Un avenir sans faim

Publié le 04.07.2009 • Mis à jour le 09.11.2015

Des femmes dans la guerre

La persistance du conflit à l’Est de la RDC vient confirmer que le Kivu demeure le ventre mou de toute tentative de stabilisation. Le CCFD-Terre Solidaire reste engagé pour soutenir la population.

La République Démocratique du Congo (ex-Zaïre) est en guerre depuis 1996. Les répercussions sur la vie de la population sont considérables. L’économie est minée et la malnutrition, voire la famine, omniprésentes. On estime à 3 millions, le nombre de victimes directes et indirectes de la guerre. D’autres facteurs aggravent encore la situation. La région est globalement surpeuplée et exposée à une très grande pression foncière. Bien que les sols soient riches, l’érosion les a très largement dégradés. Par conséquent, les rendements agricoles sont en baisse, accentuant les disettes.

Le projet
Dans ce contexte difficile, l’Union des femmes paysannes du Nord-Kivu Uwaki joue un rôle essentiel pour adapter l’économie familiale à la crise et pour organiser la survie des populations concernées. L’association assure en particulier des formations à des techniques nouvelles comme la culture du champignon, le travail de la terre avec des bêtes attelées et les techniques pour re-fertiliser les sols afin de prévenir l’érosion.

Les réalisations
L’impact de ces innovations a été significatif puisque aujourd’hui plusieurs milliers de personnes, dans cette région, ont pu diversifier leur alimentation. Le taux de malnutrition, dans certaines zones, est passé de 60 à 22 %. À Butembo, Uwaki forme les femmes à l’entretien de jardins familiaux. Au-delà de la formation, l’association les accompagne dans leurs initiatives agricoles et dans la commercialisation de leurs produits... Elle aménage également des pépinières pour la culture d’essences agro-forestières afin de limiter les problèmes de déboisement, dus à la consommation de bois de chauffage. Ces stratégies de survie et de développement adaptées aux situations de conflit redonnent espoir aux populations.

Nos projets

6 janvier 2017 RTI , KPA

En Indonésie, une riziculture écologique et deux fois plus productive pour les paysans

Grâce à une méthode de riziculture intensive mise au point à Madagascar, les cultivateurs de riz parviennent à augmenter considérablement (...)

16 décembre 2016 BEDE , IRPAD

Au Mali, protéger et valoriser les semences paysannes, vitales pour la souveraineté alimentaire

Au Mali la "modernisation" agricole soutenue par des projets internationaux et les politiques nationales (promotion des monocultures, (...)

15 septembre 2016

Un rapport pour comprendre la crise en République centrafricaine

Le Réseau des Organisations de la Société Civile Centrafricaine pour la Gouvernance et le Développement (ROSCA-GD), partenaire du (...)

S’informer

29 avril 2017

Burkina Faso : La Copagen publie son rapport "Le coton Bt et nous - La vérité de nos champs"

A l’occasion des Rencontres internationales des résistances (RIR) aux OGM, qui se tiennent à Lorient en France du 28 au 30 avril, la (...)

19 avril 2017

Victimes de la sécheresse et de Boko Haram, les éleveurs du lac Tchad appellent à la solidarité

Dossier : La faim guette les populations fragilisées par les crises politiques en Afrique

Dans un environnement déjà fortement fragilisé par la sécheresse, les populations de la région du Lac Tchad sont soumises aux violences et (...)

18 avril 2017

L’après "coton Monsanto" au Burkina

L’échec du coton OGM de Monsanto au Burkina Faso a été démontré. Grâce à une mobilisation de la société civile et une enquête de terrain, la (...)