CCFD-Terre Solidaire

Publié le 17 avril 2010

Andry Rajoelina n’a rien fait d’autre que de tenir un engagement

Le président de la Transition ne sera pas candidat à la prochaine élection présidentielle.

Mots-clés :

Paris, le 17 mai 2010

La veille du 13 mai 2010, le président de la Transition a officiellement déclaré qu’il ne serait pas candidat à la prochaine élection présidentielle. Cette annonce a suscité des réactions très révélatrices. Chacun des acteurs politiques et des membres de la société civile l’ont acceptée ou condamnée selon leurs propres critères de raisonnement, évoquant l’effet de la lassitude, la fuite en avant, voire même une décision inacceptable car non inclusive et non consensuelle ! Ridicules ou puériles, toujours intéressées, ces réactions montrent combien il est difficile de porter un jugement objectif et éthique sur l’actualité. Or Andry Rajoelina n’a rien fait d’autre que de tenir un engagement pris par lui, l’an passé, pendant les rassemblements populaires sur la place du 13 mai.

Tenir sa parole, un acte inédit
Dès le 24 mars 2009, la Conférence épiscopale a exhorté « le Président à confirmer solennellement la promesse faite à la population tananarivienne de n’être pas candidat à la prochaine élection présidentielle. Nous souhaitons aussi que la même décision courageuse soit adoptée par tous les membres du Gouvernement de transition : ce sera la garantie qu’ils sont là pour leur patriotisme et non pour d’autres intérêts ». De même, le SeFaFi a interpellé les dirigeants de la Transition dans son communiqué du 19 avril 2009 : « On attend d’eux qu’ils tiennent leurs engagements, en particulier celui du Président de la HAT de ne pas se présenter aux prochaines élections présidentielles ».

Lire la suite (pdf)...

Nos projets

14 mars 2013 HARDI

Réduire la pauvreté à Madagascar

Agir en faveur du développement durable dans un pays très pauvre dirigé par un régime de transition non-élu, n’est-ce pas une gageure ? « (...)

8 novembre 2011 ACORD

La sécurité alimentaire des populations éthiopiennes

Que révèle la dernière crise alimentaire qui a de nouveau touché la Corne de l’Afrique cet été ? Le point de vue d’ACORD, partenaire du (...)

28 septembre 2011 COPAGEN

Oui pour une recherche scientifique indépendante qui valorise les ressources biologiques locales

La Coalition pour la Protection du Patrimoine Génétique Africain (COPAGEN) est un mouvement social et citoyen ouest-africain. C’est un (...)

S’informer

22 septembre 2014

Peut-on parler de progrès dans la nouvelle Alliance ?

Le 22 septembre 2014 - Alors que le conseil de gouvernance de la Nouvelle Alliance pour la sécurité alimentaire et la nutrition est (...)

9 juillet 2014

Contrats de désendettement en Afrique : quel avenir sans la société civile ?

Jeudi 10 juillet se tient au Cameroun le premier Comité d’organisation stratégique (COS) de l’année 2014, dont l’objectif est d’assurer le (...)

2 avril 2014

Cameroun, la société civile s’organise

FDM n°270

En une décennie, la société civile a appris à s’organiser et commence à peser dans le débat public. Cette maturation a été accéléré par sa (...)