Noël contre la faim

Publié le 30.01.2009 • Mis à jour le 29.06.2012

Avec les membres du Comité de suivi de l’appel à la paix et à la réconciliation

La situation des droits de l'homme au Tchad.

Mots-clés :

Un an après l’offensive rebelle sur Ndjamena, en février 2008, quelle est aujourd’hui la situation politique et des droits de l’Homme au Tchad ?
Mardi 3 février 2009, à 9h30, l’ACAT-France, le CCFD-Terre solidaire, la FIDH et Survie vous invitent à une rencontre avec des représentants de la société civile tchadienne, membres du Comité de suivi de l’appel à la paix et à la réconciliation ou CSAPR*.

Avec :
Delphine K. Djiraibé, coordinatrice nationale du Comité de suivi de l’appel à la paix et à la réconciliation (CSAPR). Avocate et militante des droits de l’Homme, elle a fondé en 1994 l’Association tchadienne pour la promotion et la défense des droits de l’Homme (APDH) et en a assuré la présidence pendant 10 ans. Lauréate du prix Robert Kennedy pour les Droits de l’Homme.
Michel Barka, président de l’Union des Syndicats du Tchad (UST), principale confédération syndicale tchadienne depuis 2006. Enseignant en gestion, membre durant 7 ans du Conseil de contrôle et de surveillance des revenus pétroliers.
Tenabaye Massalbaye, président de la Ligue tchadienne des Droits de l’Homme (LTDH). A été le président du comité des enquêtes de la commission nationale mise en place par le gouvernement tchadien sur les événements de février 2008.
 
Merci de confirmer votre présence auprès de :
Nathalie Perramon / CCFD-Terre solidaire - 01 44 82 80 67 – 06 82 85 28 82 - n.perramon@ccfd.asso.fr 

La conférence de presse se tiendra au :
CCFD - Terre solidaire
4 rue Jean Lantier - 75 001 Paris (Métro Châtelet)

* La délégation du Comité de suivi de l’appel à la paix et à la réconciliation (CSAPR) sera en France du 2 au 8 février 2009 pour informer les pouvoirs publics et l’opinion française sur la situation politique et sécuritaire au Tchad. Elle apportera en particulier son témoignage sur les résultats de la Commission d’enquête mise en place pour faire toute la lumière sur les événements de Ndjamena de février 2008. Sa démarche est soutenue par plusieurs organisations françaises et internationales : l’ACAT, le Comité catholique contre la faim et pour le développement (CCFD-Terre solidaire), la FIDH, Survie.

Nos projets

24 février 2016 CSAPR

Protestation et indignation populaire au Tchad

Bruno Angsthelm, chargé de mission Afrique, revient d’une mission au Tchad. Avec Abderamane Ali Gossoumian, Coordinateur national du (...)

8 janvier 2016 ACORD International

Un programme pour la paix dans les pays du centre sahélien

Le CCFD-Terre solidaire et ACORD, ONG internationale africaine, ont décidé de s’engager, ensemble et à long terme, auprès des sociétés (...)

19 mai 2015 Sabine Cessou

Rapport : controverses de la politique française envers le Tchad

FDM n°286

Le Comité de suivi de l’appel à la paix et à la réconciliation (CSAPR), partenaire du CCFD-Terre Solidaire, publie à la mi-avril un rapport (...)

S’informer

10 octobre 2013

Ouvrier de paix

FDM n°273

Né il y a quarante ans d’une mère musulmane et d’un père chrétien, Abderrahmane Ali Gossoumian porte dans son histoire personnelle la (...)

14 juin 2013

Construire la paix, un engagement à long terme

Travailler sur la construction d’une paix durable et sur la réconciliation, c’est, pour ACORD et le CCFD-Terre solidaire, travailler (...)

10 septembre 2012

Tchad : Un pays sur le fil du rasoir

FDM n°264

État des lieux avec Bruno Angsthelm, chargé de mission du CCFD-Terre Solidaire pour le Tchad. FDM : Quelle est la situation actuelle (...)