Noël contre la faim

Publié le 21.08.2013 • Mis à jour le 08.04.2015

Au Togo, défendre les droits des jeunes travailleurs

Au Togo, beaucoup de jeunes travailleurs non formés se retrouvent à la merci de leur employeur, et les abus sont nombreux. Solidarité et Action pour le Développement Durable (SADD) milite pour les droits de tous les travailleurs et l’accès à la protection sociale.

Les quelques industries qui se créent au Togo ne peuvent absorber la demande d’emploi d’une jeunesse togolaise peu formée. Cette situation oblige chaque année des milliers de jeunes, vivant dans des conditions difficiles, à abandonner leur cursus scolaire pour se former par la voie de l’apprentissage ou travailler comme employé de maison. Plus de la moitié des jeunes travaillent actuellement dans le milieu informel.

SADD est né en 2002 du désir de responsables de la Jeunesse Ouvrière Chrétienne (JOC) au Togo de porter plus largement le message et l’action de libération de l’Homme en promouvant les droits de l’homme et les droits des travailleurs. SADD travaille à l’amélioration des conditions de travail sur le plan des négociations sociales, de la structuration syndicale et de la défense juridique des travailleurs.

La défense des jeunes apprentis

SADD a joué un rôle assez important dans la coordination d’un programme porté par plusieurs mouvements d’action catholique sur le droit des apprentis au Togo. Dans les ateliers, les jeunes apprentis travaillent souvent sans limites horaires, dans de mauvaises conditions d’hygiène, subissent des punitions corporelles, sont obligés de faire des travaux domestiques pour les patrons, doivent payer leur formation, et sont peu, voire pas, rémunérés. SADD a beaucoup travaillé à la mise en place d’un mécanisme de suivi et du respect des droits des apprentis. L’association sensibilise les apprentis, les patrons, les lieux de formation, et propose une assistance juridique en cas de maltraitance. En 2008, 19 ordonnances de justice ont été adoptées suite aux requêtes de SAAD pour interdire les examens illégaux de fin d’apprentissage, 15 procès ouverts contre les syndicats patronaux pour violation massive des droits des apprentis au Togo. L’association a aussi travaillé à l’adoption et à la diffusion d’un code de l’apprentissage.

En 2010, SADD a réussi à faire modifier les conditions de travail et les salaires des travailleurs de la zone franche et de l’enseignement privé laïc et confessionnel où de nombreux abus étaient constatés.

Un acteur de mobilisation sociale incontournable

Progressivement SADD a élargi sa vision et ouvert des alliances plus fortes avec d’autres organisations sociales pour influencer les politiques et amorcer des changements d’ordre structurel affectant les conditions de vie de la population.

SADD est devenu un acteur incontournable des mobilisations sociales au Togo en organisant notamment 3 forums sociaux. Au-delà des questions sociales, SADD agit pour une société civile plus forte et citoyenne impliquée dans le contrôle citoyen de l’action publique : formation d’observateur pour le suivi des élections, suivi du budget de l’Etat, rapport de la société civile sur le Togo.

Nos projets

27 septembre 2016

En France, les jeunes habitants des bidonvilles privés d’école

Le Collectif pour le droit des enfants roms à l’éducation a réalisé une étude, soutenue par le CCFD-Terre Solidaire, permettant de mieux (...)

29 août 2016 CEDAC

Brésil : l’agriculture au service de l’éducation populaire

Acteur historique de l’Éducation Populaire au Brésil, le Centre d’Action Communautaire – partenaire du CCFD-Terre Solidaire – se sert de (...)

8 août 2016 AZHAR

Au Mali, l’association Azhar soutient les initiatives Touaregs contribuant au vivre-ensemble

Assinamar Ag Rousmane est coordinateur de programme au sein de l’ONG Azhar, soutenue par le CCFD-Terre Solidaire depuis sa création en (...)

S’informer

30 novembre 2016

Devoir de vigilance des multinationales : un pas de plus vers l’adoption définitive de la loi

Le 29 novembre 2016, les députés ont adopté en nouvelle lecture, la proposition de loi sur le devoir de vigilance des sociétés mères et (...)

30 novembre 2016

Union européenne : l’accord sur les « minerais du conflit » conclu mais insuffisant

Les institutions européennes ont conclu, le 22 novembre 2016 à Bruxelles, les négociations relatives à une législation sur les « minerais (...)

3 novembre 2016

Loi Sapin 2, le dispositif de protection des lanceurs d’alerte remis en question

Les ONG regrettent très vivement que la commission des lois sénatoriale ait mis à bas le dispositif équilibré adopté par l’Assemblée (...)