjour temporaire étudiant)
  • Etre motivé(e) pour s’engager dans une mission en faveur de la collectivité.
  • Etre domicilié(e) dans la région.
  • Etre disponible pour des déplacements réguliers sur la région.
  • Etre disponible pour des activités occasionnelles en soirées et week-end.

ACCOMPAGNEMENT

L’engagé(e) devra participer à des temps de formation « civique et citoyenne » qui lui seront proposés. Aucun frais de formation ne sera imputable à l’engagé(e).
D’autres formations pourront leur être proposées (formations d’éducation à la citoyenneté et à la solidarité internationale, participation à des groupes de travail, immersions, animations...).

L’engagé(e) bénéficiera d’un accompagnement d’un(e) tuteur/trice pour son projet personnel, et d’un référent pour le suivi du projet associatif.

Référente Projet : Lisette PROST

Moyens matériels :

Les engagé(e)s auront à leur disposition un ordinateur, un téléphone, et le matériel de bureau nécessaire au bon déroulement de leur mission. Les communications téléphoniques passées au service de la mission depuis un téléphone mobile personnel seront prises en charge sur justificatif, à hauteur d’un plafond mensuel.

MODALITÉS D’ENGAGEMENT

La mission implique un temps d’engagement hebdomadaire de 24 heures.
L’engagé/e percevra mensuellement :

  • Une indemnité de 470,14€ nets versée par l’Agence du Service Civique ;
  • Majorée de 107.03 € nets pour les jeunes bénéficiaires ou appartenant à un foyer bénéficiaire du revenu de solidarité active (RSA), ou titulaire d’une bourse de l’enseignement supérieur au titre du 5e échelon ou au-delà ;
  • Une indemnité de 106.94€ nets versée par le CCFD-Terre Solidaire (frais de repas et de transport),
  • Le remboursement des dépenses engagées par l’engagé(e) pour l’accomplissement de sa mission sur présentation de justificatifs.
    Les volontaires en Service Civique bénéficient d’une protection sociale intégrale.

Cet engagement est cumulable avec un statut étudiant ou salarié. Pour plus d’informations sur l’engagement de service civique : www.service-civique.gouv.fr

Pour postuler :

Si cette mission vous intéresse, merci d’envoyer votre dossier (CV et lettre de motivation) par mail avant le 1er/03/2017 à l.prost@ccfd-terresolidaire.org

Merci de ne pas appeler, toute personne qui propose un engagement aura une réponse sous 2 à 7 semaines.

S’informer

19 juillet 2017

Etats Généraux de l’Alimentation : Les organisations de la société civile interpellent le président de la République sur les conditions et enjeux des débats

Paris-le 19/07/17 : À la veille de l’ouverture des États Généraux de l’Alimentation, 39 organisations de la société civile saluent (...)

12 juillet 2017

Tourisme au Sri Lanka : Six conseils pour voyageurs responsables

Derrière les promesses d’une île paradisiaque, la vie n’est pas toujours rose pour ceux qui vivent sur place. Francis Priyankara Costa (...)

12 juillet 2017

Coupe budgétaire sur l’aide publique au développement

Le ministre de l’Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, a annoncé le 11 juillet, dans le cadre d’un plan destiné à dégager 4,5 (...)

Nos projets

12 juillet 2017 Nafso

Sri Lanka : appuyer les pêcheurs face à l’accaparement du littoral

Développer le pays. Si le mot d’ordre du gouvernement sri lankais parait louable, les bénéfices de cette politique restent trop souvent (...)

12 juillet 2017 Nafso

Sri Lanka : aider les personnes déplacées par la guerre, en particulier les veuves

Après des années d’un long conflit meurtrier, l’association sri lankaise Nafso accompagne le retour des personnes déplacées par la guerre, (...)

21 juin 2017 Gwénaëlle Lenoir , Adel

En Cisjordanie, l’agroécologie porteuse d’alternatives

299 Juin

En Cisjordanie l’agriculture paysanne palestinienne est entravée par le poids de l’occupation, l’accaparement des terres les plus fertiles (...)