Publié le 8 mars 2011

Contribuer à l’élargissement de l’espace démocratique au Rwanda à travers une approche collective et cohérente.

2010 a été une année importante dans la région des Grands Lacs en raison des élections qui s’y sont déroulées.

Bruxelles, le 6 mars 2011

Les élections burundaises ont confirmé le Président Nkurunziza dans son mandat ; cependant, malheureusement l’opposition n’est plus représentée dans les institutions. La RDC a fêté son Cinquantenaire. Le Chef de l’Etat l’a capitalisé comme plate-forme de lancement de sa réélection qu’il désire organiser dans un environnement politique aussi contrôlé que possible.

Au Rwanda, enfin, la réélection du Président Kagame a pris des tournures inattendues. La formalité à laquelle on s’attendait a été troublée non seulement par une opposition réellement indépendante mais surtout par le fait que des personnes qui ont longtemps fait partie du cercle intime du pouvoir se sont retournées contre le Président.

Bien qu’ayant reconnu ces élections comme pacifiques et bien administrées, des membres de la communauté internationale ont tout de même fait part de leurs préoccupations par rapport à la période pré-électorale : ils se sont notamment inquiétés des cas de violence contre les opposants et des restrictions des libertés politiques. Les autorités rwandaises, peu habituées à des élections réellement compétitives, ont essayé de réduire au silence toute opinion divergente durant la période pré-électorale.

Néanmoins, il est devenu clair, à partir de mars 2010, que la cause première de la grande nervosité du régime n’était pas tant les partis d’opposition que les dissidences au sein du premier cercle du pouvoir rwandais, et notamment au sein de l’armée. La fuite du Général Kayumba a créé un pôle autour duquel les différentes formes de mécontentement pourraient se cristalliser. (...)

 

Lire la suite (pdf)

Nos projets

18 avril 2016 RHK

Mali : Mariam Sissoko, sainte matrone des maraîchères

Engagée depuis l’adolescence auprès des femmes maliennes de sa région - en lutte incessante pour accroître leur autonomie et leur bien-être (...)

15 avril 2016 Patrick Piro

Guinée : La patate chaude des paysans

FDM n°289

Dans la région du Fouta-Djalon, le dérèglement climatique aggrave les difficultés des paysans, très dépendants de la culture de pomme de (...)

9 mars 2016 Institut de Dayakologie

Indonésie, défendre la culture du peuple Dayak, pilier de sa survie

Immenses plantations de palmiers à huile, exploitations minières, industrie du bois : les Dayaks, peuple de Kalimantan, sont gravement (...)

S’informer

30 juillet 2016

La société civile tunisienne mobilisée contre l’impunité et la corruption

Le processus de transition démocratique engagé en Tunisie depuis janvier 2011 se trouve probablement à un carrefour décisif. Dans la (...)

28 juin 2016

Défendons les défenseurs des droits de l’homme en Israël

Les ONG israéliennes militant pour la paix et pour les droits de l’homme se trouvent en ce moment menacées dans leur existence. Suivant (...)

26 mai 2016

L’agriculture, un sujet qui dérange dans les négociations climat

Six mois après la COP21 et l’adoption de l’Accord de Paris, les 196 Parties à la Convention Climat se sont retrouvées à Bonn (16 - 26 mai (...)