Noël contre la faim

Publié le 24.08.2009 • Mis à jour le 13.02.2013

Corne de l’Afrique

L’actualité de cet été 2011, nous rappelle - hélas de façon dramatique -l’existence de la Corne de l’Afrique et de sa complexité. Cette région d’Afrique de l’Est composée par 4 Etats (la Somalie, Djibouti, l’Ethiopie, l’Erythrée). Il est communément admis d’y inclure le Soudan, le Soudan du Sud et parfois même le Nord du Kenya et de l’Ouganda.

Comme l’Afrique Australe dans les années 80, puis les Grands Lacs dans les décennies 90 / 2000, la Corne de l’Afrique est, et restera encore pendant au moins une décennie, le point chaud du continent africain où se mêleront crises humanitaires, instabilités politiques et intrigues géopolitiques.

L’insécurité climatique qui rend l’agriculture et l’élevage aléatoires. L’hyper conflictualité et l’instabilité politique qui empêchent la mise en œuvre de stratégies de développement territorial sur le long terme. Les faibles espaces démocratiques qui limitent la structuration de la société civile locale et compromettent un développement endogène. Une communauté internationale qui n’aborde cette région que par le prisme du terrorisme, de l’insécurité et de leurs intérêts géopolitiques. Voilà ce qui caractérisent la région de la Corne de l’Afrique et expliquent en très grande partie l’ampleur et la fréquence des crises humanitaires récurrentes que connait cette région.

Au vu de la situation actuelle, il est nécessaire que la communauté internationale se mobilise pour venir en aide à ces populations. Mais il est aussi important de se rendre compte que la Corne de l’Afrique ne peut pas être simplement abordée à coup d’aide humanitaire d’urgence. Ce ne sont pas les quelques rencontres internationales convoquées pour faire face aux urgences humanitaires qui permettront aux millions d’hommes et de femmes qui vivent sur ces territoires de se construire un avenir meilleur. Ses habitants ont besoin d’être accompagné sur le long terme pour reconstruire une cohésion sociale mise à mal par des décennies de conflit et développer une agriculture familiale et pastorale en capacité de les nourrir et d’affronter la rigueur du climat et les conséquences du changement climatique. Ce sont sur ces deux enjeux majeurs que se mobilisent le CCFD - Terre Solidaire et ses partenaires depuis plus de vingt ans.

Plus que toutes autres régions du monde, et malgré le courage des militants associatifs locaux et la persévérance d’organisations étrangères comme le CCFD - Terre Solidaire, aucune avancée pérenne ne sera possible sans une véritable approche politique globale de la part de la communauté internationale basée sur un processus inclusif de résolution des multiples conflits et sans une politique ambitieuse et participative d’aménagement des territoires (principalement en zone rurale) soutenue par cette même communauté internationale.

Corne de l’Afrique, une région convoitée faite de crises politiques et humanitaires récurrentes (pdf, août 2011)

Corne de l’Afrique, analyses et recommandations (pdf, juillet 2011)

Nos projets

8 janvier 2016 ACORD International

Un programme pour la paix dans les pays du centre sahélien

Le CCFD-Terre solidaire et ACORD, ONG internationale africaine, ont décidé de s’engager, ensemble et à long terme, auprès des sociétés (...)

6 février 2012 ACORD International

Iddirs, organisations communautaires génératrices de revenus

Améliorer les moyens de subsistance des plus vulnérables en pariant sur les iddirs, ces associations qui couvrent les frais de (...)

8 novembre 2011 ACORD International

La sécurité alimentaire des populations éthiopiennes

Que révèle la dernière crise alimentaire qui a de nouveau touché la Corne de l’Afrique cet été ? Le point de vue d’ACORD, partenaire du (...)

S’informer

14 juin 2013

Construire la paix, un engagement à long terme

Travailler sur la construction d’une paix durable et sur la réconciliation, c’est, pour ACORD et le CCFD-Terre solidaire, travailler (...)

16 février 2012

Que devient le Soudan, un an après le référendum

Le 9 juillet 2011, le Soudan du Sud devenait le 54ème Etats d’Afrique. Cette indépendance est le résultat du référendum d’autodétermination (...)

11 janvier 2012

En Ethiopie, les terres appartiennent à l’Etat et les citoyens en ont l’usufruit

Addis Abeba, janvier 2012 Généralement désigné comme l’une des causes de l’insécurité alimentaire, le régime foncier continue de faire (...)

Nos alliés