Un avenir sans faim

Publié le 08.02.2008 • Mis à jour le 29.06.2012

Tchad
Le CCFD reçu à l’Elysée

Tchad : le CCFD reçu à l'Elysée pour défendre la nécessité d'un dialogue politique.

Mots-clés :

Vendredi 8 février, le CCFD (représenté par Philippe Mayol), le Secours catholique, des associations de défense des droits de l’homme et des organisations humanitaires, ont été reçus par un conseiller Afrique de l’Elysée.

L’entrevue a permis d’aborder tout d’abord les risques de crise humanitaire dans l’Est de pays et les camps de réfugiés du Darfour vers lesquels les routes permettant l’approvisionnement sont coupées en raison du conflit.

Ensuite, les associations ont évoqué le sort préoccupant des défenseurs des droits de l’homme et des prisonniers politiques.

Mais c’est à l’implication de la France dans la crise actuelle qu’a été consacré l’essentiel de la rencontre. Si la France devait intervenir plus directement, même en disposant d’un mandat international, pour éviter au Tchad de sombrer dans le chaos, il n’en reste pas moins, a défendu notamment Philippe Mayol, que la mise en œuvre d’un processus politique dans une perspective pas trop éloignée est la condition indispensable à la résolution durable de la crise. Ce dialogue doit inclure les principaux dirigeants politiques aujourd’hui dans la rébellion, a-t-il notamment insisté. Sans eux, ce dialogue n’aurait pas de portée, une négocation authentique n’ayant de sens qu’entre adversaires.

« Nous restons inquiets sur la possibilité de voir mise en œuvre cette perspective vitale d’un processus politique », a conclu Philippe Mayol.

Nos projets

19 avril 2017

Victimes de la sécheresse et de Boko Haram, les éleveurs du lac Tchad appellent à la solidarité

Dossier : La faim guette les populations fragilisées par les crises politiques en Afrique

Dans un environnement déjà fortement fragilisé par la sécheresse, les populations de la région du Lac Tchad sont soumises aux violences et (...)

24 février 2016 CSAPR

Protestation et indignation populaire au Tchad

Bruno Angsthelm, chargé de mission Afrique, revient d’une mission au Tchad. Avec Abderamane Ali Gossoumian, Coordinateur national du (...)

8 janvier 2016 ACORD International

Un programme pour la paix dans les pays du centre sahélien

Le CCFD-Terre solidaire et ACORD, ONG internationale africaine, ont décidé de s’engager, ensemble et à long terme, auprès des sociétés (...)

S’informer

3 mai 2017

Tchad – Demande de libération immédiate pour les deux activistes torturés pendant leur détention en secret

Les autorités tchadiennes doivent immédiatement libérer deux activistes de la société civile qui ont été torturés pendant leur détention en (...)

10 octobre 2013

Ouvrier de paix

FDM n°273

Né il y a quarante ans d’une mère musulmane et d’un père chrétien, Abderrahmane Ali Gossoumian porte dans son histoire personnelle la (...)

14 juin 2013

Construire la paix, un engagement à long terme

Travailler sur la construction d’une paix durable et sur la réconciliation, c’est, pour ACORD et le CCFD-Terre solidaire, travailler (...)