Noël contre la faim

Publié le 15.02.2008 • Mis à jour le 29.06.2012

Réfugiés tchadiens
Appel d’urgence

Le CCFD lance un appel exceptionnel à la solidarité pour venir en aide aux réfugiés tchadiens au Cameroun

Mots-clés :

Le BASC - Caritas Cameroun, partenaire de longue date du CCFD, nous a adressé un appel urgent à la solidarité pour aider les réfugiés tchadiens au Cameroun.

Le CCFD a répondu immédiatement à cet appel en s’engageant à verser au moins 20 000 euros pour ce programme du BASC.

Pour répondre à cet appel
adressez vos dons au CCFD.

L’intégralité de vos dons seront adressés au partenaire et plus vous répondrez nombreux à cet appel, plus le CCFD pourra contribuer au travail du BASC en faveur des déplacés.


Depuis le 1er février, le Tchad est à nouveau le théâtre d’une confrontation armée. De 30 à 50 000 personnes ont fui N’Djamena afin de se réfugier dans le nord du Cameroun. La plupart des réfugiés se sont retrouvés dans la petite ville frontalière de Kousseri (située à 3 km par le fleuve et à 25km par la route de N’Djamena). Les derniers chiffres du HCR annoncent 10.000 réfugiés encore au Cameroun.

A leur arrivée, les familles se sont installées dans les rues, sous les arbres et dans les cours des bâtiments avec le peu d’affaires qu’elles ont pu emporter.
Dès le début de la crise, le curé de la paroisse de Kousseri, le Père André, a accueilli plusieurs milliers de réfugiés et organisé quelques secours élémentaires.

Les familles souffrent essentiellement

  • du manque de nourriture (les prix des aliments de base ont plus que doublés !)
  • du manque d’eau (le puits de la paroisse est quasiment épuisé et le réseau urbain ne fonctionne que quelques heures par jour à très faible débit)
  • de l’absence d’abris (le climat est froid et venteux la nuit et le soleil tape fort le jour),
  • de mauvaises conditions d’hygiène, manque d’installations sanitaires, promiscuité, sous-alimentation qui favorisent le développement de maladies épidémiques : déjà de nombreux cas de diarrhées, conjonctivites, grippes.. sont recensés).

Le BASC répond aux besoins urgents des réfugiés qui se trouvent actuellement sur la paroisse.

Votre soutien permettra en particulier d’intervenir rapidement dans cinq domaines :

Les abris (la paroisse de Kousseri prévoit de construire des abris temporaires pour les 2.500 réfugiés),

L’alimentation (compléter les distributions de nourritures distribuées par le Programme Alimentaire Mondial),

L’eau (traitement de l’eau pour éviter les maladies liées à l’eau),

L’assainissement (construction des latrines au niveau de la paroisse),

La santé (il faut renforcer les stocks de médicaments).

Nos projets

1er octobre 2015 Group 484

En Serbie, Groupe 484 se mobilise pour aider les migrants

Dossier : 2015, les réfugiés en Europe

En Serbie, l’association Groupe 484, partenaire du CCFD-Terre Solidaire, travaille depuis plusieurs années auprès des migrants pour leur (...)

9 juillet 2015 Anne-Isabelle Barthélémy

Accueil des réfugiés syriens : Revivre après l’exil

FDM n°287

L’association franco-syrienne Revivre, partenaire du CCFD-Terre Solidaire, accueille les demandeurs d’asile syriens à Paris. Elle les (...)

18 juin 2015

« Les Peuhls Mbororo de Centrafrique, une communauté qui souffre »

À l’occasion de la Journée mondiale des réfugiés, l’Association pour l’Intégration et le Développement Sociale des Peuhls de Centre-Afrique (...)

S’informer

9 juin 2016

SOS Méditerranée : le bateau du dernier espoir pour les migrants

FDM n°293

Dans son numéro de juin, Faim et Développement livre le récit d’une opération de sauvetage de migrants, à bord de l’Aquarius, au large de la (...)

29 février 2016

Serbie : Sur la route des Balkans

FDM n°291

Plus de 800 000 réfugiés sont entrés en 2015 en Grèce, via la Turquie, pour rejoindre l’Europe. En dépit d’une baisse des arrivées depuis la (...)

14 décembre 2015

Liban : Tisser du lien avec les réfugiés syriens

FDM n°290

La crise syrienne a entraîné l’exil de plus d’un million de réfugiés au Liban. Cet afflux massif exacerbe les tensions entre population hôte (...)

Nos alliés